Урок 194

— Bonjour ! Bonsoir ! Bonne nuit !

— Excusez-moi, je suis en retard, malheureusement. Je suis désolé. Je regrette. Je regrette d'être en retard. Je suis désolé d'être en retard parce que, puisque, car aujourd’hui vous avez eu un Français dans votre groupe. Le Français est parti à midi dix ou quinze. Quant à moi, j’ai dû / je devais arriver à midi et quart ou à midi quinze. C’est pourquoi, c’est la raison pour laquelle  j’ai dû le voir / rencontrer / croiser. Malheureusement, j’ai été en retard / je suis arrivé en retard donc / alors, j’ai manqué la possibilité, l’occasion de le croiser.

Votre logique est parfaite ! Au moins une fois,  je pense qu'il y en a (avait) plusieurs, il y en a (avait) plus qu’une où… Donc, je connais ce Français, c’est la même personne.

— Bravo ! Chapeau ! Il m’a appris « Bravo ! Chapeau ! » parce que pendant le cours chaque fois que les dames disaient quelque chose je lui faisais dire « Bravo ! Chapeau ! ». Pour lui, c’est normal. Il ne comprend pas que nous devons faire beaucoup d’efforts pour dire « lequel, laquelle, etc».

— Votre groupe, c’est quel niveau de votre groupe ?

— Avancé, cinquième niveau, niveau avancé.

— C’est plus que le mien.

— Vous parlez comme elles, pardon, il n’y a que des femmes.

— Je parle comme elles ? Je voudrais savoir quel niveau je parle.

— C’est très facile à faire. Vous devez faire de test qui s’appelle TCF — Test de connaissance du français.

— Vous devez savoir ?

— Je ne peux pas savoir parce que les examens en les tests, c’est une autre chose. Pour avoir un certificat, vous devez lire, écrire. Ilya, ce sont des choses absolument débiles : les tests, les examens. Si vous voulez réussir...  

— C’est curieux.

— C’est le même Français, c’est la même personne. Je l’ai vu plusieurs fois. C’est la raison pour laquelle je ne me suis pas dépêché pour arriver à temps, à l’heure aujourd’hui car je connais votre Français.

— Il s’appelle Gabriel. C’est normal. La Bible, l’apôtre Gabriel.

— Je l’ai vu plus qu’une fois et je l’ai entendu parler.

— C'était il y a longtemps. Si, si, si. Vous avez tout compris. J’ai oublié de quoi il s'agissait. Dominique Toscane, quelque chose de la sorte.

— ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

Пожалуйста, дождитесь загрузки приложения. При медленном соединении это может занять некторое время...

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

Ириса: Разве не должно быть согласования с прошедшим временем?

Вы правы, поэтому есть ещё l’Imparfait du Subjonctif et le Plus-que-Parfait du Subjonctif, но эти формы вы встретите только в литературе, в “жизни” они не употребляются никогда. Если бы мы писали роман, то в этой фразе мы должны были бы поставили первую часть (хотя я спал) в Imparfait du Subjonctif.

Уроки по скайпу (пишите в личку или на nplastinina(at)yandex.ru)

Добавьте свой комментарий