Урок 256

— C’est bon. Vous êtes prêt ?

— Oui.

— Très bien, donc. Comment allez vous ?

— Ça va.

— Ça va, très bien. Comment avez-vous passé le week-end ?

— On a passé le week-end à notre maison de campagne. Il faisait mauvais, il pleuvait, mais en tout cas je faisais le devoir. À vrai dire, je faisais mon devoir en étant en taxi.

— D’accord. J’ai fait le devoir, pas « j’ai fêté ».

— Le Passé Composé comment…

— Le verbe « faire », donc j’ai…

— J’ai fait.

— Oui, parce que quand vous dites « j’ai fêté », ça veut dire « j’ai célébré » l’anniversaire par exemple. Ça, c’est « j’ai fait ». C’est bon, d’accord, donc. Vous vous sentez reposé ?

— Aujourd’hui ? Je suis presque…

— J’ai dormi trop, j’ai été en retard, presque été en retard. Dormir trop. C’est pas ça, c’est pas comme en russe.

— Donc. J’ai la chance d’être à temps ici…

— Mieux dire « à l’heure ».

— À l’heure. J’ai oublié.

— D’accord, encore une fois cette phrase s’il vous plaît.

— J’ai eu la chance de ne pas être à l’heure.

— Mais pourquoi ? Vous êtes à l’heure.

— Parce que j’ai fait de tout mon mieux pour être à l’heure.

— Vous avez réussi, bravo, très bien. Qu’est-ce que vous avez fait pour faire ça, pour être à l’heure.

— Je n’ai allumé ni mon ordinateur, ni mon téléphone, ni ma tablette. Je n’ai pas regardé de nouvelles.

— Donc, c’est une victime, j’avoue, j’avoue, ça va. Quand vous dites « je n’ai regardé ni-ni », vous n’utilisez pas « pas », car vous avez déjà la négation. Avez-vous des questions à moi ? À ce qui concerne le français ?

— Je vous ai envoyé le devoir.

— Oui, je pense que je ne l’ai pas encore corrigé. Oui, c’est ça.

— En plus, il y a des fautes…

— Bon. Je vais vérifier pour jeudi et je vous dirai s’il y en a. Je pense qu’il y en a un peu, peut-être, on va voir. Pas de question ?

— Non, pas de question.

— Si. Oui, c’est vrai, deux options. Moi, j’aimerais bien répéter avec vous un thème avec me / te / le / lui parce que vous vouliez faire ça depuis longtemps. Donc, ouvrez s’il ...

Доступ к материалам урока могут получить только зарегистрированные пользователи.

Пожалуйста, дождитесь загрузки приложения. При медленном соединении это может занять некторое время...
Quand vous dites « je n’ai regardé ni-ni », vous n’utilisez pas « pas », car vous avez déjà la négation.

...les compléments d’objets directs. Ce qui s’utilise sans proposition. Donc, vous comprenez ça : je vois Pierre, je le vois. Je vois le livre, je le vois. Je le regarde. Il faut se souvenir de quel verbe est transitif et lequel non, parce que ce n’est pas la même chose comme en russe.

Je lui écris / je lui écris / je leur téléphone. Donc, je peux écrire que le / la / les c’est un complément d’objet direct et lui / leur – un complément d’objet indirect. Vous savez que lui / leur c’est seulement pour les personnes. Et la / le / les, c’est peut-être pour des objets et pour les personnes.

Comment vous dites la phrase : J’écris à Pierre. Vous savez que lui et leur remplacent les noms avec la proposition « à ».
Je vois Pierre. - Sans proposition. Et en ce qui concerne la place de pronom dans la phrase. Vous m’aviez déjà traduit quelques phrases simples. « Je t’aime », ça, c’est notre exemple, donc vous savez que le prénom se trouve… où ? Si vous dites « je t’aime ». Devant le verbe. On va regarder quelles autres variantes nous pouvons avoir.
Je ne t’aime pas / je t’ai aimé / je ne t’ai pas aimé / je vais t’aimer / je t’aimerai.
« je t’aimerai », c’est le Futur Simple ; Je vais t’aimer, c’est le Futur Proche.

je peux t’aimer / je viens de t’aimer. Vous voyez que le prénom est toujours devant le verbe. Toujours, toujours devant le verbe. Quand vous parlez du Passé Composé, c’est devant un verbe auxiliaire parce que « aimé » c’est un Participe Passé. Quand vous avez deux verbes, par exemple, dans le cas où vous dites « je vais » ou les verbes modaux : je peux / je veux / je dois et « je viens de », vous mettez « te » devant le verbe « aimer ». Vous mettez «te », posez le prénom devant l’infinitif : je veux t’aimer, je dois t’aimer, je peux t’aimer. Parce que vous posez la question du verbe aimer, aimer qui ? Vous ne dites pas « je peux qui, je veux qui ? ». Donc «te », c’est avec le verbe aimer. Quand vous utilisez la négation vous ne détachez pas le pronom du verbe. Donc, c’est toujours un monolithe.

Je voudrais ne pas t’aimer. - Parce que quand vous avez la négation de l’infinitif vous le mettez devant l’infinitif.

