Урок 55


Примечание: в сводном цветном словаре слова этого урока идут, начиная с индекса 2514.

Содержание урока
=[0:39]= Exercice : la journée de Monsieur Œuf
=[1:06]= Imparfait


Диалог урока
— Alors, Ilya ! Comment ça va aujourd’hui ?
— Ça va bien, aujourd’hui, merci !
— Vous avez une journée difficile aujourd’hui ?
— J’ai une journée difficile aujourd’hui mais ça va bien !
— Est-ce que, Michel, vous êtes toujours malade ?
— Non, je ne suis pas malade aujourd’hui. Parce que j’ai fait la grasse matinée aujourd’hui !
— Vous avez dormi jusqu'à quelle heure ?
— J’ai dormi jusqu'à neuf heures du matin aujourd’hui !
— Ce sont (de) nouveaux stylos. J’ai envie d'avoir les stylos rouges et bleus.
— Vous êtes difficile, Ilya !
— Ça facilite les études de français !
— Est-ce que, Ilya, vous avez fait la grasse matinée aujourd’hui ?
— Non, je n’ai pas fait la grasse matinée aujourd’hui.
— Pourquoi ?
— Parce que j’ai dû faire beaucoup d’affaires !
— Est-ce que, Ilya, vous avez eu votre voiture ? Est-ce que vous avez récupéré votre voiture ?
— J’ai récupéré ma voiture finalement !
— Pourquoi, vous êtes triste alors ?
— Parce qu'il y a des problèmes avec ma voiture toujours.
— Est-ce que, Michel, vous avez aussi beaucoup de problèmes ?
— Je pense que j’ai moins de problèmes que Ilya, parce que je n’ai pas de voiture. Ça facilite beaucoup ma vie.
— Est-ce que, Ilya, vous pouvez vivre sans voiture ? Ce n’est pas obligatoire !
— J’ai dû vivre sans ma voiture pendant cinq semaines et c'était difficile pour ma famille, parce que je dois visiter des magasins, je dois faire les courses régulièrement. C'est pourquoi une voiture est nécessaire.
— Est-ce que, Michel, vous avez été malade pendant longtemps ?
— Oui, j’ai eu la grippe, c'est pourquoi j’ai été malade pendant une semaine.
— C'était la grippe porcine ?
— Non, c'était la grippe aviaire.
— Vous avez mangé du poulet ?
— Oui, j'ai mangé beaucoup de poulet, j’ai eu une grippe aviaire.
— C’est grave, Michel ?
— Je pense que non, parce que ça va mieux maintenant.
— Est-ce que, Ilya, vous avez peur de la grippe ?
— Non, je n’ai pas peur de la grippe, parce que je prends ma voiture. Je ne prends pas le métro, où il y a beaucoup de personnes malades, comme par exemple Michel.
— Est-ce que, Michel, vous avez eu de la fièvre ?
— Non, par contre ma température a été moins de 36 degrés, (pendant) toute la maladie (et pendant les trois premiers jours.)
— Est-ce que vous avez toussé ?
— Non, je n’ai pas eu de fièvre et je n’ai pas toussé pendant ma maladie.
— Est-ce que vous avez été enrhumé ?
— Oui, j’ai été très enrhumé.
— Est-ce que vous avez eu mal au cœur ?
— Heureusement, je n’ai pas eu mal au cœur. Mais j’ai eu mal à la tête.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes parfois malade ? Michel fait du sport, fait du foot, du basket et il va à la piscine, mais il tombe malade.
— Parce qu'il prend le métro. C’est ma version, mon explication. Heureusement, je ne suis pas malade parce que je ne prends pas le métro. Je ne comprends pas les personnes qui prennent le métro.
— Est-ce que vous avez travaillé pendant les fêtes ?  Est-ce que vous avez  planté des pommes de terre ?
— Non, je n’ai pas travaillé pendant les fêtes, et je n’ai pas planté. Je me suis reposé.
— Qu’est-ce que vous avez fait ? Vous vous êtes promené ?
— J’ai visité des musées avec mon fils, et visité un château pas loin de Saint-Pétersbourg, à Koporié. C’est un château ancien (médiéval) du treizième siècle (du Moyen Âge).
— En France il y a beaucoup de châteaux du Moyen Âge. Il y a beaucoup de châteaux médiévaux.
— Michel, est-ce que vous avez travaillé pendant les fêtes, à la campagne ?
— Oui, j’ai travaillé un peu pendant les fêtes, à la campagne.
— Vous avez planté des pommes de terre ? Des tomates ? Des concombres ?
— Non, j’ai aidé mon père à porter des choses différentes pour faire la terre plus belle !
— Pourquoi, Catherine, vous êtes bronzée aujourd’hui ?
— Je suis bronzée aujourd’hui parce que j’ai eu mes vacances en Crète !
— Est-ce que vous avez bien passé vos vacances ?
— Oui, j’ai passé mes vacances très bien.
— Catherine a eu une expérience de parler français avec une Française.
— Un Français ou une Française ?
— Une touriste française. (Avec des étrangers).
— Est-ce que vous avez beaucoup nagé ?
— Oui, j’ai beaucoup nagé, parce que la mer était chaude. Mais j’ai nagé plus à la piscine parce que l’air près de la piscine était plus chaud que l’air près de la mer.
— Est-ce que, Catherine, vous avez beaucoup parlé français ?
— Non, j’ai eu une petite expérience de parler avec une touriste française. J’ai dit « Pardon », et elle a répondu quelque chose. Mais j’ai été heureuse, parce que j’ai compris qu’est-ce qu’elle a dit. C’est tout.
— Qu’est-ce que vous avez fait pendant le week-end prolongé ?
— J’ai bu du champagne et c’est tout.
— Vous avez commencé à boire du champagne le matin ?
— Je ne me souviens pas.
— Est-ce que vous êtes jaloux, Ilya ?
— Oui, je suis jaloux... parce que je ne peux pas commencer à boire le matin, parce que je dois conduire ma voiture. Et c’est encore un moment négatif quand on a une voiture.
— C’est pourquoi, Michel et moi, nous prenons le métro.
— Il ne peut pas profiter de [la] vie, sans voiture.
— Je prends le métro pour d’autres raisons.

