Урок 67



Содержание урока
=[0:32]= Panorama, p.65, ex.5 (le passé composé et l’imparfait)
=[0:46]= Audio : Panorama, p.65 « Entraînez-vous »

=[1:03]= Panorama, p.62 « Trois visages de l’aventure »

=[1:22]= Les prépositions de temps (
временнЫе предлоги)


Диалог урока
— Alors, Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
— Ça va bien, merci.
— Pourquoi vous êtes triste aujourd'hui ?
— Parce que j'ai beaucoup de langues étrangères et j'ai honte de passer beaucoup de temps sans travailler.
— Michael, comment ça va aujourd'hui ? Est-ce que vous êtes fatigué aujourd'hui ?
— Non, je ne suis pas fatigué, je suis un peu triste parce que je ne suis pas préparé très bien pour cette classe .
— Est-ce que vous êtes préparé pour une autre classe ?
— Non, je pense seulement à cette classe maintenant (en ce moment).
— Est-ce qu'il fait beau aujourd'hui, Ilya ?
— Non, il ne fait pas beau aujourd'hui malheureusement.
— Est-ce qu'il fait froid aujourd’hui, Michael ?
— Oui, il fait froid aujourd'hui pour moi parce que je ne suis pas habillé très chaudement.
— Est-ce que le soleil brille aujourd'hui, Ilya ?
— Non, le soleil ne brille pas, malheureusement.
— Le ciel est comment, Michael, aujourd'hui ?
— Aujourd'hui le ciel est gris et nuageux, parce qu'il y a beaucoup de nuages.
— Est-ce qu'il pleut aujourd'hui, Michael ?
— Il pleut un peu pour ce temps.
— Est-ce que c'est normal pour la saison à Saint-Pétersbourg ?
— Pour cette saison à Saint-Pétersbourg c'est normal quand il pleut fort.
— Est-ce que vous êtes fort en anglais, Ilya ?
— Si j'étais fort en anglais je ne suivrais pas les cours d'anglais. Mais si on compare mes connaissances d'anglais avec mes connaissances de français je suis très fort en anglais.
— Est-ce que vous êtes fort, Michael, en espagnol maintenant ?
— Malheureusement non, j'ai pensé que mes connaissances en espagnol sont profondes mais maintenant je pense que mes connaissances sont au niveau débutant.
— Est-ce que vous êtes déçu, Michael ?
— Je suis un peu déçu de ma vitesse des études d'espagnol. Mais si on compare mes connaissances avec les connaissances de Catherine, je peux constater que mes connaissances sont assez fortes et profondes.
— Il faut être optimiste ! Est-ce qu'il neige aujourd'hui, Ilya ?
— Il neige aujourd'hui.
— Est-ce que la neige fond, Michael ?
— Oui, la neige fond tout de suite aujourd'hui.
— Est-ce qu'il y a, Ilya, beaucoup de flaques aujourd'hui ?
— Oui, il y a beaucoup de flaques aujourd'hui.
— Est-ce qu'il y a beaucoup de gadoues-gadoues aujourd'hui, Michael ?
— Bien sûr, il y a beaucoup de gadoues-gadoues.
— C'est notre état normal - flaques, gadoues-gadoues, neige et pluie ! Et nos têtes sont fondues.
— C'est un état normal pour nos têtes.
— Est-ce que vous avez les pieds mouillés, Michael ?
— Oui, j'ai mes pieds mouillés.
— Pourquoi ? Vous n'avez pas de bonnes chaussures ?
— Malheureusement j'ai mis des chaussures non appropriées. J’ai mis de mauvaises chaussures, des sabots.
— Est-ce que vous avez les pieds mouillés, Ilya ?
— Non, mes pieds ne sont pas mouillés parce que j'ai pris ma voiture aujourd'hui.
— Mes pieds sont un peu humides.
— Je pense que vos pieds sont très mouillés, si vous avez mis de mauvaises chaussures. Est-ce que, Ilya, c'est dangereux de prendre une voiture par un temps pareil ?
— Oui, c'est très dangereux de prendre la voiture par un temps pareil parce qu'il y a beaucoup de flaques et gadoues-gadoues et ça glisse. On peut avoir un accident.
— Est-ce que vous avez glissé aujourd'hui, Michael ?
— Non, je n'ai pas glissé aujourd'hui parce que mes chaussures avaient une bonne protection.

