Урок 101



Диалог урока
------------------------------
- Ça marche ou ça ne marche pas ?
- Ça ne marche...heu ça marchait...
- C'est vous qui avez allumé ?... allumettes, allumer, éteindre, brancher.
- Oui, ça marche et …
- Il commence à...Bravo Michael...traduction...Traduire, traduction, construire, construction, détruire, destruction.
- Il n'y a pas de paquet avec...oui.
- C'est fini.
----------------------------

- Alors Michael, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien aujourd'hui, merci.
- Vous êtes toujours fatigué, ou vous n'êtes plus fatigué ?
- Je ne suis pas fatigué aujourd'hui parce qu'hier nous avions la fin de la semaine, le week-end (hier, c'était le week-end), c'est pourquoi j'espère que nous tous, nous avons bien dormi. Nous sommes en forme, aujourd'hui.
- Est-ce que vous vous êtes bien reposé ?
- Oui, je peux dire que je me suis très bien reposé. J'ai bien dormi.
- Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien merci.
- Est-ce que vous êtes en forme comme lui ?
- Oui, je suis en forme comme lui.
- Est-ce que vous vous êtes bien reposé ? Est-ce que vous avez bien profité du week-end ?
- J'ai bien profité du week-end parce que je suis allé à la campagne pour passer (/donner) quelque chose à mes ouvriers, mais je suis un peu fatigué parce que j'ai dû faire deux voyages aller-retour en un jour.
- J'ai fait deux voyages aller-retour en un jour.
- Oui, et j'ai aussi changé toutes les roues de ma voiture et...
- Vous avez changé les roues ou vous avez fait changer les roues ?
- J'ai fait changer toutes les roues de ma voiture et j'ai dû porter les roues, les porter, monter les roues en ascenseur et elles sont (étaient) très lourdes.
- нельзя сказать : j'ai dû les monter ?
- Bien sûr.
- J'ai dû les monter sans ascenseur.
- En ascenseur ou sans ascenseur ?
- En ascenseur.
- Oh, en ascenseur, ça va.
- Ascenseur, ??? лифт ?
- да.
- нет, нет, нет, нет, нет, нет, escalier !!
- Sans ascenseur !
- Ce n'est pas la même chose, ce n'est pas pareil.
- Je suis choqué, étonné et surpris. Je suis indigné.
- Quand vous voyagez, quand vous achetez des billets en train ou en avion (billets de train ou d’avion) vous pouvez acheter un billet aller-retour (ou) un aller simple.
- Je suis indigné.
- Pourquoi ?
- Comment ça, il n'y a aucun ascenseur dans ta maison, chez toi ? C'est étonnant, c'est surprenant et choquant.
- Ce n'est pas surprenant parce que ma maison a seulement 5 étages, 4 étages (..mon immeuble n'a que 4 étages).
- Dans ma maison, il y a seulement 4 étages, mais je dois avouer que j'ai fait tomber des roues mieux...нет...
- Lourd, léger. Il fait lourd.
- Je dois avouer que les roues les plus lourdes...J'ai demandé tomber les roues les plus lourdes à...
- Par la fenêtre ?
- Non. Clochard. Ooh, ouhhh !!
- Clochard pour cent roubles.
- J'ai demandé à un clochard de monter les roues les plus lourdes pour cent roubles.
- Ouhhh ! Cent roubles...
- .J'ai demandé à un clochard de monter les roues les plus lourdes pour cent roubles
- Oui.
- Vous avez exploité le clochard !!!
- Pourquoi exploité !?
- Vous êtes capitaliste !
- Je pense que pour deux roues, c'est plus que un prix bien (c’est un prix plus que bien), mais il a demandé de la vodka ? plus d'argent ? plus d'argent.
- Vous l'avez exploité.
- Non, je ne suis pas d'accord. Je ne l'ai pas exploité parce que j'ai payé son travail, ce travail.
- Michael, est-ce que vous aimez exploiter les gens ? Misérables et malheureux ?
- Oui, régulièrement. Je les exploite régulièrement dans les domaines différents.
- Est-ce que Michael, vous avez une voiture ?
- Oui, nous avons une voiture pour notre famille.
- Est-ce que vous avez changé les roues, est-ce que vous avez changé les pneus ? Roue de secours, pneumatique.
- Oui, nous avons changé les roues.
- Vous avez changé ou vous avez fait changer les roues ? (x2)
- Nous avons fait changer les roues, nous les avons fait changer en automne dernier, c'est pourquoi nous roulons sans problème toute l'année. Nous avons les mêmes roues depuis cette année, depuis un an, et plus.
