Урок 143

- Toc toc toc, puis-je entrer ? - Bonjour Madame, bonjour Messieurs, bonjour Madame, bonjour Mesdames, bonjour Monsieur, bonjour Messieurs. - Bonjour tout le monde. - On y va ? - On y va. - Nous commençons ? - Oui mais je n'ai pas... - Nous commençons et on commence. - Mais pour commencer, j'ai besoin d'une feuille de papier, une feuille, plusieurs feuilles, j'ai besoin de feuilles de papier mais je n'ai pas besoin de stylo parce que j'en ai un. - Pourquoi vous avez un stylo et vous n'avez pas de papier ? de feuille de papier, de cahier. - Parce qu'hier j'ai été en cours d'italien et j'ai un cahier. Pour toutes les langues, j'ai un stylo. - J'ai un stylo pour toutes les langues, et le cahier c'est...il n'y a de cahier que pour l'italien. À vrai dire, hier j'ai trouvé... - Merci beaucoup, vous êtes très gentille. - Je vous en prie. - Hier j'ai trouvé des filles, deux filles au bureau mais j'ai... - Filles ou feuilles, pardon ? - Feuilles. [x3] - Oh là là, vous êtes [un] dragueur, dragueur ! - « J'ai essayé que avant de notre cours, j'ai pu... » - J'ai pensé que je peux... - Passer. Vive la grammaire. La langue française, c'est la grammaire. - J'ai pensé que je pourrais passer au bureau avant notre cours pour prendre mes feuilles, mes copies, mais je n'ai pas réussi. Réussir à. Je n’y ai pas réussi. - Quelle date nous sommes aujourd'hui ? Non, c'est comme ça, c'est un système spécial. - Aujourd'hui, nous sommes le 20 mars 2014. - Le, le, что le ? le, c'est l'article. Le 20 mars. - C'est obligatoire ? - C'est obligatoire. - Écrire comme ça ? [Il faut l'écrire comme ça / On l'écrit comme ça ?] - Écrire et dire comme ça. - Et les Français, pour écrire la date... - Bien sûr, vous avez loué un appartement en France. - « Le » date ? - La date. Vous avez loué un appartement en France. Dans le contrat, vous avez en bas « Fait le..., à... ». Date, ville. Vous avez le contrat... - « Je n'y ai pas réussi. Pourquoi vous n'y avez pas réussi ? » [y réussir : архаический. лучше y parvenir, y arriver] - Parce que j'ai voulu passer au bureau mais je n'ai pas pu, je n'y ai pas réussi parce que quand je passais [quand je suis passé / en passant] à côté de la fac, j'ai trouvé, j'ai découvert beaucoup de places libres pour me garer et j'ai décidé de me garer, de faire ça, d'en profiter. J'ai décidé d'en profiter. Profiter de, réussir à. - J'ai décidé d'en profiter parce que d'habitude il n'y a pas de places, il n'y en a pas. Tout est occupé parce qu'il y a beaucoup de bureaux autour, il y a beaucoup d'établissements. - Il y a beaucoup de places à côté de l'hôpital. - Ça dépend, le matin peut-être. - Et le week-end. - Le week-end, bien sûr. Il n'y a pas beaucoup de places pour se garer. - C'est pourquoi quand j'ai vu beaucoup de places libres, j'ai décidé d'en profiter parce que c'est très rare. - Parce que c'est très rare parce qu'il y a beaucoup de bureaux, il y a un grand hôpital. C'est intéressant, c'est rare, c'est possible, c'est impossible. Das ist fantastisch. - Ce n'est pas important, ce n'est pas grave. - C'est ça, c'est ça, vous avez raison, vous n'avez pas tort, ce n'est pas grave. - Oui, c'est vrai, je n'ai pas de cahier, je n'ai pas de livre mais j'ai mon stylo magique pour toutes les langues, pour apprendre toutes les langues. - C'est pourquoi, car j'ai déjà dit “Bonjour Mesdames et Messieurs”, “salut tout le monde” j'attends votre question: « Comment ça va ». - Parce que chez nous en France, c'est obligatoire de poser cette question à tous. J'insiste. Posez-la-moi, s'il vous plaît. - Je voudrais que vous [me la posiez], je veux que vous me posiez cette question. - Je voudrais que vous me la posiez. Peser, poser. - Je désire, je souhaite que vous me posiez, que vous me [le] demandiez. Je désire et je souhaite que vous me demandiez [comment ça va]...Je souhaite travailler dans votre entreprise. - Je souhaite que vous me demandiez comment ça va. - Je veux, j'ai besoin, j'ai envie que vous me posiez cette question et que vous me demandiez... - Gérard Philipe et l'autre homme, je ne sais pas comment il s'appelle... - Ces deux messieurs, ils s'appellent les deux messieurs qui sont derrière moi. - Ces deux messieurs, ils préfèrent, ils aiment mieux, ils aiment, ils attendent que je leur réponde. - « Ils insistent que je leur réponde à cette question » [ils insistent pour que je réponde à leur question / ils insistent pour que je leur réponde.] - Ils ne souffrent pas, ils ne supportent