Урок 66: Exercice (l’imparfait et le passé composé) ; конструкция “ faire + infinitif ”



Содержание урока
=[1:17]= Panorama, p.65, ex.4 (le passé composé et l’imparfait)

Диалог урока
— Alors, Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
— Ça va bien, merci !
— Ça va bien ? Est-ce que vous êtes en forme aujourd'hui ?
— Oui, je suis en forme aujourd'hui.
— Vous êtes en pleine forme aujourd'hui ?
— Je suis en pleine forme aujourd'hui.
— Parce que c'est le début de la semaine ?!
Je ne pense pas que aujourd'hui est le début de la semaine parce que nous sommes mercredi (le milieu de la semaine).
— Quelle date nous sommes aujourd'hui ?
— Aujourd'hui nous sommes le onze novembre 2009.
— Qu'est-ce que c'est, le onze novembre ?
— Probablement c'est la date de la fin de la Première Guerre mondiale. Le onze novembre est une grande fête pour la France. C'est la fin de la Grande Guerre.
— Qu'est-ce que c'est la Grande Guerre ?
— La Grande Guerre est la Première Guerre mondiale.
— Est-ce que, Ilya, les Français travaillent aujourd'hui ?
— Bien sûr que non ! Les Français ne travaillent pas parce que aujourd'hui est un jour férié en France.
— Pourquoi, Ilya, vous travaillez aujourd'hui ?
— Parce que ce n'est pas une grande fête en Russie. Le onze novembre est un jour ouvrable en Russie.
— Est-ce que, Ilya, la Russie a participé à la Première Guerre mondiale ?
— Oui, la Russie a participé à la Première Guerre mondiale.
— Est-ce que, Ilya, la Russie a gagné la Première Guerre mondiale ?
— Elle a participé, mais la Russie n'a pas gagné cette guerre parce qu'elle a arrêté de participer à cette guerre plus tôt, en 1918, à cause de la révolution communiste. J'ai honte, mais je ne connais pas bien les détails de la Première Guerre mondiale parce que je suis une victime de la propagande stalinienne. Nous n'apprenons pas la Première Guerre mondiale à l'école. À l'école russe nous étudions seulement la Deuxième Guerre mondiale parce que c'est la Grande Guerre pour nous.
— Est-ce que vous connaissez la bataille de Verdun ?
— Je ne connais pas la bataille de Verdun. J'ai honte de ça.
— Mais, Ilya, vous êtes sauvage ?!
— Mais maintenant je sais que cette date est très importante pour les Français, parce que les Français ont eu beaucoup de victimes à cette guerre (2 000 000). Il y a eu 2 000 000 de victimes civiles et militaires.
— Est-ce que vous êtes communiste, Ilya ?
— Non, je ne suis pas communiste.
— Est-ce que vous avez célébré le sept novembre la semaine dernière ? Le jour de la grande révolution d'Octobre ?
— Je n'ai pas célébré cette fête. Je n'ai pas célébré le sept novembre, le jour de la grande révolution d'Octobre.
— Pourquoi ?
— Parce que je ne savais même pas. Je ne me suis même pas souvenu que le sept novembre était le jour de la fête communiste.
— Est-ce que, Ilya, vous étiez pionnier ?
— Oui, j'étais pionnier.
— Est-ce que vous étiez komsomol ?
— Oui, bien sûr, j'étais komsomol.
— Est-ce que vous étiez communiste ?
— Non, jamais !!!
— Si vous étiez pionnier et komsomol comment vous avez pu oublier le sept novembre, le jour de la grande révolution d'Octobre ?
— Parce que ça a fini très tôt. Cette époque a fini très tôt (il y a longtemps).
— Est-ce que vous avez célébré le quatre novembre ?
— Bien sûr parce que c'était l'anniversaire de ma fille.
— Aînée ou cadette ?
— J'ai seulement une fille.
— D'accord, elle est aînée ou cadette ?
— Elle est aînée. J'ai une fille aînée et deux fils cadets. C'était l'anniversaire de ma fille aînée.
— Elle a eu quel âge ?
— Elle a eu vingt ans.
— C'est une grande date ?
— C'est une grande date parce que cette date est ronde.
— Qu'est-ce que vous avez fait, est-ce que vous êtes allés au restaurant pour célébrer cette date ?
— Non, nous avons passé tout le jour chez nous, nous avons célébré et nous avons eu beaucoup de bonne humeur. C'était une bonne journée pour nous tous. Nous avons mangé beaucoup de fromage, jambon et salade...
— Vous avez mangé du fromage français ?
— Je ne sais pas, je ne me souviens pas. Je pense que c'est très difficile de trouver le (du) fromage français à Saint-Pétersbourg.
— Pourquoi ? À Saint-Pétersbourg vous pouvez acheter tout ce que vous voulez !
— Des huîtres ?
— Bien sûr ! Est-ce que vous connaissez l'hypermarché « OK » ? À l'hypermarché « OK » il y a des huîtres, des fromages français, des saucissons français et cetera.
— Malheureusement l'hypermarché « OK » ferme trop tôt.
— Ce n'est pas possible, Ilya ! L'hypermarché « OK » ne ferme pas. Il est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre.
— Pas tous les hypermarchés sont ouverts vingt-quatre heures sur vingt-quatre. L'hypermarché qui est à côté de chez moi, il ferme à onze heures ou même à dix heures du
soir.
— Mais c'est très bien, Ilya ! Tous les hypermarchés en France ferment à sept ou huit heures du soir. Il y a quelques supermarchés « Monoprix » qui ferment à neuf heures du soir et il y a au centre de Paris deux ou trois « Monoprix » pour les touristes russes qui ferment à minuit. Pour les touristes étrangers comme vous, qui ne peuvent pas faire des courses avant onze heures du soir. Mais vous avez une voiture, n'est-ce pas ?
— Je n'ai pas pris ma voiture à Paris.
— C'est très bien ! À Paris il faut marcher à pied parce qu'il y a maintenant une grève des transports publics. Le métro, le RER sont en grève.
— Pourquoi ?
— Parce que c'est Paris !!! Les transports sont toujours en grève. Vous prenez la voiture en général à Saint-Pétersbourg ?
— À Saint-Pétersbourg oui, je prends ma voiture.
— Je ne comprends pas votre problème. Si l’hypermarché qui est à côté de chez vous ferme vous pouvez prendre la voiture et aller dans un autre hypermarché qui est ouvert vingt-quatre heures sur vingt-quatre.
— Probablement...
— Où est le problème si vous avez une voiture ? Est-ce que, Ilya, vous connaissez le magasin « L » ?
— Je ne connais pas.
— C'est un magasin pour les étrangers, un magasin très cher où vous avez beaucoup de produits étrangers.
— C'est pourquoi je ne connais pas ce magasin.
— Si vous voulez acheter quelque chose d'exotique, quelque chose d'italien, quelque chose d'espagnol, quelque chose de français vous devez aller dans ce magasin. Il y a tout mais ça coûte très cher. Tous les fromages, toutes les sauces... Tous les Français qui habitent à Saint-Pétersbourg vont à ce magasin.
— Je ne peux pas dépenser beaucoup d'argent même pour l’anniversaire de ma fille.
— Vous êtes égoïste ? L'anniversaire, c'est une fois par an.
— Mais j'ai préféré dépenser mon argent pour acheter quelque chose en or (un bijou).
— Qu'est-ce que vous avez acheté ?
— J'ai acheté un bijou en or, une bague.
— Est-ce que votre fille était contente de votre cadeau ?
— Elle était contente de mon cadeau.
— Pourquoi vous ne dépensez pas votre argent ? Vous économisez ?
— J'ai dépensé mon argent pour acheter un cadeau c'est pourquoi je n'avais pas d'argent pour acheter du fromage français.
— Est-ce que vous économisez votre argent pour voyager, par exemple ?
— Maintenant je ne pense pas à mon voyage futur.
— Vous avez des projets ?
— Malheureusement nous avons d'autres projets comment dépenser notre argent en été.
— C'est un problème, comment dépenser l'argent en été ?
— Nous devons construire une nouvelle maison de campagne parce que notre maison de campagne a disparu (a été brûlé).
— Où sont vos lunettes aujourd'hui, Ilya ? Est-ce que vous avez oublié vos lunettes ?
— Je n'ai pas oublié mes lunettes parce qu’aujourd'hui j'ai mis une chemise avec une poche.