- Ilya, ça va bien aujourd'hui ?
- Oui.
- Parce que le beaujolais nouveau est arrivé.
- Le beaujolais nouveau ?
- Le beaujolais nouveau est arrivé.
- Qu'est-ce que c'est (le) « beaujolais » ?
- Qu'est-ce que c'est le beaujolais nouveau, Michael ?
- C'est un vin spécial de la région française qui s'appelle (le) Beaujolais.
- Il y a un programme spécial, il y a une fête, c'est un programme spécial pour promouvoir, faire la promotion du vin, pour faire acheter ce vin ordinaire.
- Nous savons que les Français boivent 80 litres de vin ordinaire par an.
- Ce n'est pas beaucoup.
- Et il pense que ce n'est pas beaucoup.
- Vous avez pensé que ce n'est pas beaucoup, vous avez dit que ce n'est pas beaucoup.
- J'ai recalculé et c'est une bouteille pour 2 jours, approximativement.
- Ce n'est pas beaucoup, une bouteille pour deux jours.
- C'est-à-dire que c'est une bouteille pour deux personnes chaque jour.
- Le troisième vendredi. Vous avez tort, vous n'avez pas raison ? Лучше vous avez tort.
- Vous avez tort parce que le troisième jeudi de novembre, c'est une grande fête en France.
- C'est la fête du beaujolais nouveau. C'est l'arrivée du beaujolais nouveau. Est-ce que Michael, vous aimez le beaujolais nouveau ?
- Non bien sûr...Je déteste ce vin, le beaujolais nouveau. Je n'aime pas le beaujolais nouveau.
- Je bois de la....Je bois du beaujolais nouveau, j'aime le beaujolais, je bois du beaujolais nouveau. Je ne bois pas de beaujolais nouveau.
- Hourra ! Ça y est. Yes !
- [J'aime le, je déteste le, je bois du, je ne bois pas de] beaujolais nouveau. Pourquoi ?
- Je ne bois pas de beaujolais nouveau parce que ce vin est très ordinaire, pas cher. Je préfère boire d'autres boissons, d'autres sortes de vin.
- Le vin doit être très cher pour être bon, délicieux ?
- Est-ce que le vin doit être très cher ?
- Ce n'est pas le vin délicieux.
- Vous préférez les vins très chers ? Château Margaux ?
- Je préfère (le) Château Margaux.
- Ça concerne seulement les vins français...
- Vous n'aimez pas les vins français ?
- ...mais il y a beaucoup de bons vins qui sont faits dans le Nouveau Monde, en Amérique du Sud, par exemple.
- Depuis beaucoup d'années, je ne bois pas...je ne bois plus rien. Je ne bois plus rien d'alcoolisé.
- Je ne bois plus d'alcool, je ne bois rien, je ne bois plus rien, je ne bois aucun alcool.
- Tous les vins ne m'intéressent plus. Les vins ne m'intéressent plus.
- Est-ce que Ilya, vous aimez le beaujolais nouveau ?
- Je n'ai pas encore bu de beaujolais, je n'ai pas encore goûté de beaujolais. J'ai bu d'autres vins.
- Ce n'est pas un problème, ce vin est vendu dans chaque magasin, à chaque coin (de rue).
- Ce vin est vendu, ce vin se vend...Ouah !!..pendant un mois.
- C'est une fête Michael, tout le monde boit, chante et danse, et c'est une fête populaire, pour le peuple, parce que ce vin n'est pas cher.
- Le département de marketing, le service de marketing, de cette entreprise travaille très bien.
- Je dois vous dire Michael qu'il y a des beaujolais différents. Il y a des beaujolais très chers parce que c'est une région, il y a des vins différents mais le beaujolais nouveau, c'est l'unique, c'est le seul vin. C'est unique parce que c'est le seul vin qu'on boit très jeune. Ce vin est jeune.
- Bu est le passé composé de boire ? J'ai bu du bordeaux.
- Est-ce que tu préfères le bordeaux ?
- Je ne sais pas si je préfère le bordeaux mais...
- Je le demande parce que ce vin est très spécial et il a un goût très spécial, acide.
- C'est exactement ce que j'aime.
- Michael, vous êtes spécialiste Oui en vin. Vous ne buvez pas.
- Je préfère les vins du Nouveau Monde.
- Je me souviens...Je me rappelle et je me souviens, le goût est âpre, acide. Vinaigre, vin aigre. Aigre.
- Je me souviens...Les pluies acides. âpre. Tchernobyl. J'ai une antenne satellite. Le beaujolais nouveau.♫♪ ♫♪ :o)
- Ça y est.

