Урок 155

- Ça y est ? - Ça y est. - Ça y est. Toc toc toc, bonjour, on y va ? - Bonjour, on y va. - Nous commençons et on commence, il faut articuler. Ce n'est pas mon cas. D'accord, comment ça va aujourd'hui ? - Ça va assez bien, pas mal. - Ça va très mal aujourd'hui parce que premièrement je suis en retard, c'est ma tradition. - Oui, oui, je sais. Vous avez raison. Je le sais, vous avez raison. - Pourquoi vous êtes en retard ? - Parce que j'ai lu toute la nuit votre auteur préféré. - Qui s'appelle ? - J'ai oublié comment il s'appelle. J'ai lu, j'ai commencé à lire une pièce qui s'appelle « l'hôtel des deux mondes ». - C'était très facile. - C'était très... pas très, mais assez... - C'était assez facile. - C'était assez facile parce que la langue est facile, et parlée, moderne. - Pourquoi parlée ? - La langue est moderne, parlée, facile mais le sens est difficile. Au début, au début, c'est philosophique. - C'est pourquoi j'ai compris tous les mots, chaque mot, mais je n'ai pas compris... - J'ai compris chaque mot, tous les mots, « mot par mot » mais je n'ai pas compris le sens, mais je n'ai rien compris. - Je n'ai rien vu, je n'ai plus vu. Je n'ai rien vu, je n'ai jamais vu. - Rien, plus, jamais, personne, nulle part. - Je n'ai rien vu, je n'ai jamais vu, je n'ai plus vu. Je n'ai vu personne. Je ne suis parti, je ne suis allé nulle part. - Je n'ai pas compris. Je n'ai rien compris au niveau du sens philosophique parce que j'ai juste commencé. - Oh, c'est banal. - Parce que c'est le commencement, le début, c'est seulement le début. Parce que ce n'est que le début. Ce n'est que le début. - Ce n'est que le début, c'est pourquoi je continuerai à lire, je lirai, je le ferai, il faudra lire jusqu'à la fin. - J'aurai, je ferai, je serai, j'irai, je verrai et j'enverrai, je saurai. Il faudra, il pleuvra, j'enverrai, j'obtiendrai, je tiendrai, je viendrai, je reviendrai, je deviendrai, je soutiendrai. - Je voudrai, je pourrai, je saurai, je devrai, je recevrai, je m'assiérai et je cueillerai. - Ça va très mal parce que premièrement j'étais effrayé, (j'ai eu peur), j'avais peur. - J'étais ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

Пожалуйста, дождитесь загрузки приложения. При медленном соединении это может занять некоторое время...
Пожалуйста, дождитесь загрузки приложения. При медленном соединении это может занять некоторое время...

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

Je n’ai rien compris au niveau du sens philosophique…

Когда встречаю фразы, подобные этой, в очередной раз осознаю, насколько обожаю изучать французский, причем именно на этом сайте. ❤️

Добавьте свой комментарий