--[ 0:49:00 ]-----------
— Comment ça va aujourd'hui, Maria ?
— Merci, ça va bien.
— Est-ce que vous êtes en forme aujourd'hui ?
— Je suis en forme aujourd'hui. Hier j'étais malade.
— Est-ce que vous avez travaillé hier ?
— Non, je n'ai pas travaillé, je suis restée chez moi.
— Vous avez combien d’enfants maintenant ?
— J'ai deux fils : un fils aîné et un fils cadet.
— Votre fils cadet a quel âge ?
— Mon fils cadet a sept mois.
— Où il est maintenant ?
— Maintenant, il est à la maison.
— Avec qui ?
— Avec ma mère.
— Catherine, pourquoi vous êtes en retard ?
— Je suis en retard parce que j'ai dû terminer une tâche importante (urgente)... J'ai honte que je suis en retard et utilise un mot vulgaire .
— Est-ce que, Catherine, vous faites des progrès en espagnol ?
— Je fais un peu de progrès en espagnol parce que c'est une langue un peu difficile au début, comme le français.
— Après le français c'est plus facile ?!
— Oui !!! Grâce au français je fais l'espagnol plus facilement que les autres.
— Vous êtes combien dans le groupe ?
— Nous sommes quatre personnes. Notre groupe a deux cours par semaine.
— Et dans l'autre groupe ?
— Dans l'autre groupe il y a neuf personnes (une fois par semaine).
— Et le niveau est le même ?
— Oui, le niveau est débutant dans les deux groupes.
— Ilya, pourquoi vous n'apprenez pas l'espagnol avec les autres ?
— Parce que j'étudie l'anglais et le français, c'est assez pour moi.
— Est-ce que vous étudiez aussi l'espagnol, Maria ?
— Oui, j'étudie l'espagnol aussi dans un autre groupe parce que je ne peux pas étudier deux fois par semaine.
— Est-ce que vous faites des progrès ?
— Oui, j'ai fait des progrès parce que j'ai étudié le week-end deux jours.
— Et les enfants ?
— Avec mon cadet.
— Est-ce que vous faites les exercices d'espagnol, Catherine ?
— Je fais les exercices d'espagnol chaque jour.
— Pourquoi vous ne faites pas les exercices de français chaque jour ?
— Parce que je suis paresseuse.
— Si vous êtes paresseuse vous ne devez pas faire le français et l'espagnol ?!
— Je ne fais pas le français parce que je suis paresseuse mais je fais les exercices d'espagnol parce que je suis amoureuse de mon professeur d'espagnol.
— C'est un homme ou une femme ?
— Un homme.
— C'est très bien !
— Non.
— Pourquoi ?
— Parce qu'il est un peu vieux. Il n'est pas jeune, il a les cheveux gris.
— Est-ce que vous êtes d'accord, Maria, que votre professeur d'espagnol est beau, intelligent, profond ?
— Bien sûr ! Il est intelligent et profond, peut-être il n'est pas beau mais ce n'est pas grave.
— Pourquoi vous n'êtes pas amoureuse de votre professeur d'espagnol ? Il est beau, intelligent, profond, expérimenté, gentil et sympathique.
— Il est modeste. Ce n'est pas mon genre... Merci beaucoup, j'ai compris que je n'ai pas (n'avais pas) raison... Je n'ai pas raison et je vais essayer de tomber amoureuse de lui.
— Comment il s’appelle ?
— Il s’appelle Roberto Bernardo Paseo Fernandez.
— Il est Espagnol ?
— Il est Cubain.
— Catherine est raciste. Elle ne veut pas tomber amoureuse d’un professeur cubain.
— Je ne suis pas raciste.

