Урок 200

—  Alors Ilya, toc-toc-toc, puis-je entrer ? On y va ?

—  On y va.

—  Nous commençons et on commencе                                                                                                         

—  Oui.

—  Comment ça va aujourd'hui ?

—  Ça va très bien, parce qu'il fait beau.

—  Ça va très mal Ilya !

—  Je préfère ne pas me rappeler.

—  Мысль какая-то у меня была — субжонктив втюхнуть.

—  Je préfère que (tout) ça aille bien.

—  Mais ce n’est pas le cas.

—  Aujourd'hui ?

—  Aujourd'hui c’est le cas. Mais… Mardi…

—  Сontinuez…

—  Comme vous, [à] votre tour de continuer.

—  Mardi ?.. Comme toujours j'ai confondu les jours, à cause du week-end prolongé.
J'ai saisi que vous voulez que je dise (pourquoi) la raison pour laquelle je ne suis pas arrivé. Autant que vous sachiez, je suis mal organisé.

—  « Ce n'est pas de ma faute ».

—  C'est ma faute, mais on pouvait le prévoir et [me] prévenir.

—  Comment c'est possible de [vous] prévenir ?

—  Juste me rappeler.

—  Prévenir, c'est-à-dire prendre des mesures préventives. Parce qu'il y en a beaucoup —des mesures préventives.

—  des situations comme ça. Je pense que toutes les fois  quand lundi, c'est un jour férié, je confonds et… je pense que beaucoup de gens confondent. J'ai essayé [de] demander à beaucoup de gens des questions ce mercredi : quel jour nous sommes. Et une moitié m'a répondu (m'ont répondu) qu'aujourd'hui on est mardi.  (Ce mercredi, j’ai demandé / j’ai posé la question à beaucoup de gens quel jour nous sommes et une moitié m’a répondu qu’aujourd’hui nous sommes mardi).

—  Oh là là, vous êtes moche et méchante.

—  Malheureusement pour moi, vous n’avez pas de trou de mémoire. Je regrette que vous n’ayez pas de trou de mémoire. Je regrette, je suis triste, etc, tous les sentiments.

—  J’ai espéré / j’espérais que (espérer + indicatif. Je voudrais que vous utilisiez le plus-que-parfait) vous aviez oublié.

—  Mais ce n’est pas vrai.

—  Permettez-moi de tout vous expliquer, permettez-moi de vous l’expliquer. Comme je vous l’ai déjà dit, j’étais arrivé ici [je suis venu ici] mais ce n’était pas mardi, ce n’était pas lundi, c’était mercredi. À vrai dire, j’étais arrivé ici, j’y étais arrivé et je vous avais attendu [À vrai dire, je suis venu et je vous ai attendue].

—  On parle français mieux que les Français. J’y étais arrivé, ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

Пожалуйста, дождитесь загрузки приложения. При медленном соединении это может занять некторое время...

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

Merci beaucoup

Добавьте свой комментарий