Урок 47

=[0:55]= Panorama, p.54, ex.1(a)
=[1:11]= Audio : Panorama, p.54, ex.1(b)


Диалог урока
- Alors, Michael ! Comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien aujourd'hui.
- Est-ce que vous avez eu votre cours d’espagnol ce matin ?
- Oui, j’ai eu un cours d’espagnol ce matin.
- Est-ce que vous faites des progrès en espagnol ?
- J’ai fait des progrès déterminants mais je n’aime pas ces progrès.
- Pourquoi si c’est déterminant ?
- J’ai pensé que ce progrès va être plus grand.
- Quel niveau vous avez maintenant ?
- Un B1.
- Est-ce que vous allez passer un examen ?
- Oui, je vais passer un examen en juin, j’ai eu un examen en février (en janvier).
- Vous allez passer un examen B2 ?
- Non, je pense que je vais prendre le cours particulier (privé) pour tout réviser (pour réviser la grammaire).
- Vous allez passer B2 en juin ?
- Je vais passer B1.
- En février qu’est-ce que vous avez passé ?
- A2.

- Ilya, ça va bien aujourd'hui ?
- Oui, ça va bien, merci.
- Vous avez vos lunettes aujourd'hui ?
- Oui, j’ai mes lunettes aujourd'hui, comme toujours.
- Est-ce que, Ilya, maintenant vous êtes une personne bien organisée, bien disciplinée et ponctuelle ?
- Oui, en plus je n’ai pas été en retard au cours d'anglais.
- Bravo ! Applaudissez, Michael ! Bravo, Ilya !
- À quelle heure le cours commence ?
- Mon cours d'anglais commence à 11 heures et demie du matin.
- Je voudrais te voir, si ton cours commence à 9 heures du matin.
- Tu sais, si le cours de français commence à 9 heures, je suis à l’heure.
- Il faut en profiter !
- C'est une bonne idée.
- Ça a été une histoire drôle, une blague.
- Est-ce que, Michael, vous êtes de bonne humeur aujourd'hui ?
- Oui, aujourd'hui je suis de bonne humeur, parce que mon cours d’espagnol a déjà fini.
- Pourquoi, Michael, vous n’aimez pas l’espagnol ?
- Si, c’est difficile d'expliquer, c’est pourquoi je préfère ne pas parler de ça. J’aime beaucoup l’espagnol, mais je suis fatigué après le cours.
- Il y a combien de personnes dans votre cours ?
- Il y a de sept à neuf personnes dans mon cours.
- Est-ce que beaucoup de personnes ont arrêté d’apprendre l’espagnol ?
- Une personne a arrêté d’apprendre l’espagnol.
- Est-ce que, Ilya, vous êtes en forme aujourd'hui ?
- Maintenant je suis en forme heureusement.

--[ 0:15:00 ]--------------
- Est-ce que, Michael, vous êtes rasé aujourd'hui ?
- Oui, je suis bien rasé aujourd'hui.
- Est-ce que, Ilya, vous êtes aussi bien rasé aujourd'hui ?
- Comme vous pouvez voir, je ne suis pas rasé aujourd'hui.
- Pourquoi ?
- Parce que c’est mon style personnel et ma femme trouve que ce style est beau, élégant et sexy. Je suis pour, parce que je peux me raser une fois par semaine (rarement).
- Mais je me rase aussi une fois par semaine.
- Pourquoi, votre femme trouve aussi que c’est très beau et sexy ?
- Ça ne dépend pas de mon extérieur, ma femme préfère mon intérieur.
- Je suis déprimé quand je ne me rase pas plus rarement que une fois par semaine.
- Vous êtes déprimé quand vous vous rasez souvent ?
- Oui. [à vrai dire non] Une fois par semaine - c’est mon minimum.
- Je comprends Michael très bien, parce que moi aussi, je suis stressé quand je ne me rase pas plus rarement que une fois par semaine.
- Pourquoi, Ilya, vous ne vous rasez pas plus souvent pour ne pas être stressé et déprimé ?
- Parce que c’est normal et parce que je suis paresseux aussi.
- Est-ce que, Ilya, vous utilisez le rasoir Gillette ?
- J’utilise le rasoir électrique.
- Il faut acheter des produits fabriqués en France, par exemple Danone, Gillette, Thompson etc.
- Gillette - c’est une marque française ?
- Oui, bien sûr.
- Je préfère la marque Schick. C’est une marque européenne.
- Je suis d’accord. J’utilise le rasoir de la marque Schick pour me raser.