--[ 0:32:00 ]---------
Panorama, p.65, ex.5
Le matin, j’ai pris un café au Danieli. La vue était magnifique.
Puis, j’ai visité le Palais des Doges avec un guide italien. Ce guide parlait vite. Je n’ai pas tout compris.
À midi, j’ai déjeuné au restaurant, où la cuisine était bonne.
Dans l’après-midi, j’ai eu (j’ai fait) une promenade en gondole (je me suis promené en gondole). J’ai été déçu, parce que le gondolier ne chantait pas. (Le gondolier n’a pas chanté, c’est pourquoi j’étais déçu.) En revanche, il était très sympathique. Il parlait beaucoup (il bavardait beaucoup).
Le soir, j’ai assisté (je suis allé) au concert de musique italienne. Cette fois, l’orchestre a joué très bien (l’orchestre jouait très bien).

--[ 0:46:00 ]--------------
Panorama, p.65. Continuez comme dans l’exemple.
1. Aujourd’hui, le musée est fermé. Et hier aussi, il était fermé.
À vous :
Aujourd’hui le café est ouvert. Et hier aussi, il était ouvert.
Aujourd’hui je vais au café. Hier aussi, je suis allé au café.
Aujourd’hui, la bière est bonne. Hier aussi, la bière était bonne.

2. Le musée est fermé. Je vais au café. – Le musée était fermé. Je suis allé au café.
À vous :
Il y a de la bonne bière. Je prends une bière. – Il y avait de la bonne bière. J’ai pris une bière.
Marie est en retard. J’attends Marie. - Marie était en retard. J’ai attendu Marie.
J’attends Marie. Christine arrive. – J’attendais Marie. Christine est arrivée.
Je parle avec Christine. Marie arrive. – Je parlais avec Christine. Marie est arrivée.
Je suis fatigué. Je vais me coucher. – J’étais fatigué. Je suis allé me coucher.

3. Un enfant pose des questions à son grand-père. Il répond ‘non’.
- En 1980, tu avais vingt ans ? – Non, je n’avais pas vingt ans.
À vous :
- Tu travaillais ? – Non, je ne travaillais pas.
- Tu étais riche ? – Non, je n’étais pas riche.
- Tu connaissais Vanessa Paradis ? – Non, je ne connaissais pas Vanessa Paradis.
- Tu aimais la musique rock ? – Non, je n’aimais pas la musique rock. Je préférais la musique classique.

4. Un français vous pose des questions. Répondez ‘oui’ ou ‘non’.
- En 1990 vous aviez vingt ans ? – Oui, j’avais vingt ans. Non, je n’avais pas vingt ans.
À vous :
- En 1990 vous connaissiez Paris ? – Oui, je connaissais Paris. Non, je ne connaissais pas Paris.
- En 1990 vous parliez un peu français ? – Bien sûr, en 1990 je parlais français très bien. En 1990 je ne parlais pas français du tout.
- En 1990 vous étiez marié ? – Oui, j’étais marié, malheureusement. Non, en 1990 je n’étais pas marié, heureusement.

--[ 1:03:00 ]--------------
Panorama, p.62.
Trois visages de l’aventure.

--[ 1:22:00 ]--------------
Les prépositions de temps

Depuis : durée qui continue jusqu’au moment présent.
Je suis professeur depuis 1995.
Je travaille depuis huit heures.

Pendant : durée finie
Je vais regarder la télé pendant une heure.
J’étudie le français pendant une heure et demie.
J’ai été secrétaire pendant six heures.
J’ai dormi pendant quatre heures.

Il y a : moment du passé
J’ai passé le bac il y a trois ans.
Je suis arrivé il y a dix jours.

Dans : moment du futur
Je passerai la licence dans six mois.
Je partirai dans trois semaines.

Pour : durée prévue
Je suis à Paris pour deux ans.
J’ai loué un appartement pour deux ans.
Je partirai en Chine pour deux ans.

En : quantité de temps utilisée pour faire quelque chose.
J’ai fait le voyage en huit heures.
J’ai tout fini en trois jours.

Il est parti il y a deux jours. Il a dormi pendant quatre heures. Il marche depuis deux heures. Il arrivera dans deux jours.

В работе над транскриптом принимали участие

Транскрипт диалога: Андрей Мелентьев (Курган)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии Arnaud (Paris)

Конспект 67-го урока

Comments