Урок 81

Не удалось найти URL спецификации гаджета


Содержание урока

=[0:32]= Musique : Nino Ferrer, Les cornichons

=[0:51]= La négation. Grammaire progressive du Français, p.143, ex. 1-3


Диалог урока
- Alors, Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien, merci.
- Ça va bien. Est-ce que vous êtes en forme, aujourd'hui ?
- Je suis en forme aujourd'hui.
- Où sont vos lunettes ?
- Mes lunettes sont ici.
- Pourquoi vous êtes en retard aujourd'hui ?
- C'est difficile à expliquer. J'ai dormi...Je me suis endormi très tôt, c'est pourquoi je me suis réveillé très tôt aussi, et j'ai essayé de m’endormir à nouveau (de me rendormir) et j'ai réussi seulement à 9h du matin, c'est pourquoi je suis en retard j'ai dormi longtemps. Et finalement je me suis levé très tard.
- Vous êtes arrivé en voiture ? (venu en voiture ?)
- Oui, aujourd'hui, je suis arrivé en voiture.
- Pourquoi ? Il y a beaucoup de neige.
- Ce n'est pas un problème pour moi.
- Est-ce que vous avez nettoyé votre voiture ce matin ?
- Non, je n'ai pas nettoyé ma voiture parce qu'il n'y a pas de neige aujourd'hui, ce matin. Il n'y a pas de neige ce matin, heureusement.
- Oui, mais les rues sont glissantes, ça glisse.
- Non, ça ne glisse pas dans la rue...ça glisse sur les trottoirs, mais sur les routes ça ne glisse pas parce qu'on met du sel.
- Est-ce que c'est efficace, à votre avis ? En Finlande par exemple, on ne met pas de sel. On peut mettre du sable.
- Je suis jaloux des Finnois qu'ils (qui) n'utilisent pas de sel...parce que c’est mauvais pour les pantalons et les chaussures. Un grand problème pour moi est la gadoue, la boue qui reste après ce processus.
- Mais en France, on utilise du sel aussi, maintenant.
- Le problème est le sable parce qu'on met du sable avec du sel ensemble (on mélange du sable et du sel) et c'est mauvais pour..., je déteste la boue.
- Je ne comprends pas très bien.
- On met du sable avec du sel, c'est pourquoi la neige fond et ça provoque beaucoup de boue et de gadoue, et je déteste ça.
- Je pense que c'est à cause du sel, ce n’est pas à cause du sable. En France on met du sel.
- On met très peu de sel et beaucoup de sable.
- Pardonnez-moi ! Excusez-moi ! S’endormir.
- Alors Michael, comment ça va aujourd'hui ?
- Je ne suis pas très bien aujourd'hui.
- Ça se voit. Pourquoi vous n'êtes pas en forme aujourd'hui ? Parce que nous sommes lundi et (que) c'est la journée la plus difficile ? Ilya aime le lundi.
- Pour moi le lundi est un jour très difficile, après 10 jours de travail avec de 8 à 15 heures de travail chaque jour.
- Ah d'accord, pendant 10 jours. Et maintenant ça va, vous avez fini votre projet ?
- Non, je continue mon projet pendant encore 6 jours.
- Et après, vous allez avoir des vacances ?
- Oui.
- En Italie ?
- Non, en Thaïlande.
- Comment ça ? Vous avez dit que vous allez aller en Italie, manger des pizzas.
- Mon voyage en Italie va avoir lieu en mai et mon voyage en Thaïlande va avoir lieu la semaine prochaine, après la fin de mon projet.
- Et c'est pourquoi tu dois travailler beaucoup, trop.
- Oui je pense que 15h par jour, c'est trop.
- Vous pouvez ne pas aller en vacances et travailler moins.
- Oui.
- Entre les voyages et 15h de travail, ou rester à Saint-Pétersbourg et ne pas travailler beaucoup, qu'est-ce que vous choisissez ?
- Je choisis de travailler 15h par jour et de voyager après.
- Alors c'est votre choix ? Il faut être optimiste, Michael.
- Je suis réaliste, c'est pourquoi je travaille pour pouvoir voyager.
- Est-ce que Ilya, vous allez avoir des vacances, la semaine prochaine ? Michael va partir la semaine prochaine.
- Non, je pense que je vais avoir mes vacances en été.
- Pourquoi ? Michael va avoir des vacances la semaine prochaine, en mai, et en été.
- Michael coupe ses vacances en plusieurs parties. Je dois prendre mes vacances une fois par an, je ne peux pas prendre mes vacances (en) plusieurs fois par an.
- Pourquoi ?
- Cette année, je dois faire construire ma maison de campagne (Faire + infinitif)
- Qu'est-ce que vous allez faire, Michael, en Thaïlande ?
- Nous allons dans la jungle de Thaïlande.
- Pour quoi faire ?
- Pour rencontrer des animaux ? connaître des villes anciennes.
- Dans la jungle ?
- Oui, au nord du pays.
- Et les catastrophes climatiques, les cyclones ? Quels cyclones ? Il y a beaucoup de cyclones, beaucoup de catastrophes climatiques chaque année.
- Mais pas à cette saison.
- Racontez, s'il vous plaît, cher Monsieur, qu'est-ce que vous allez manger là-bas. (Dites-moi, cher Monsieur, ce que vous allez manger là-bas.)
- Est-ce que vous allez manger des vers et d'autres plats exotiques ?
- Oui, Mon Général ! Mes généraux ! Nous allons manger tous les plats exotiques, toutes les spécialités thaï, de Thaïlande. Par exemple, nous allons manger des vers, du bambou, des insectes et toutes les autres spécialités du pays, de Thaïlande et du Cambodge.
- Le Cambodge, c'est une ancienne colonie française. Le Cambodge, le Laos et le Vietnam.
- Et on parle français ?
- Non.
- Je pense que toutes les colonies françaises utilisent la langue française.
- Au Cambodge, on ne parle pas français. On parle français en Afrique, très souvent.

