Урок 262

—     D’accord.

—     Alors, quoi de neuf ?

—     Aucune nouvelle malheureusement. La vie est belle.

—     La vie est belle, c’est vrai, c’est pas une nouvelle. Ce matin j’ai vérifié vos devoirs. Il y a une faute qui se répète. Comment dire…

—     Demandez-lui...

—     Ce n’est pas un pronom tonique, c’est tout simplement lui / leur. Donc, demandez-lui / demandez-leur. Ça ne sonne pas bien, tout simplement, c’est bizarre. Vous verrez mes corrections et après vous me poserez des questions. Alors. Qu’est-ce que vous avez fait hier ?

—     Hier ? Hier, j’ai juste travaillé et c’est tout. Pendant qu’avant hier, j’ai augmenté… c’est possible de dire ça ?

—     Ça dépend de ce que vous avez augmenté.

—     C’est bizarre.

—     Augmenter, c’est bien. Vous avez augmenté quoi ?

—     L’espace de mes disques… comment dire ça en français ?

—     Un disque dur, peut-être ? Moi, je dirais, j’ai libéré / augmenté l’espace de disque dure. Comment le dire en français. C’est bon ? Vous avez travaillé avec plaisir ?

—     Maintenant, quelque chose a changé dans ma vie. C’est pas très intéressant mais mon travail est devenu un peu plus intéressant.

—     Félicitations. Moi, je voudrais commencer par la répétition de ce que vous savez déjà. Donc, l’exercice numéro huit. Je pense que ça va être facile pour vous.

—     Remplacez les mots en italique par le pronom COI. Elle parle à sa tante. Elle lui parle. Elle écrit à ses parents. Elle leur écrit. Roger ressemble à son père. Il lui ressemble.

—     Oui, c’est presque toujours comme ça mais parfois il n’y a pas d'analogie…

—     En tout cas, pour mes oreilles ça sonne un peu bizarre.

—     Peut-être, mais c’est correct. Je lui ressemble, oui. Se rappeler. Si vous voulez, on peut faire ça : il y a le verbe sembler et ressembler. Si vous voulez trouver qqch analogique.

—     Ressembler à son père, c’est normal.

—     D’accord, on continue.

—     Maman achète des jouets à son enfant.

—     Pourquoi leur ? Vous avez un seul enfant.

—     Maman lui achète des jouets. (Elle les lui achète.)

—     Peut-être ça influencé à votre pensée…. J’adore les perles d’enfants, c’est toujours superbe. Ils ont encore la conscience fraîche. Voilà pourquoi il donne des choses avec la fantaisie.

—     Donc, je ne sais pas qu’est-ce que c’est Aurélie.

—     C’est le prénom.

—     Je ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

Reprocher qqch à qq’un. - упрекать, ставить в упрек что-то кому-то

Tout comme masculin, toute comme féminin, tous avec «s» - masculin pluriel et toutes «es» -féminin pluriel.

Apprendre qqch à qq’un
Fiancée- невеста. En plus c’est assez intéressant parce que vous avez le mot la confiance. Donc, fiancée. Quand même la racine et la même.
Obéir à qu'un - слушаться. Le verbe du deuxième groupe. Obéi. C’est le deuxième groupe,donc fini, obéi, rougi – la même chose.

appartient - C’est le présent du verbe appartenir (принадлежать). Vous connaissez le verbe comme analogue de venir, revenir prévenir, devenir, tenir, appartenir, retenir etc.
je appartiens, tu appartiens, il appartient..

Place de «y» à l’impératif
Forme affirmative : Réponds-y (ответь на это, par exemple, réponds à cette lettre). Penses-y.
Faites attention s’il vous plaît, vous écrivez « s ». Parce que d’habitude à l’impératif vous n’écrivez pas «s» chez les verbes du premier groupe. Si vous écrivez « Pense ! », vous l’écrivez sans « s », mais si après vous devez écrire « y », vous ajoutez « s » pour les raisons phonétiques.
Aidez-les-y
Donc, vous voyez que «y» se met après le / la / les / nous / vous.
Habituez-vous-y (привыкайте к этому) . Prépare-t’y - (готовься к этому).
vous ne dites pas « toi » mais ça se raccourcit.

Forme négative : N'y répond pas. N’y pense pas. Ne les y aidez pas. Ne vous y habituez pas. Ne t’y prépare pas.
A l’impératif, à la forme affirmative, le pronom y se place après le verbe. À la forme négative, il occupe sa place habituelle devant le verbe.
Remarque. 1. Lorsque les verbes du premier groupe sont suivis du pronom y, ils s’écrivent avec s à la deuxième personne du singulier : penses-y. 2. Devant y les formes toniques moi et toi sont remplacées par les formes atones me, te : prépare-t’y (ces constructions sont d’ailleurs rarement employées).

