Урок 49



Содержание урока
=[0:51]= Panorama, p.50, « Mettez-vous d’accord ! »
=[1:14]= Panorama, p.53, ex.3

=[1:21]= Panorama, p.56, « La France en fête »


Диалог урока
- Est-ce que, Nathalie, vous mangez beaucoup de chocolat ?
- Non, Michael, je ne mange pas malheureusement beaucoup de chocolat, parce que j'ai peur d'être grosse.
- Ce n’est pas (/grave) pour vous.
- Si, c’est un grand risque pour moi, mais ce n’est pas un risque pour votre femme.
- Oui, c’est vrai, parce que ma femme est très mince et très belle.
- Vous n’êtes pas un gentleman, Michael.
- [Vous avez augmenté son évaluation.]
- C’est un grand compliment pour elle. Ma femme n’est pas petite, elle est mince et très belle, (comme moi, comme ma femme).
- Est-ce que, Michael, vous mangez beaucoup de chocolat ?
- Non, je ne mange pas beaucoup de chocolat...
- Est-ce que je peux manger votre chocolat ?
- Michael, est-ce que Ilya peut manger votre chocolat ?
- Oui, bien sûr, tu peux manger mon chocolat. Je ne mange pas beaucoup de chocolat pendant le carême.
- Pourquoi ? On ne peut pas manger de chocolat pendant le carême ?
- On ne peut pas, oui. On ne peut pas manger de chocolat pendant le carême, surtout aujourd'hui parce que nous sommes vendredi, c’est la fin de la semaine des Passions du Christ.
- Est-ce que, Ilya, vous suivez aussi le carême ?
- Non, je ne suis pas du tout le carême.
- Pourquoi ? Vous êtes athée ?
- Oui, je suis athée, mais je crois un peu.
- Est-ce que vous mangez tout contrairement à Michael ?
- Non, je ne mange pas tout parce qu’il y a beaucoup de repas qui est dangereux pour ma santé, surtout le chocolat et le café.
- Pourquoi vous buvez du café et vous mangez du chocolat ?
- Parce que je ne peux pas manquer cette occasion.
- Je dirais ceci: Michael est rarement généreux et m'a donné du chocolat.
- Ce n'est pas vrai, Michael est très généreux, chaque fois quand il a du chocolat, il partage avec nous.
- Est-ce que, Michael, vous êtes catholique ?
- Non, je ne suis pas catholique.
- Pourquoi ? Toute l'Amérique latine est catholique. Vous aimez l'Amérique latine – vous devez être catholique.
- Oui, c’est vrai, j’adore l'Amérique latine et surtout l’Amérique centrale, mais ce n’est pas nécessaire d’être catholique pour adorer la culture, la langue et les traditions d’autres gens. Je suis orthodoxe.
- Quelle fête vous avez dimanche après-demain ?
- Dimanche après-demain nous avons une grande fête pour tout le monde orthodoxe, c’est Pâques.
- Est-ce que, Michael, vous savez que tout le monde catholique a déjà fêté Pâques il y a une semaine ?
-Oui, bien sûr, je sais que tout le monde catholique a célébré Pâques il y a une semaine, mais nous avons une différence de calendrier entre nos mondes.
- Est-ce que, Ilya, vous allez célébrer Pâques après-demain ?
- Non, je ne vais pas célébrer Pâques après-demain.
- Est-ce que, Ilya, vous allez manger des gâteaux de Pâques ?
- Non, je ne mange pas de gâteau pas du tout. Je voudrais manger du gâteau, mais je n’ai pas possibilités, parce que je voudrais être mince et garder la ligne.
- Ilya, vous pouvez manger du gâteau une fois par an, faire une exception ?
- Je ne crois pas qu'il est nécessaire de manger des gâteaux, je préfère le café et son chocolat.
- Est-ce que, Ilya, vous allez peindre des œufs ?
- Pas moi, mais ma femme et ma fille, elles vont peindre des œufs.
- Est-ce que, Ilya, vous allez aller à l'église ?
- Non, je ne vais pas aller à l'église, je vais aller au musée avec mon fils.
- À quel musée, à l'Ermitage ?
- Non, nous allons au musée de miniatures.
- Qu’est-ce qu’on peut voir là-bas – des films, des tableaux ?
- Non, on peut voir beaucoup de monuments célèbres en miniature là-bas.
- Ce musée se trouve où ?
- Ce musée se trouve rue Marat.
- Est-ce que ce musée est ouvert dimanche ?
- Oui, ce musée est ouvert chaque jour.
- Chaque jour ce n’est pas intéressant pour moi. L'entrée coûte combien ?
- L'entrée coûte cent roubles par personne.
- Ça coûte cent roubles pour une personne adulte et pour les enfants ?
- Pour les enfants, ça coûte cinquante roubles.
- Qu’est-ce que vous allez faire dimanche après-demain, Michael ?
- D’abord, je vais accompagner mon fils à l’école de dimanche...
- À l’école religieuse ?
- Non, à l’école psychologique ; et après, le soir, je crois que nous allons visiter un concert de musique religieuse, il va y avoir la messe à la Cathédrale maltaise (la Chapelle maltaise), qui se trouve à l’école militaire Souvorov. On dit que cette chapelle a l’acoustique magnifique.
- Est-ce que vous allez célébrer ?.. Vous allez manger des gâteaux, peindre des œufs, célébrer Pâques ?
- Ma famille va célébrer Pâques et nous allons manger pâques, des gâteaux, nous allons boire du vin.
- Vous allez aller à la messe, à l'église, samedi soir, toute la nuit ?
- Nous allons aller à l'église demain soir.
- Est-ce que vous allez rester pendant toute la messe jusqu'à dimanche matin ? Il faut rester à l'église toute la nuit.
- C’est difficile pour toute la famille.