-------42'---------

- C'est facile et c'est difficile. Couper.
- Complément d'objet direct = COD. Complément/compliment.
- Verbe transitif.
- Je le vois. Je le bois, le vin.
- J’aime le vin, je l’aime.
- Je la regarde, je ne la regarde pas.
- Je l'ai regardé(e).
- Elle est morte.
- La télé, je l'ai regardée.
- Faire, dire, écrire, mettre, traduire, conduire.
- La vérité, je l'ai dite.
- La maison, je l'ai construite.
- Cette robe, je l'ai portée, je l'ai mise.
- Cette faute, je l'ai comprise.
- Je l'ai comprise, je l'ai compris, Nicolas Sarkozy.
- Je l'ai comprise, je l'ai mise, je l'ai construite, je l'ai traduite.
- Je les ai vus, je les ai faits.
- Je ne l'ai pas regardé(e).
- Monter les roues : je les ai montées.
- Je, tu, il, elle, nous, vous, ils, elles / moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles / me, te, le, la, nous, vous, les.
- [Aller, venir de, être en train de] + infinitif.
- Je viens de, je vais, je suis en train de.
- Je vais la manger.
- Je le veux...baise la femme, baise la main, baise l'homme.
- Excusez-moi.
- Dépêche-toi, dépêchons-nous, dépêchez-vous.
- Ne te dépêche pas, ne nous dépêchons pas, ne vous dépêchez pas.
- Regarde-nous. Il me regarde.
- Excuse-moi, excusez-moi.
- Regarde-[le, la, nous, les]
- Appeler (quelqu’un). Je l'appelle. Téléphonez-moi. Téléphoner à quelqu'un.
- Aider: Aidez-moi. Aider quelqu'un à: Je l'aide à travailler.
- Croire, applaudir.
- Déranger quelqu'un. Pardon, je ne vous dérange pas ? Pardon, je (ça) ne vous dérange pas si je fume ?
- Je ne le dérange pas.
- Empêcher. (Mes voisins m’empêchent de dormir). Vous m'empêchez de travailler.
- Payer. J'ai payé cette cravate 10 roubles.
- Regarder.
- Espérer, attendre. Espérer quelque chose. Je l'espère.
- Regretter.
- Je l'espère, je le regrette.

--------1h17': Grammaire Progressive du Français Ex4 et 5 p117------

- Alex emporte ses dossiers chez lui ? Oui, il les emporte chez lui pour le week-end.
- Marie nous invite ce soir ? Non, elle nous invite demain soir.
- Vous connaissez bien cet homme ? Non, nous le connaissons seulement de vue. Nous ne le connaissons pas.
- Attention, vous oubliez vos clefs. Ah oui, je les oublie tout le temps.
- Ta mère nous attend à cinq heures ? Non, elle nous attend à six heures.
- Vous aimez le poulet au curry ? Oui, je l'aime. Oui, nous l'aimons. Le petit citron (l’aimons / lemon->citron ?)
- Vous achetez le journal le matin ou le soir ? Parfois je l'achète le matin et parfois je l'achète le soir, et parfois je ne l'achète pas du tout.
- Vous regardez tous les soirs la télévision ? Oui, je la regarde parfois le soir et parfois je ne la regarde pas du tout.
- Vous écoutez la radio de temps en temps ? Souvent ? Jamais ? Je l'écoute de temps en temps ou je l'écoute souvent en voiture. Je ne l'écoute jamais à la maison.
- Vous invitez vos amis quelquefois, très souvent ou rarement ? Oui, je les invite très souvent chez moi et très très rarement, je les invite au restaurant. Je ne les invite jamais au kebab.

------1h25': Vocabulaire Progressif du Français p102---------

- Entreprise.
- Les professions et les métiers.
- La profession et le métier..comme synonyme de profession. Vous aimez votre profession, vous aimez votre métier, c'est la même chose.
- Les catégories socioprofessionnelles.
- Et on peut aussi décrire l’activité professionnelle de manière moins précise, on utilise alors un mot général qui définit plutôt une catégorie.
- La langue courante privilégie les mots suivants:

- Ceux qui ont une activité professionnelle régulière:

- L'employé: l'employé de banque, de bureau, de poste.
- L'ouvrier: mécanicien, maçon, travaillant pour un patron.
- L'artisan, c'est très positif: Le plombier, l'électricien, travaillant pour son propre compte.
- Le commerçant: boulanger, boucher, fleuriste.
- L'agriculteur: fermier, un vigneron, éleveur de moutons.
- Le fonctionnaire: employé de ministère, professeur de l'école nationale (éducation nationale).
- Le cadre: chef du personnel, directeur du marketing, etc.
- L'intellectuel: écrivain, professeur, journaliste, etc.

- Ceux qui n'ont pas encore ou n'ont plus d'activité professionnelle.

- L'étudiant en médecine, en lettres. Il va à l'université.
- Apprenti (apprendre) : L'apprenti menuisier, coiffeur: il apprend un métier chez un artisan.
- Le stagiaire dans une entreprise, un stage. Il apprend un métier dans une entreprise.
- Le chômeur. Être au chômage. Le chômage. Je suis au chômage. Il a perdu son emploi.
- Le retraité. Être à la retraite ou en retraite. Il arrête définitivement de travailler et reçoit une pension.

- Quelques lieux de travail.
- Une secrétaire travaille dans un bureau mais une ouvrière travaille dans une usine.
- Un vendeur travaille dans un magasin ou une boutique.
- Un maçon travaille sur un chantier, chantier de construction.
- Le programme, le chantier. Le chantier de Nicolas Sarkozy, c'est la réforme des retraites.
- Un menuisier travaille dans son atelier.
- Un médecin travaille à l'hôpital, dans un cabinet ou fait des visites à domicile.
- Un notaire reçoit ses clients dans son étude. Recevoir, réception.

-------------------

- Merci beaucoup.
- Impôt, taxe. Taxer les revenus. Partager.
- Au revoir.

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)

Конспект 101-го урока

Comments