Урок 71



Содержание урока
=[0:26]= Exercice « Le prince Ypal » (le passé composé et l’imparfait)
=[0:45]= Exercice « Martin et Constance » (le passé composé et l’imparfait)

=[1:03]= Vocabulaire : les aliments

=[1:11]= Исчисляемые и неисчисляемые существительные. Частичный артикль.


Диалог урока
— Depuis quand êtes-vous malade ? Depuis quand vous vous sentez malade ?
— Je me suis senti malade depuis deux jours. Je me sens mieux dans notre travail, après je me sens plus malade (mal)
— Alors, Michael, il faut travailler tout le temps ?! Si vous vous sentez bien au travail, il faut rester au travail. C'est logique ?!
— Oui, c'est une idée magnifique.
— Michael adore son travail. Bravo, Michael ! Il faut rester au travail, je pense que c'est très bien pour votre famille, Michael !
— Non, je n'ai pas dit ça !
— Est-ce que, Ilya, vous vous sentez malade aussi ?
— Non, je ne me sens pas malade. Pouvez-vous répéter ce que vous avez dit ici avant mon arrivée ?
— Une arrivée, arriver. Le départ. Quand vous prenez l'avion, quand vous prenez le train, à l'aéroport et à la gare, vous avez toujours "arrivées" et "départs".
— Michael a dit qu'il est malade, il est enrhumé, il tousse depuis deux jours. Mais il dit qu'il n'a pas pris froid. Alors, je ne comprends pas pourquoi il est malade s'il n'a pas pris froid.
— Prendre froid n'est pas nécessaire pour se sentir malade, par exemple au cas de grippe. Au cas où, en tout cas.
— Vous vous intéressez au football ? Ce n'est pas mon cas, ce n'est pas le cas. Vous travaillez tous les jours ? Ce n'est pas le cas.
— Je ne suis pas malade, oui, je suis en forme, oui.
— Je n'ai pas eu de maladie...
— Si, Ilya a été malade.
— J'ai été malade pendant deux-trois jours.
— Qu'est-ce que vous avez fait pour être guéri ?
— J'ai pris beaucoup de médicaments.
— Vous avez pris de l'aspirine ?
— Non.
— Du paracétamol ? Beaucoup de vodka ?!
— Je ne sais pas. C'était un médicament inconnu ! Je ne sais pas comment les médicaments s'appelaient. Je ne sais pas comment s'appelaient les médicaments que j'ai pris.
— Qui a donné ces médicaments ? C'est dangereux de prendre des médicaments inconnus.
— J'ai appelé le médecin et il a dit quels médicaments je dois prendre.
— C'était un médecin public ou privé ?
— C'était un médecin privé.
— Est-ce que vous avez payé ce médecin, Ilya ?
— Non, nous avons l’assurance médicale qui est payée par notre entreprise. Je peux appeler un médecin même chaque jour.
— Est-ce que vous pouvez être malade chaque jour comme Ilya, Michael ? Ilya peut être malade tous les jours, il peut appeler le médecin tous les jours.
— Au cas où je voudrais être malade chaque jour, je ne pourrais pas faire ça parce que je suis la personne très importante dans mon travail et je dois assister au travail chaque jour.
— Est-ce que tu veux dire (si je pouvais appeler le médecin chaque jour) que je suis une personne moins importante que toi ?! Tu veux dire que je suis moins important que toi et je peux manquer mon travail ?
— C'était une question de la possibilité d'appeler l’assistance médicale. Mon cher ami, je ne voulais pas dire ça. Tu as (m'as) mal compris.

------------25'40''----------
Exercice n°5: Le Prince Ypal

Le prince Ypal n’était pas heureux. Pourtant, il avait un beau château, il portait de beaux vêtements, il mangeait chaque jour de bonnes choses, ses amis l'admiraient et son père était riche. Hélas, le prince Ypal se sentait seul. Il passait ses journées avec ses amis, mais le soir ses amis partaient et le prince se retrouvait seul devant sa télévision. Un jour, le prince se promenait à cheval, dans une forêt et, tout à coup, sur la route, il a vu un petit agneau, seul, lui aussi. Le prince Ypal a pris l’agneau dans ses bras. Quelques instants plus tard, le prince a rencontré une belle jeune fille. Elle pleurait sur le bord de la route. Il s'est approché. Quand la jeune fille a vu le prince, elle s'est levée et elle a couru vers le prince en criant: « Mon agneau, mon petit agneau... Vous avez trouvé mon petit agneau ! ». La jeune fille a embrassé l’agneau, puis le prince, et de nouveau l’agneau. La jeune fille s'appelait Cécile Maime. Bien sûr, le prince Ypal et la jeune Cécile Maime se sont mariés, mais ils n'ont pas eu beaucoup d’enfants.

---------0h45'---------
Exercice n°7: Martin et Constance

Martin avait 10 ans. Il aimait beaucoup les histoires que lui racontaient ses parents. Le soir, quand il allait se coucher, ses parents lui lisaient toujours une histoire. Un jour, il est allé voir son amie Constance. Constance avait 10 ans aussi et elle habitait dans la même rue que Martin. Martin a demandé à Constance : « Est-ce que tu veux venir avec moi ? ». Martin voulait vivre une aventure et partir à la découverte du monde qu’il ne connaissait pas. Constance a répondu : « Oui, d’accord ! ». Elle est montée dans sa chambre, a ouvert sa tirelire et a pris tout l’argent qu’elle possédait pour partir avec Martin. Constance et Martin sont allés à la gare pour prendre le train. Il y avait justement un train qui attendait. Alors, Constance et Martin sont montés dans une voiture et ont trouvé deux places face à une vieille femme. La vieille femme était très gentille. Elle leur a offert des gâteaux et a discuté longuement avec eux. Après deux heures de voyage, un contrôleur est passé et a découvert que Constance et Martin n'avaient pas de billet. Leur voyage s'est arrêté à la gare suivante.

В работе над транскриптом принимали участие

Транскрипт диалога: Андрей Мелентьев (Курган)
Правка, дополнения комментарии Arnaud (Paris)

Конспект 71-го урока

Comments