------------------29’25’’-----------------------
Michael, Ilya et Nathalie lisent et traduisent le texte de la chanson.
Михаил, Илья и Натали читают и переводят текст песни.
-----------------47’30’’------------------------

Les cornichons de Nino Ferrer:

On est parti, samedi, dans une grosse voiture,
Faire tous ensemble un grand pique-nique dans la nature,
En emportant des paniers, des bouteilles, des paquets,
Et la radio !

Des cornichons
De la moutarde
Du pain, du beurre
Des p'tits oignons
Des confitures
Et des œufs durs
Des cornichons

Du corned-beef
Et des biscottes
Des macarons
Un tire-bouchon
Des petits-beurre
Et de la bière
Des cornichons

On n'avait rien oublié, c'est maman qui a tout fait
Elle avait travaillé trois jours sans s'arrêter
Pour préparer les paniers, les bouteilles, les paquets
Et la radio !

Le poulet froid
La mayonnaise
Le chocolat
Les champignons
Les ouvre-boîtes
Et les tomates
Les cornichons

Mais quand on est arrivé, on a trouvé la pluie
C'qu'on avait oublié, c'était les parapluies
On a ramené les paniers, les bouteilles, les paquets
Et la radio !

On est rentré
Manger à la maison
Le fromage et les boîtes
Les confitures et les cornichons
La moutarde et le beurre
La mayonnaise et les cornichons
Le poulet, les biscottes
Les œufs durs et puis les cornichons

--------50’26’’: Grammaire progressive du Français: Ex1 p143-------

- C’est votre idéal. C’est Nino Ferrer, il est mort depuis longtemps. C’était un soixante-huitard typique.
- Rien, jamais, personne, aucun, aucune.
- Est-ce que tu fais quelque chose de spécial ce soir ?
- Non, je ne fais rien de spécial.
- Quelque chose d’intéressant, quelque chose de nouveau. Rien d’intéressant, rien de spécial.

Répondez aux questions en utilisant « plus » « rien », « personne »
- Tu as encore ta vieille Alfa-Roméo, Paul ?
- Non, ____ ma vieille Alfa-Roméo.

- Est-ce qu’il y a quelqu’un en ce moment dans ta maison de campagne, Ilya ?
- En ce moment, ____ dans ma maison de campagne.

- Est-ce qu’il y a quelque chose à manger dans le frigo, Michael ?
- Dans mon frigo, ____ à manger.

- Tu es toujours fiancé avec Muriel, Ilya ?
- Non, ____ fiancé avec Muriel.

- Est-ce que tu prends quelque chose comme apéritif, Michael ?
- Non, ____ comme apéritif.

- Est-ce que tu connais quelqu’un ici, Ilya ?
- Non, ____ ici.

- Est-ce que tu vas encore à la piscine le jeudi, Michael ?
- Non, ____ à la piscine le jeudi.

----------58’20’’: Grammaire progressive du Français: Ex2 p143---------

Les jumeaux.
Faites l’exercice, comme dans l'exemple.

Exemple: Pierre est toujours content, Paul n’est jamais content.

- Pierre aime tout le monde. - Paul ____.
- Pierre sourit tout le temps. - Paul ____.
- Pierre a beaucoup d’amis. - Paul ____. Aucun problème, aucune idée.
- Pierre trouve tout intéressant. - Paul ____.
- Pierre accepte toujours tout. - Paul ____.
- Pierre croit encore au Père Noël. - Paul ____.

----------1h02’35’’: Grammaire progressive du Français: Ex3 p143----------
Mettez à la forme négative
Je rentre chez moi, j’achète quelque chose, je prépare le dîner. Quelqu’un me téléphone. Quelque chose brûle dans la cuisine. Je m’énerve. J’ai mille choses à faire. Je suis fatigué. J’ai des soucis. Je perds tout. Je casse tout. J’oublie tout. J’ai mal à la tête et je me couche tard.

Ça y est ! Yes, we did it !

Ce soir, je ne rentre pas chez moi, ____

----------1h09’-----------

Encore, pas encore

Faites les phrases, selon l’exemple.


Exemple:
- Je sais déjà où j’irai en vacances l’année prochaine.
- Je ne sais pas encore où j’irai en vacances l’année prochaine.

- Tu as besoin de quelque chose ?
- Tu n’as besoin....

- Catherine a déjà fini l’exercice. - Catherine ____ l’exercice.
- Le directeur arrive toujours avant 9h. - Le directeur ____ avant 9h.
- Le film est déjà commencé. - Le film ____ commencé.
- Tu me parles toujours de ton travail. - Tu ____ de ton travail.
- Anna a compris quelque chose. - Anna ____.
- Quelqu’un a frappé à la porte. - ____ à la porte.
- Carmen veut parler à quelqu’un. - Carmen ____.
- Je suis allé en Belgique une fois. - Je ____ en Belgique.
- Louise écrit encore.- Louise ____.

- Elle ne comprend rien.
- Rien ne fonctionne.
- Je ne me suis jamais rasé.
- Je n’ai jamais été en France.

------------1h20’----------

В работе над транскриптом принимали участие

Транскрипт урока, комментарии: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова  (Волгоград)

Конспект 81-го урока

Не удалось найти URL спецификации гаджета
Comments