--[ 0:35:30 ]----------------
— À quelle heure vous vous êtes réveillé aujourd’hui, Michel ?
— Je me suis réveillé à neuf heures aujourd'hui.
— À quelle heure vous vous êtes levé, Ilya ?
— Je me suis levé à neuf heures.
— Est-ce que vous vous êtes maquillée, Catherine ?
— Non, je ne me suis pas maquillée aujourd’hui.
— Elle est bronzée, elle ne doit pas se maquiller.
— Est-ce que vous vous êtes rasé, Michel ?
— Non, je ne me suis pas rasé aujourd’hui parce que je me suis rasé hier.

--[ 0:39:00 ]------------------
Monsieur Œuf s'est réveillé à sept heures du matin et s'est levé tout de suite.
Il n'a pas fait la grasse matinée contrairement à Michael, et il s'est brossé les dents pour être beau comme un dieu.
Mais monsieur Œuf ne s'est pas coiffé et il ne s'est pas peigné parce qu'il n'a pas de cheveux.
Monsieur Œuf ne s'est pas rasé parce qu'il est paresseux comme tous les hommes, et parce qu'il est un œuf et il n'a pas de barbe.
Il ne s'est pas habillé parce qu'il est un œuf et il n'a pas de vêtements.
À huit heures moins quinze, il est allé à la cuisine.
Monsieur Œuf s'est préparé une omelette et un café.
Il a mangé son omelette et il a bu son café.
À huit heures, il a accompagné ses enfants à l'école.
À neuf heures moins vingt, il a pris sa voiture et il est allé dans un magasin pour faire les courses.
À dix heures dix, monsieur Œuf est arrivé dans un magasin et il a fait les courses pour toute la semaine, comme tous les Français, (et les Russes aussi).
Les Français font les courses le samedi pour toute la semaine, parce qu'en France tous les magasins sont fermés le dimanche.
Après qu'il a fait les courses, il est allé à la piscine où il a nagé pendant une heure.
Après, à quatre heures et demie de l'après-midi, monsieur Œuf est revenu / retourné / rentré chez lui pour préparer le dîner à ses enfants.
À sept (six) heures, il s'est assis à table pour écrire une lettre d'amour à son ex.
À six heures et demie, il est allé faire du sport et il a couru autour de sa maison. Il a fait du jogging / footing autour de la maison.
À neuf heures du soir, monsieur Œuf a assis ses enfants sur le canapé pour lire une histoire à ses enfants. Il a lu « Le Petit Chaperon Rouge » à ses enfants.
À neuf heures et demie du soir, il a couché ses enfants au lit. Il a chanté une chanson à ses enfants.
À minuit et demi, il a bu du lait chaud pour bien dormir.
Il s'est dit « bonne nuit, mon cher ». Il s'est couché au lit.
Il s'est endormi tout de suite.

---------1h05’30’’----------
Imparfait

Imparfait обозначает незавершенное действие, не имеющее ни точно обозначенного начала, ни конца.
Образование
: от основы глагола в 1 лице множественного числа Présent, к которой добавляются окончания:

                -ais    -ions
                -ais    -iez
                -ait    -aient

Исключение
: глагол être имеет особую основу для Imparfait – é
t

Образцы спряжения некоторых глаголов в Imparfait
 PARLER
(I группа)
 FINIR
(II группа)
 AVOIR
(III группа)
 ÊTRE

je parlais

tu parlais

il parlait

nous parlions

vous parliez

ils parlaient

je finissais

tu finissais

il finissait

nous finissions

vous finissiez

ils finissaient
j'avais
tu avais
il avait
nous avions
vous aviez
ils avaient

j’étais

tu étais

il était

nous étions

vous étiez

ils étaient


В работе над транскриптом принимали участие
Транскрипт диалога: Антон Федотов (Москва)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград) 
Правка, комментарии: Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Борис Шекера (Жуковский)


Comments