Урок 53

- Michael, comment ça va aujourd’hui ?
- Ça va bien, merci, mais je suis un peu fatigué.
- Toujours fatigué !
- Non, pas toujours !
- Est-ce que Ilya ça va bien aujourd’hui ?
- Ça va bien aujourd’hui, merci.
- Vous êtes aussi fatigué, comme Michael ?
- Je ne pense pas. Je ne suis pas fatigué aujourd’hui.
- Est-ce que vous avez un cours d’anglais aujourd’hui ?
- Non, je n’ai pas de cours d’anglais, et demain non plus (aussi).
- Quelle date nous sommes aujourd’hui, Michael ?
- Nous sommes le six mai. Aujourd'hui, nous sommes le six.
- Pardon, j’ai froid. Pouvez-vous fermer la fenêtre, s’il vous plaît. (Fermons la fenêtre)
- Demain, Michael, nous sommes quelle date ?
- Demain, nous sommes le sept mai.
- Et après-demain, Ilya, nous sommes quelle date ?
- Après-demain nous sommes le huit mai.
- Est-ce que vous travaillez après-demain, Michael ?
- Oui, comme toujours ! Je vais travailler le huit mai, comme toujours. Comme tout le monde.
- C’est bizarre ! Les Français ne travaillent pas (le huit mai) parce que ils ont une fête après-demain.
- Mais nous avons cette fête dans deux ou trois jours.
- Est-ce que c’est une grande fête pour vous, Ilya ?
- Oui, c’est une grande fête pour moi et pour tout le monde en Russie.
- Pourquoi ?
- Parce que c’est la fête de la Victoire.
- Cette fête en France s’appelle autrement. Ça s’appelle l’Armistice.
- Quelle honte, Michael !
- C’est une grande fête pour tout le monde en Russie parce que c’est la fête de la Victoire en Russie, et en France c’est la fête de l’Armistice de 1945 (mille neuf cent quarante-cinq).
- Est-ce que c’est une grande fête pour vous, Michael ?
- Oui, cette fête est une des plus importantes en Russie, pour moi. Parce que la Russie a gagné la Deuxième Guerre mondiale.
- Ce n'est pas vrai ! C'est vrai !
- Michael ! Vous êtes une victime de la propagande stalinienne !
- Ce n’est pas [de] la propagande stalinienne ! Ce n’est pas vrai ! La France, les États-Unis et l'Angleterre ont participé à la Deuxième Guerre mondiale. Mais je pense que la Russie a gagné cette guerre.
- À la guerre comme à la guerre ! Est-ce que Michael, vous allez regarder le défilé militaire le neuf mai ?
- Je ne pense pas que je vais avoir la possibilité de regarder la télé ce jour[-là]. Probablement je vais travailler dans ma maison de campagne.
- Vous allez travailler la terre, jardiner ?
- Oui. Un peu. Je vais jardiner un peu. Je vais aider mes parents à planter et cultiver la terre.
- Qu’est-ce que vous allez planter ?
- Je ne sais pas exactement, mais je pense que je vais (aider à) planter des fruits rouges.
- Des fruits de mer, les fruits rouges. Framboise, la fraise rouge, une pomme, une tomate, un concombre, la fraise, la framboise.
- Vous allez planter des pommes de terre, des tomates, des concombres ?
- Non, je ne vais pas planter de pommes de terre, de concombres, de pommes et de tomates.
- Est-ce que Ilya vous allez regarder le défilé militaire le neuf mai, ou comme Michael vous allez jardiner ?
- Je ne vais pas regarder les militaires marcher [/défiler] et je ne vais pas jardiner parce que je n’ai pas ouvert la saison.
- Quand vous allez ouvrir la saison de jardinage ?
- Dès que je vais comprendre que la santé de ma mère est bonne je vais ouvrir la saison de jardinage.
- Qu’est-ce que votre mère plante ? Elle plante quelque chose ?
- Elle a un grand jardin où il y a environ trente (arbres de pommes) pommiers. C’est horrible pour moi. Il faut cueillir les pommes (les fruits).

---[ 0:37:00 ]----------------
- Madame Œuf se réveille à cinq heures et demie. Elle se lève tout de suite.
- D’abord elle se lave. Après elle se brosse les dents. Puis elle se sèche à six heures moins vingt.
- À sept heures elle va dans la cuisine pour se préparer son petit déjeuner. Elle se fait une omelette parce que Madame Œuf aime l’omelette et elle est cannibale.
- Elle ne s’habille pas parce que tous les vêtements ne peuvent pas tenir.

В работе над транскриптом принимали участие
Транскрипт диалога: Валерий Кабанов (Москва)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград) 
Правка, комментарии: Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Борис Шекера (Жуковский)

Конспект 53-го урока


Comments