--[ 0:27:00 ]----------------
- Est-ce que, Michael, vous vous êtes lavé aujourd'hui ?
- Bien sûr, je me suis lavé ce matin et en plus je me suis douché ce matin.
- Est-ce que, Ilya, vous vous êtes peigné aujourd'hui ?
- J’ai été peigné ce matin, mais je n’ai pas vu moi-même dans le miroir depuis.
- Est-ce que, Michael, vous êtes bien coiffé aujourd'hui ?
- Non, je ne me suis pas coiffé aujourd'hui, mais je me suis peigné aussi comme Ilya.
- Est-ce que, Ilya, vous êtes maquillé aujourd'hui ?
- Bien sûr que non, je suis un homme, c’est pourquoi je ne me maquille pas du tout, j’ai les yeux très expressifs comme ça, je n'ai pas besoin de me maquiller les yeux. Dans notre groupe seulement Michael se maquille parfois.
- Je ne me maquille pas, mais mes amis me maquillent, parce que mes yeux ne sont pas assez expressifs comme les yeux de Ilya.
- Est-ce que, Michael, vous êtes bien parfumé aujourd'hui ?
- Oui, j’essaye de me parfumer chaque jour, mais parfois j’oublie.
- D’habitude vous vous réveillez à quelle heure, Ilya ?
- D’habitude je me réveille à neuf heures du matin.
- D’habitude vous vous levez à quelle heure, Michael ?
- En général je me réveille à six heures du matin.
- D’habitude vous vous levez à quelle heure, Ilya ?
- D’habitude je me lève à neuf heures du matin.
- Est-ce que, Michael, vous vous brossez les dents tous les matins ?
- Oui, en général je me brosse les dents chaque matin.
- Est-ce que, Ilya, vous vous rasez tous les matins ?
- Je ne me rase pas chaque matin, mais je me brosse les dents chaque matin, comme Michael.
- Est-ce que, Michael, vous vous habillez chaque matin ?
- Oui, je m’habille chaque matin.
- Est-ce que, Ilya, vous vous douchez chaque matin ?
- Non....Je me douche chaque matin mais je ne me lave pas la tête chaque matin.
- Est-ce que, Michael, vous vous peignez chaque matin ?
- Non, je ne me peigne pas chaque matin, parce que parfois je me dépêche au travail.
- Est-ce que, Ilya, vous vous coiffez chaque matin ?
- Non, je me peigne seulement quand je suis dans l’ascenseur, parce qu’il y a un miroir là-bas.
- Et chez vous, il n’y a pas de miroir ?
- Je me dépêche le matin, c’est pourquoi je n’ai pas beaucoup de temps pour me peigner.
- Est-ce que, Michael, vous vous promenez après le travail ?
- Non, car je me dépêche chaque matin, je n’ai pas le temps de me promener. Je cours accompagner mon fils à l'école et je cours au travail. Mais après mon travail je me promène pendant trois heures.
- Est-ce que, Ilya, vous vous reposez après le travail ?
- Oui, je me repose après le travail.
- Qu’est-ce que vous faites pour vous reposer ?
- J'étudie le français, je regarde la télévision, ma femme et moi, nous parlons, nous faisons les mots croisés et je me repose.
- Est-ce que, Michael, vous vous déshabillez chaque soir ?
- Oui, je me déshabille chaque soir après le travail, avant de me coucher.
- D’habitude à quelle heure vous vous couchez, Ilya ?
- Je me couche après minuit.

--[ 0:55:00 ]--------
Panorama, p.54, ex.1
a) Lisez le récit de la journée de Sylvie et de Jacques.

SYLVIE, 40 ans, vendeuse dans un magasin à Tours.
« Je me lève à 6 h 30. Je prépare le petit déjeuner. Mon mari part travailler à 7 h 30 et il accompagne les enfants à l’école. Je fais le ménage. Je range la maison. Puis, je prends une douche et je me prépare. Le magasin est ouvert de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h. À midi et demi, je déjeune à la maison avec mon mari et les enfants. Mais le soir, j’arrive tard. Mon mari prépare le dîner, aide les enfants à faire leurs devoirs. Nous dînons tous ensemble à 20 h quand le journal télévisé commence. Puis, les enfants vont se coucher. Avec mon mari, nous restons devant la télé jusqu’à la fin du film et à 23 h, nous allons dormir. »

JACQUES, 30 ans, fonctionnaire à Paris.
« Je me lève vers 8 heures. Je prends un bon bain. Je m’habille et je pars au travail. J’ai une demi-heure de métro à faire. Je ne prends pas le petit déjeuner chez moi. Je préfère prendre un petit café avec les collègues au bar à côté du bureau. Je ne commence pas à travailler avant 9 h 30. Mais le soir, je reste souvent jusqu’à 19 h. À midi, je déjeune au restaurant avec des collègues et nous parlons du travail. Quand j’arrive à la maison, le soir, les enfants ont dîné. Je dîne avec ma femme à 20 h 30. Puis, je lis des journaux ou je regarde la télé. Heureusement, j’ai le week-end pour voir mes enfants ! »

b) Écoutez :
- le récit de la journée de Georges, ouvrier à Paris.
« Je suis ouvrier de maintenance. Je travaille à Paris, mais je n’habite pas à Paris. Le matin, je me lève à 5 h. Je me prépare, je prends un bon petit déjeuner. Puis, je dois faire une heure de métro. Je commence à travailler à 7 h et je finis à 4 h de l’après-midi. J’ai une heure pour déjeuner à midi. »

- le récit de la journée d’Alexandre, élève dans un collège de Clermont-Ferrand.
« Je me lève à 6 heures et demie. Je prends une douche. Je prends mon petit déjeuner. Je vais au collège en bus. Je mets une demi-heure. J’ai 4 heures de cours le matin et 3 heures l’après-midi. À midi, je déjeune à la cantine, puis je vais au club vidéo du collège. À 5 heures et demie, je fais une heure de tennis. Puis je rentre à la maison. J’arrive à 7 h. Je travaille une heure avant le dîner et une heure et demie après le dîner. Je me couche à 10 h. »

В работе над транскриптом принимали участие
Транскрипт диалога: Валерий Кабанов (Москва)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград) 
Правка, комментарии: Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Борис Шекера (Жуковский)

Конспект 47-го урока


Comments