Урок 53: La guerre et la paix; День окончания Второй Мировой войны во Франции

- Michael, comment ça va aujourd’hui ?
- Ça va bien, merci, mais je suis un peu fatigué.
- Toujours fatigué !
- Non, pas toujours !
- Est-ce que Ilya ça va bien aujourd’hui ?
- Ça va bien aujourd’hui, merci.
- Vous êtes aussi fatigué, comme Michael ?
- Je ne pense pas. Je ne suis pas fatigué aujourd’hui.
- Est-ce que vous avez un cours d’anglais aujourd’hui ?
- Non, je n’ai pas de cours d’anglais, et demain non plus (aussi).
- Quelle date nous sommes aujourd’hui, Michael ?
- Nous sommes le six mai. Aujourd'hui, nous sommes le six .
- Pardon, j’ai froid. Pouvez-vous fermer la fenêtre, s’il vous plaît. (Fermons la fenêtre)
- Demain, Michael, nous sommes quelle date ?
- Demain, nous sommes le sept mai.
- Et après-demain, Ilya, nous sommes quelle date ?
- Après-demain nous sommes le huit mai.
- Est-ce que vous travaillez après-demain, Michael ?
- Oui, comme toujours ! Je vais travailler le huit mai, comme toujours. Comme tout le monde.
- C’est bizarre ! Les Français ne travaillent pas (le huit mai) parce que ils ont une fête après-demain.
- Mais nous avons cette fête dans deux ou trois jours.
- Est-ce que c’est une grande fête pour vous, Ilya ?
- Oui, c’est une grande fête pour moi et pour tout le monde en Russie.
- Pourquoi ?
- Parce que c’est la fête de la Victoire.
- Cette fête en France s’appelle autrement. Ça s’appelle l’Armistice.
- Quelle honte, Michael !
- C’est une grande fête pour tout le monde en Russie parce que c’est la fête de la Victoire en Russie, et en France c’est la fête de l’Armistice de 1945 (mille neuf cent quarante-cinq).
- Est-ce que c’est une grande fête pour vous, Michael ?
- Oui, cette fête est une des plus importantes en Russie, pour moi. Parce que la Russie a gagné la Deuxième Guerre mondiale.
- Ce n'est pas vrai ! C'est vrai !
- Michael ! Vous êtes une victime de la propagande stalinienne !
- Ce n’est pas [de] la propagande stalinienne ! Ce n’est pas vrai ! La France, les États-Unis et l'Angleterre ont participé à la Deuxième Guerre mondiale. Mais je pense que la Russie a gagné cette guerre.
- À la guerre comme à la guerre ! Est-ce que Michael, vous allez regarder le défilé militaire le neuf mai ?
- Je ne pense pas que je vais avoir la possibilité de regarder la télé ce jour[-là]. Probablement je vais travailler dans ma maison de campagne.
- Vous allez travailler la terre, jardiner ?
- Oui. Un peu. Je vais jardiner un peu. Je vais aider mes parents à planter et cultiver la terre.
- Qu’est-ce que vous allez planter ?
- Je ne sais pas exactement, mais je pense que je vais (aider à) planter des fruits rouges.
- Des fruits de mer, les fruits rouges. Framboise, la fraise rouge, une pomme, une tomate, un concombre, la fraise, la framboise.
- Vous allez planter des pommes de terre, des tomates, des concombres ?
- Non, je ne vais pas planter de pommes de terre, de concombres, de pommes et de tomates.
- Est-ce que Ilya vous allez regarder le défilé militaire le neuf mai, ou comme Michael vous allez jardiner ?
- Je ne vais pas regarder les militaires marcher [/défiler] et je ne vais pas jardiner parce que je n’ai pas ouvert la saison .
- Quand vous allez ouvrir la saison de jardinage ?
- Dès que je vais comprendre que la santé de ma mère est bonne je vais ouvrir la saison de jardinage.
- Qu’est-ce que votre mère plante ? Elle plante quelque chose ?
- Elle a un grand jardin où il y a environ trente (arbres de pommes) pommiers. C’est horrible pour moi. Il faut cueillir les pommes (les fruits).

---[ 0:37:00 ]----------------
- Madame Œuf se réveille à cinq heures et demie. Elle se lève tout de suite.
- D’abord elle se lave. Après elle se brosse les dents. Puis elle se sèche à six heures moins vingt.
- À sept heures elle va dans la cuisine pour se préparer son petit déjeuner. Elle se fait une omelette parce que Madame Œuf aime l’omelette et elle est cannibale.
- Elle ne s’habille pas parce que tous les vêtements ne peuvent pas tenir.

В работе над транскриптом принимали участие
Транскрипт диалога: Валерий Кабанов (Москва)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии: Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Борис Шекера (Жуковский)


*****

Вопросы и комментарии к уроку.

Не стесняйтесь задавать вопросы и комментировать.
  1. Если на числительные 5 6 8 10 не падает ударение, то конечный согласный у них не читается:
    Le dix mai / six chaises. Согласный произносится в случае, когда слово оказывается под ударением:
    nous sommes six.
    В случае 6 и 10 это обязательно, в случае 5 и 8 — желательно.
  2. В “не могли бы вы…” французы не используют отрицание, говорят просто “ pouvez-vous…”. Например: « pouvez-vous m'aider ? » — не могли бы вы мне помочь?
  3. После-послезавтра по французски будет “ dans deux jours “.
  4. День Победы во Второй Мировой войне во Франции — это La fête de l’Armistice (Перемирия)
  5. Les fruits rouge — для всех красных ягод. Le fruit — фрукт и плод ( les fruits de mer — морепродукты).
  6. После глаголов восприятия — оригинальная латинская конструкция: инфинитив другого глагола.
    В рус. яз. здесь используется причастие: я видел военных марширующих.
    Фр. яз. : я видел военных маршировать.
  7. Dès que вводит придаточное предложение времени : как только / с... / начиная с /.
  8. Environ / à peu près / approximativement — примерно, приблизительно. Peu à peu — мало-помалу.
    D’abord — сперва, сначала.
  9. После si (в значении «если») в тех случаях, где в русском языке мы используем будущее время, во французском языке используется Présent вместо Futur. А вот после «когда», «как только» и т. п. можно использовать любое время
Последний комментарий к уроку.

Ребят, я очень прошу, давайте не будем флеймить. Пожалуйста!
Закрыли эту тему. Мир-дружба-жевачка :)

On Friday, September 25, 2015 at 9:23:27 PM UTC+3, Maria Sch. wrote . . .

"Наталья,
Москва"

За Вами уже выехали!

пятница, 25 сентября 2015 г., 22:14:25 UTC+4 пользователь Natalia Burde
написал:

Я просто возмущена претензиями, высказанными этой дамой. Занимаюсь с
Вами с нуля , уже около трех лет, дошла до 167 урока, все стали просто
родными., впечатление, что всех лично знаю.Бывая во Франции все более
чувствую, что что-то понимаю. Большое спасибо создателям сайта за их труд,и
всем тем, кто оказывал и надеюсь будет оказывать помощь в выкладывании
уроков. Не представляю, что буду делать когда уроки кончатся! Не обращайте
внимания на такие глупые и просто неприличные высказывания!
Наталья,
Москва

Добавьте свой комментарий