pas que je ne leur réponde pas. [“Ils ne supporteront pas que je ne leur y réponde pas”: неправильно] - Ils demandent, ils prient, ils ordonnent, ils commandent, ils recommandent, ils exigent et supplient que je dise, que je leur dise , que je leur dise ça, que je le leur dise. - Ils lisent, que je lise, ils disent, que je dise. Ils répondent, que je réponde. - Ils écrivent, que j'écrive. Ils partent, que je parte. Ils sortent, que je sorte. Ils connaissent, que je connaisse. - Si vous insistez, je vous demande comment ça va aujourd'hui. [x2] - Aujourd'hui, ça va très mal parce que je suis malade. - Quels sont vos symptômes ? Vous êtes enrhumé, vous avez de la fièvre ? Vous toussez ? - Je ne sais pas si vous vous rappelez, je toussais déjà jeudi dernier, et aujourd'hui je tousse toujours. - Mais heureusement, j'ai pris beaucoup de médicaments. - Ça va mieux ? - Oui, j'espère que ça va mieux. Vous pouvez constater que je ne tousse pas. - Ça va mieux, maintenant je ne tousse pas [/tousse plus]. Je ne suis pas en train de tousser. Vous pouvez le constater. En plus, je ne suis pas enrhumé, je n'ai pas de fièvre, je n'ai pas mal à la tête, au front, aux oreilles, aux yeux, au nez, aux dents, au cou, à la gorge, au ventre, à l'estomac, au dos, aux bras, aux mains, aux doigts, aux jambes, aux pieds. Je suis en pleine forme. - Je suis grand, je ne suis pas petit, je ne suis pas immense, je suis de taille moyenne. - Vous mesurez combien ? - Je pense que je mesure un mètre quatre-vingt-??? (1.8?m). - C'est trop. Environ un mètre quatre-vingts (1.80m). - Je pèse une centaine de kilos, cent kilos, mais je ne suis pas obèse et je ne suis pas maigre, contrairement à vous, parce que je ne vous ai pas vu pendant longtemps [/depuis longtemps]. - Vous avez maigri. Gros, grosse, grossir. « Vous avez maigri pendant que je ne vous ai pas vu ». - Je ne suis pas gros, je suis un peu rond, mais je suis un régime, je fais un régime pour perdre du poids, pour garder la ligne. C'est pourquoi je ne mange pas beaucoup. Je ne mange pas de viande, je ne mange pas de bœuf, de porc, d'agneau, de veau, de viande, de beurre, de pain, de pâtes, de farine, de tartines, de sandwiches, de confiture. - Au petit-déjeuner, je ne bois qu'une tasse, un bol de café. Au petit-déjeuner, je ne mange pas de beurre, de pâtes, je ne prends pas de confiture, je ne prends qu'un bol de café. - Bien sûr, c'est la France, vous mangez n'importe quoi, tout le temps ! - Un bol de café et/ou de lait [/Un bol de café au lait]. Une tasse de thé. Bol, tasse. Bol, c'est comme ça. C'est une tasse. En France, c'est pour le petit-déjeuner, pour tremper le croissant au beurre. Une tasse, un bol. Sans confiture, sans beurre, sans tartine, sans sandwich. - Malheureusement, ma femme adore cuisiner, faire la cuisine. Elle connaît beaucoup de recettes. Jour et nuit, elle lit des livres de cuisine, c'est pourquoi nous n'allons pas au restaurant avec elle pour goûter la cuisine des meilleurs chefs, parce que premièrement c'est très cher et deuxièmement ma femme fait ça mieux. C'est pourquoi je suis rond. C'est exactement la raison [pour laquelle] je dois acheter de nouveaux vêtements. Par exemple des chaussures, un pantalon, des chaussettes, des chaussures, un slip, un pantalon, un collant, un soutien-gorge, une culotte, des sous-vêtements, un survêtement, une chemise, une cravate, une veste, un manteau, un anorak ou un blouson, un maillot de corps et un maillot de bain. Maillot de corps, c'est pour les hommes, sous la chemise. Des gants, une écharpe, un foulard, foulard islamique, un mouchoir, un kleenex, des baskets, un bonnet. Pour la Russie, c'est actuel. - Vous faites quelle taille ? - Je pense que je fais du cinquante-deux, à mon avis. - Vous faites quelle taille ? Je fais du... - Je voudrais essayer. Cabine d'essayage. - J'ai oublié toutes les feuilles, toutes les copies, tous les livres, tous les cahiers parce que je vis dans des conditions de logement dans un environnement difficiles. J'ai beaucoup de problèmes avec mon logement, mon appartement. - Ça va beaucoup mieux, j'ai beaucoup moins de problèmes qu'avant. - Ce n'est pas vrai, j'ai beaucoup de problèmes avec mon appartement, mon logement. - Je viens d'acheter un appartement à crédit. Je dois travailler toute ma vie pour payer ce crédit. - C'est ça ? C'est ça, la vie est difficile. Bien sûr. - J'habite dans [un] appartement au rez-de-chaussée au centre-ville, à côté de la station de métro Vladimirskaïa. C'est un beau quartier dans le cœur, dans le sein...