Vous aide-t-il ? Attention, qui aide qui ? ( Il vous aide?) Oui. Quand vous avez la question avec l’inversion, vous mettez le pronom toujours devant le verbe. Aider, c’est un verbe, donc, vous mettez « vous » devant le verbe.

Il ne les a pas trouvés.Faites attention, vous avez « s » à la fin de « trouvés ». Il faut concorder le pronom… pluriel, singulier. Il faut concorder le genre et le nombre. Donc, c’est assez logique parce que vous pouvez même traduire mot-à-mot - Он их не имеет найденными. Donc, si vous traduisez comme ça, vous n’avez jamais de problème avec cette règle.
Vous devez toujours réagir à la / les comme vous avez le Passé Composé avec le verbe « avoir ». Vous voyez la / les et c’est tout, vous réagissez tout de suite. Mais vous comprenez que vous pouvez parfois aussi faire l’accord avec me / te / nous / vous, si c’est un complément d’objet direct. Par exemple, vous pouvez dire : vous parlez de moi, et vous dites : je l’ai vue. Si vous parlez d’une femme. Et aussi vous pouvez dire: je t’ai vue ou je vous ai vue.
Si vous parlez d’une règle et vous dites… c’est « une règle », donc, c’est féminin, vous dites « je l’ai apprise ».

D’habitude vous dites « tu peux te », d’habitude vous dites «tu vas te / tu vas me » etc. Mais ici (Tu me promets) vous mettez « me » devant le premier verbe, parce que vous posez la question du verbe promettre. - Ты обещаешь (кому?) мне.

Il est très souvent que vous aimiez utiliser « les » au lieu de « leur » devant les verbes qui commencent par voyelle. Je vous donne un exemple. Vous voulez peut-être dire « Je les ai écrit » parce que vous avez “s”, donc, abstenez-vous, vous dites « je leur écris ». Il n’y a pas de liaison.

L’incident - случай / l’accident - авария, несчастный случай

Je raconte à mon frère - я рассказываю своему брату / tu racontes à ton frère - ты рассказываешь своему брату / il raconte à son frère - он рассказывает своему брату / nous racontons à notre frère / vous racontez à votre (vos) frère (s) / ils racontent à leur frère

écoute-moi - послушай меня / écoute-le - послушай его / écoute-la - послушай её/ écoute-les - послушай их.
Écris-moi - напиши мне / écris-lui - напиши ему / écris-lui - напиши ей / écris-leur - напиши им.
si vous mettez le négatif, vous dites… ne m’écoute pas - не слушай меня. Ne l’écoute pas - не слушай его / ne l’écoute pas - не слушай ее / ne les écoute pas - не слушай их / ne m’écris pas - не пиши мне / ne t’écris pas / ne lui écris pas / ne leur écris pas.

Inspirer qq’un, mais inspirer qqch à qq’un

Apercevoir - замечать взглядом, увидеть краем глаза, remarquer - замечать словесно, noter - делать заметки

J'ai vu cette revue à la bibliothèque et je l'ai prise.

Tu cherches les lunettes ? Je les ai vues sur la table

Appelez les et dites leur qu'on les attend !

Ne lui soufflez pas, il connaît bien le devoir. (?)

Ou les menez-vous ?

Que lui montrez-vous ?

Pourquoi vous ne les avez pas invités ?

Pourquoi tu ne lui as pas rendu sa montre.

Comment tu lui as expliqué ton retard ?

Envoyez-leur le télégramme.

Nous venons de les rencontrer.

Est-ce que vous connaissez cette chanson ?Je vais la chanter si vous voulez.

Vous devez les accompagner.

Est-ce que tu lui as parlé de tes projets ?

Nous ne pouvons pas les attendre.

Je viens de leur passer ta demande.

Pourquoi tu ne les as pas entendus ?

On va les étudier a ce jeu.

Ne nous quittez pas !

Ne le retenez pas, il est stressé.

Je n'ai pas lu ce journal, je viens de le recevoir.

Regardez-le Il est pâle aujourd'hui.


Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. А то просто комментируйте и задавайте вопросы.

Bienvenue à toutes et à tous ! :)

На страницу урока.

Посмотреть все

Последний комментарий к уроку:

alexey.volobuev: En plus, n’oubliez pas qui est auteur de ce lèvre.

Опечатка - надо livre

Спасибо! Я исправил. И думаю, что Настя не пропустила бы артикль — но свой страх и риск поставил и его: qui est l’auteur de ce livre.

P.S. Кстати, заметьте, что номер этого урока — это два в восьмой степени. :)

P.P.S. Хорошо помню этот урок и его запись. Это были первые шаги и первые шишки на ниве звукоинженерии. Я тогда по неопытности еще не знал, что гладкие поверхности блестяще отражают звук, и в случае с двумя микрофонами отраженные волны прекрасно пишутся на оба микрофона. Настя тогда сидела вплотную спиной к доске. Это не микрофон был неправильно развернут, а звук отражался от этой доски, что была в паре метров от меня, и писался в Настин микрофон, который был аккурат напротив и развернут «лицом» к этой доске. Если описывать это все в терминах света, то я как бы «светил» в сторону зеркала, а второй микрофон ловил мой «зайчик». Позже я разобрался в этих причинах и изменил конфигурацию.

Добавьте свой комментарий