--[ 0:31:30 ]---------------
- À quelle heure vous vous réveillez, Ilya ?
- En général, je me réveille à neuf heures du matin.
- Est-ce que, Michael, vous vous levez tout de suite ?
- Oui, moi je me lève tout de suite chaque matin.
- Qu’est-ce que vous avez perdu, Ilya ?
- La chaise.
- Est-ce que, Ilya, vous aimez faire la grasse matinée ?
- Si je dors assez, je ne fais pas la grasse matinée. Je n’aime pas faire la grasse matinée.
- Est-ce que vous êtes matinal, comme Michael ?
- Je ne suis pas matinal.
- Est-ce que, Michael, vous êtes matinal ?
- Je ne suis pas matinal, puisque je dois accompagner mon fils à l’école, je ne fais jamais la grasse matinée. Le Christ donne à la personne qui se lève tôt.
- Est-ce que, Ilya, vous vous lavez chaque matin ?
- Oui, je me lave chaque matin.
- Est-ce que, Michael, vous vous douchez chaque matin ?
- Non, je ne me douche pas chez moi chaque matin, mais je peux me doucher ailleurs, par exemple au bureau ou quand je fais du sport.
- Est-ce que, Ilya, vous allez dans le sauna au bureau ?
- Nous n’avons pas de sauna ici, nous avons une douche.
- Est-ce que vous vous douchez au bureau ?
- Parfois je me lave au bureau.
- Est-ce que, Michael, vous vous rasez chaque matin ?
- Non, je ne me rase pas chaque matin.
- Est-ce que, Ilya, vous vous maquillez chaque matin ?
- Non, je ne me maquille pas du tout.
- Je me maquille deux fois par jour !
- Est-ce que, Michael, vous vous habillez chaque matin ?
- Oui, je m’habille chaque matin.
- Est-ce que, Ilya, vous vous déshabillez chaque soir ?
- Je me déshabille chaque soir.
- Est-ce que, Michael, vous vous démaquillez chaque soir ?
- Je me maquille deux fois par jour et chaque soir je me démaquille.
- Est-ce que, Ilya, vous vous peignez chaque soir ?
- Non, je ne me peigne pas chaque soir.
- Est-ce que vous vous coiffez chaque week-end ?
- Non, je ne me coiffe pas chaque week-end, d’habitude je vais chez le coiffeur chaque trimestre.
- Est-ce que, Ilya, vous vous promenez chaque week-end ?
- Je me promène chaque week-end.
- Est-ce que, Michael, vous vous reposez chaque week-end ?
- Non, je ne me repose pas chaque week-end, malheureusement. Je travaille chez moi, je fais du français et de l’espagnol, je fais du sport, j’accompagne mon fils à la piscine et j'aide ma femme à faire le ménage.
- Votre vie est difficile.
- Ma vie est dynamique.
- Est-ce que, Ilya, vous vous occupez de vos enfants ?
- Oui, chaque jour je m’occupe de mes enfants, je promène mes enfants, parfois je couche mon petit fils, je lave mon fils et j’habille mes fils.
- Est-ce que, Ilya, vous séchez vos enfants ?
- Oui, parfois je sèche mon petit fils après la douche.

--[ 0:51:30 ]--------
Panorama, p.50
Mettez-vous d’accord !

--[ 1:14:00 ]---------
Panorama, p.53, ex.3
Donnez des conseils en utilisant le verbe entre parenthèses.
 
Exemple: Il est 1 heure du matin. - Couchons-nous !
Tu es en retard. - (se dépêcher)
Nous sommes fatigués. - (se reposer)
Il est 6 heures mais c’est dimanche. - (ne pas se lever)
« Les enfants, il est 11 heures ! (se réveiller, se lever, se laver, s’habiller) »
« Pierre, je fais la cuisine. (s’occuper des enfants) »

--[ 1:21:00 ]---------
Panorama, p.56
La France en fête

В работе над транскриптом принимали участие

Транскрипт диалога: Валерий Кабанов (Москва)
Правка, дополнения Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии: Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Варвара Никифорова (С.-Петербург)

Конспект 49-го урока


Comments