[au sein de] - Il y a trois bouches de métro ? Dans votre quartier, il y a deux bouches... - Dans mon quartier, trois bouches de métro. - Trois bouches. - « L'une d'elles, je n'ai pas vu comment elle travaille, comment elle marche, comment elle fonctionne ». C'est fermé, peut-être...Toujours. - Il y a trois bouches de métro. J'habite au cœur, au sein de la ville. - Il y a une grande église, il y a beaucoup de magasins très chers. - Assez chers. - Et centres commerciaux. Un centre commercial, beaucoup de centres commerciaux. - Ce n'est pas grave. - Je n'utilise pas le métro, je suis bcbg. En tout cas, je ne prends pas le métro, je suis bcbg. - J'habite au rez-de-chaussée, dans un beau quartier. - Il y a trois pièces : Deux chambres et la cuisine. La salle de séjour et deux chambres, plus la salle de bain et des toilettes. - Nous venons de déménager, c'est pourquoi il n'y a pas d'ordre. - Ordonner, commander. Ce n'est pas ordonné, c'est désordonné. - Quand ma femme fait le repassage, quand elle repasse le linge, elle met toutes mes copies, toutes mes affaires n'importe où et après je ne peux pas [/je n'arrive pas à] les retrouver. C'est pourquoi je n'ai pas de copies, je n'ai qu’un stylo. Et je n'ai rien, sauf un stylo. - Je n'ai qu'un stylo, je n'ai rien sauf un stylo. - Parce que nous avons peu de place et beaucoup de meubles. Par exemple, nous avons une chaise, un fauteuil, une table, un bureau, une étagère, un vase de fleurs, une commode, un tableau au mur, un tapis, un canapé, un coussin, un cousin, un canapé avec des coussins, la télévision, l'ordinateur, plusieurs ordinateurs, un lit, un oreiller. - Dans le slip ! [x2] - Les draps, une lampe, un réveil. - Il n'y a pas de place dans la salle de bain et dans les toilettes parce que nous avons une baignoire, une douche, un lavabo. Se laver. - Malheureusement, il y a beaucoup de place de la cuisine parce que ma femme ne sait pas cuisiner, c'est pourquoi nous n'avons pas beaucoup d'ustensiles. Nous avons seulement une casserole, une poêle, une cocotte minute, un moule, une moule, un plat, un saladier. - En revanche, nous avons une grande table avec une nappe, avec des fourchettes, des couteaux, des cuillères, une serviette, un verre, une coupe, une flûte, une bouteille, un tire-bouchon, un ouvre-boîte, une carafe d'eau, des assiettes, des couverts, un cendrier, un saladier, un beurrier. - C'est faux. Je n'ai rien apporté, j'ai tout oublié parce qu'il fait très beau. Je suis de bonne humeur, je suis sympathique et gentil, ouvert, sociable, je n'ai pas de défaut. Je n'ai que des qualités. Je suis intelligent, intellectuel. Je suis soigné, je ne suis pas négligé parce que je suis intelligent et intellectuel. - Je me rappelle tout. Je me souviens de tout, surtout j'aime le subjonctif malgré le beau temps parce qu'il ne fait pas chaud, il ne fait pas la canicule. Il ne fait pas froid, il fait frais. Le soleil brille, il fait soleil, il n'y a pas de vent, il fait sec. Il ne fait pas sec, il fait humide parce que la neige fond au soleil. Solidarité. - De temps en temps il neige, il y a des congères, il y a de la glace et du verglas, du givre. - Et c'est épouvantable, et affreux et désagréable. - En France, c'est la même chose. On met du sel, on sale les routes. En France, c'est la même chose, on utilise le sel pour saler. Saleuse. - C'est la vie. En France, c'est du sel. -------------1h20': Subjonctif---------------- - Prendre, venir, tenir, devoir, boire, mourir, recevoir. - Nous prenons, ils prennent. Nous buvons, ils boivent. Nous devons, ils doivent. Nous mourons, ils meurent. Nous recevons, ils reçoivent. Nous revenons, ils reviennent. - Ils prennent, que je prenne, que tu prennes, qu'il prenne, qu'ils prennent, que nous prenions, que vous preniez. - -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent. - Hourra, ça y est, c'est tout. J'en ai assez, j'en ai marre, je n'en peux plus.

Пожалуйста, поддержите наш проект, чтобы мы могли делать всякие разные клёвые фишки для вас и помогать вам еще лучше и быстрее изучать французский язык!

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Последний комментарий к уроку. Посмотреть все.

Содержание урока.

Спряжение глаголов в subjonctif.
Повторение: "Le corps", "Le repas", "La description physique", "L'appartement".
Subjonctif: 5 глаголов со сложным спряжением. Сряжение этих глаголов.

Добавьте свой комментарий