--[ 1:17:00 ]-----------
Panorama, p.65, ex. 4
Continuez selon l’exemple. Imaginez une conséquence.
Je ne connaissais pas l’Allemagne, c’est pourquoi j’ai fait un voyage en Allemagne.

Il ne comprenait pas l’anglais, c’est pourquoi il est parti à Londres.
Il ne comprenait pas l’anglais, c’est pourquoi il a passé un an (une année) en Angleterre.
Il ne comprenait pas l’anglais, c’est pourquoi il s’est marié avec une Anglaise.
Il ne comprenait pas l’anglais, c’est pourquoi il s’est inscrit au cours d’anglais.

Elle aimait le ski, c’est pourquoi elle est allée au magasin et elle a acheté des skis.
Elle aimait le ski, c’est pourquoi elle est allée à Courchevel et elle a rencontré le millionnaire Prokhorov.

Ce chanteur était excellent, c’est pourquoi il est devenu très célèbre et il a gagné beaucoup d’argent.
Ce chanteur était excellent, c’est pourquoi je suis allé à son concert et j’ai acheté tous ses disques.

Elle ne voulait pas se marier et elle ne s’est pas mariée ; elle est restée une vieille fille.

В работе над транскриптом принимали участие
Транскрипт диалога: Андрей Мелентьев (Курган)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии Arnaud (Paris)

*****

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.

Начните писать к этому уроку свой конспект! К тому же оригинального конспекта —
увы! — нет. Не сохранила история. :(

Сделайте пометку: «для Народного конспекта» — и мы перенесем сюда и закрепим вашу запись. Ну и bienvenue cо своими комментариями.

Последний комментарий к уроку.

Да. Всё верно. Может я один такой, а может и нет. Но я переписываю конспект себе в тетрадь. Уже 96 листов забил полезной информацией. Она для меня очень важна. Что-то подзабыл .... а тетрадка под рукой, полистал-вспомнил. ))

Добавьте свой комментарий