Consentir - соглашаться

Emploi des pronoms avec les verbes qui régissent la préposition à.
Avec les verbes qui régissent la préposition à l’emploi des pronoms à la troisième personne présente quelque difficulté. Le choix du pronom dépend : 1. Du nom qu’il représente ; 2. Du sens de la préposition à.
1.S’il s’agit d’un nom de chose, le nom précédé de la préposition à se remplace toujours par le pronom y : Je réponds à sa lettre. J’y réponds. / Je pense à mon voyage. J’y pense.
2.S’il s’agit d’un nom de personne, on emploie le pronom conjoint (lui, leur) ou bien les pronoms toniques précédés de la préposition à (à lui, à elle, à eux, à elles) : Je réponds à mon ami. Je lui réponds. / Je pense à mon ami. Je pense à lui.
Si c’est pas une personne, c’est y. Si c’est une personne, il y a deux possibilités : les verbes de l’amour – je pense à lui – l’exception ; ou les verbes normaux – je lui réponds.

  

Упражнение 11, стр. 66 (проверено)


  1. Lis cette lettre et réponds-y.

  2. Quand lui parleras-tu de mon affaire ?

  3. Voilà l'institutrice qui vient, adressez-vous à elle.

  4. Les examens approchent, pensez-y.

  5. Demandez-lui son nouveau recueil de vers.

  6. Cette chaise est cassée, n'y touchez-pas.

  7. Ces parents doivent s'inquiéter, il faut leur répondre.

  8. Son nouvel emploi est peu intéressant, il ne peut pas s'y habituer.

  9. Ta mère s'inquiète, pense à elle.

  10. Je crois que votre proposition est bonne, j'y penserai.

  11. Si vous n'avez pas besoin de cet exemplaire, donnez-le moi.

  12. J'ai tout entendu et j'y consens volontiers.

  13. Non, il ne s'intéresse plus à elle.

  14. Le nouveau maître était très gentil et les enfants se sont vite à lui.

  15. Les critiques étaient sérieuses, ils ne cessait d'y penser.



Упражнение 7, стр 65 (еще не проверено)


a)

  1. Répondez-y sans tarder ! / N'y répondez-pas !

  2. Consentez-y ! / N'y consentez-pas !

  3. Réfléchissez-y ! / Mais pas de problèmes, n'y réfléchissez pas.

  4. Soyez-y prêt ! / La phrase négative n'a pas de sense.

  5. Pensez-y ! / Et maintenant oubliez ce que je vous ai dit et n'y pensez-pas.

b)

  1. Consentez a moi ! / N'y consentez pas !

  2. Repondez-y ! / N'y repondez-pas !

  3. N'y touchez pas !

  4. N'y réagissez pas !

  5. N'y comptez pas !

  6. N'y pensez pas !

  7. Faites-y attention !


Упражнение 12, страница 67


37EZxvte.png


  1. C'est la lettre de Jean, tu peux ne pas y répondre, j'y répondrai moi-même.

  2. Pierre est enquêt Quand lui répondras-tu ?

  3. Quand partirez-vous ? — Je n'y ai pas pensé.

  4. Tes parents sont déjà en certain âge, penses à eux !

  5. On veut mettre une petite scène, veux-tu y participer ? (veux t'y)

  6. Je ne vous conseile pas de rappeler à eux, Ils ne vous diront rien.

  7. Ce bruit le irritait, il ne pouvait pas s'y habituer.

  8. «Мало симпатичные» — это сильно!
    Ses voisins sont les gens pas très sympathiques, il ne pourra pas s'habituer à eux.

  9. Le professeur n'a pas vu son élève depuis longtemps, mais il continuait å s'intéresser à lui et  à ses travaux.

  10. Il ne s'est pas y intéressé.

  11. Voilà, c'est sa lettre, lisez-la et répondez-y !


37EZxvtf.png

Добавление Ирины Ширинской


1. Voilà la lettre de Jean, tu peux ne pas y répondre, je répondrai moi-même. 
2. Pierre est très inquiété. Quand lui répondras-tu ?
3. Quand partez-vous ? — Je n’y ai pas encore pensé. 
4. Tes parents ne sont pas jeunes, penses à eux. 
5. Nous voulons jouer une petite pièce, veux-tu y participer ?
6. Je ne vous conseille pas vous adresser à eux. Ils ne vous diront rien. 
7. Ce bruit l’irritait, il ne pouvait pas s’y habituer. 
8. Ses voisins sont des gens pas très gentilles, il ne pourra jamais s’habituer à eux. 
9. Depuis longtemps, le professeur ne voyait pas son élève, mais il continuait à s’intéresser à lui et à ses travaux. 
10. Il n’a pas pu s’y habituer. 
11. Voilà sa lettre, lisez-la et répondez-y le plus vite possible. 
12. C’est vrai, je l’ai dit, mais il ne fallait y faire attention. 
13. Occupe-toi de tes invités, tu ne fais pas du tout attention à eux. 
14. Adresse-toi à elle, elle t’aidera. 
15. Comment vous n’y avez pas pensé en avance ?
16. Récrivez ces questions et répondez-y. 
17. Je vois, tu commences à t’y intéresser sérieusement. 
18. Il fera tout ce qu’il pourra mais tu dois l’y aider. 
19. Je préfère ne pas y penser. 
20. Ne t’inquiète pas, personne ne t’y oblige . 
21. Les compétitions seront très intéressantes, pourquoi refuse-tu y participer ?


Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

Это альтернативное решение упр.12 стр.67.

Добавьте свой комментарий