Урок 261

— Vous êtes absolument prêt, je vois. 

— Oui.

— C’est bien. 

— Je n’ai pas fait mon devoir. 

— Quel horreur !

— Oui, oui, c’est épouvantable, mais c’est comme ça. Je l’ai presque fait. 

— Qu’est-ce que vous a empêché ? Racontez-moi. 

— J’ai dû aider mon fils à peindre notre baraque. 

— Oui, c’est une raison. 

— À vrai dire, j’ai presque assisté, parce qu’il faisait presque tout, pendant que moi, j’ai… 

— Qu’est-ce que vous dites à votre chien ?

— J’apportais qqch. 

— Qu’est-ce que vous avez encore fait pendant le week-end ?

— J’ai créé la boîte comme vous pouvez voir. 

— C’est pourquoi faire ?

— Pour le micro, pour… une araignée. Ma femme m’a dit qu’il lui semblait que c’était comme un dispenser psycho-neurologique, parce que quand elle était écolière, elle allait voir son amie, sa grand-mère travaillait dans un dispenser psycho-neurologique. Elle voyait comment des patients faisaient ça. Ils créaient des boîtes. Elle voyait comment ils les préparaient. 

— Et encore une chose. « Il lui semble que » ne provoque pas de Subjonctif. « Il semble que », oui. « Il me semble que » - pas de Subjonctif. Oui, je sais, en italien c’est une autre règle, absolument une autre chose. On continue ? Allez-y. Ouvrez s’il vous plaît le livre à la page soixante. Donc, le pronom réfléchi « soi ». Est-ce que ça vous dit quelque chose ?

— Oui, hier, j’avais le temps de voir cette règle, ce paragraphe. 

— Alors. Qu’est-ce que vous pouvez me raconter, si vous avez déjà vu cette règle ?

— Je ne peux pas expliquer, mais je peux utiliser « soi », je pense. Il faut lire encore une fois. 

— D’accord on va le voir. 

— Pour représenter un sujet pris dans un sens très général. Sujet... 

— Oui, c’est ça. 

— L’égoïste ne pense qu’à soi. Quand le sujet est un pronom indéfini (chacun, on, personne, nul, tout le monde) : On doit avant tout être exigeant envers soi-même. 

— Participe Présent, adjectif, oui…. Ils parlent, ils regardent, ils connaissent. Et c’est tout… nous ferons, vous lisez déjà… il ne faut pas x 2. Exiger c’est un synonyme du verbe « demander » avec le sens plus fort. J’exige que tu viennes au travail à neuf heures. Exiger. En anglais ça n’existe pas ? Peut-être. 

— Chacun travaillait ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

« Il lui semble que » ne provoque pas de Subjonctif. « Il semble que », oui. « Il me semble que » - pas de Subjonctif.

Exiger (требовать) c’est un synonyme du verbe « demander » avec le sens plus fort. J’exige que tu viennes au travail à neuf heures.

On peut traduire soi comme себя, mais en russe ce n’est pas la même chose. En russe vous dites он думает о себе, вы думаете о себе parce qu’en russe c’est une autre logique. Nous ne disons pas - мы думаем о нас. Voilà, donc, l’exemple que je vous propose de retenir : chacun pour soi – каждый за себя. Ça vous donne l’idée que vous utilisez soi seulement avec quelque chose de général. Avec chacun par exemple. Mais s’il y a une personne concrète, si vous avez un sujet – je / tu / il, si vous avez un prénom – Paul, Christophe...
ça va avec une personne et soi, donc, c’est assez rare, parce que d’habitude vous parlez de choses concrètes…

Oser- осмеливаться

« Que » au début de la phrase avec le Subjonctif après… se traduit comme пусть.

Lutter, ça veut dire бороться. La lutte - борьба.

Se dresser – встать, выпрямиться. Il se dressa, c’est le Passé Simple. Dresser - воздвигать, поднимать, приучать, тренировать

Se référer - соотноситься, ссылаться

«y», «en» - pronoms personnels - on les appelle parfois les pronoms adverbiaux

Adverbes Pronoms
J’habite non loin de ce jardin et j’y vais souvent(туда). Penses-tu à cette rencontre ? Oui, j’y pense toujours (о ней)
Quand reviendras-tu de Paris ? J’en reviendrai dans deux jours(оттуда). Avez-vous peur du chien ?- Oui, j’en ai peur(ее).

pronom personnel «y»

Je penserai à cette affaire. J’y penserai.

Je compte sur son aide. J’y compte.
1.Le pronom «y» représente un nom complément d’objet indirect introduit par la préposition à ou sur lorsqu’il s’agit d’un nom de chose.
Je penserai à ce que vous dites. - J’y penserai.(Y = à cela). 2.Le pronom «y» peut représenter une proposition entière ; il a alors le sens neutre et signifie « à cela ».

« Y » peut remplacer seulement des objets, jamais des personnes.

place du pronom « y »

J’y pense. Je n’y ai pas pensé. Y as-tu pensé ? Tu dois y penser. Comme tous les pronoms conjoints, le pronom y se place devant le verbe (excepté l’impératif affirmatif)
Je les y ai aidés. Il ne s’y intéresse pas. T’y es-tu habitué ? S’il y a encore un pronom personnel conjoint, y se place après celui-ci.

Retenez quelques verbes et locutions verbales qui demandent la préposition à devant le complément d’objet indirect chose (Chose, ça veut dire un objet, pas une personne.) :
Répondre à qqch / penser à qqch / réfléchir à qqch / consentir à qqch - соглашаться / toucher à qqch - прикасаться (физ.) / aider qqn à qqch / faire attention à qqch / obliger qqn à qqch / être prêt à qqch / être fidèle à qqch / s’intéresser à qqch / s’habituer (être habitué) à qqch / se préparer à qqch / prendre part à qqch - принимать участие / s’abonner (être abonné) à qqch - подписаться / travailler à qqch / participer à qqch / réagir à qqch / assister à qqch.
à – совпадает с дательным падежом (кому?чему?) - туда
de – предложный (о ком? о чем?) / родительный падеж ; заботиться о чем-то - s’occuper de qqch, parler de qqch - говорить о чем-то.

Pourparlers - переговоры, c’est toujours pluriel.

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

Ils ne peuvent pas aux autres.

Надо
Ils ne pensent pas aux autres.

Добавьте свой комментарий