Урок (42)



Словарик последних уроков
Начиная с этого урока, транскрипты диалогов снабжены комментариями Арно. Слова или фразы, к которым они относятся, выделены цветом — чтобы увидеть комментарий, наведите на них мышку, 

Содержание урока
=[0:18]= Les adjectifs possessifs et démonstratifs
=[0:22]= La famille (vocabulaire)

=[0:27]= Dialogue

=[0:52]=
Situation dans l’espace et l’orientation (vocabulaire)
=[0:58]= Dans l'appartement (vocabulaire)

=[1:07]= Panorama, p.46, ex.1


Диалоги урока
— Qu'est-ce que vous allez faire à Londres, Michael ? Est-ce que vous allez travailler, manger, visiter des musées ?
— Nous allons travailler là et après nous allons visiter des musées, des restaurants, des rues et boulevards célèbres.
— Est-ce que vous allez visiter la maison de Sherlock Holmes ?
— Peut-être, nous allons visiter la maison de Sherlock Holmes.
— C’est difficile à faire ?
— Nous allons chercher le temps pour cette visite.
— Est-ce que votre fils aime et connaît Sherlock Holmes ?
— Oui, bien sûr, mon fils connaît Sherlock Holmes, mais je ne sais pas que mon fils aime ce personnage littéraire.
— Quelle langue vous allez parler en Angleterre ?
— Nous allons parler anglais là-bas, si c'est possible je vais chercher quelqu'un qui parle espagnol.
— Est-ce que, Ilya, vous allez aussi partir à Londres demain ?
— Je voudrais partir à Londres, mais malheureusement je vais rester à Saint-Pétersbourg demain.
— Pourquoi, Ilya, vous aimez Londres ?
— Je n’ai pas dit que j’aime Londres...
— Pourquoi vous voulez aller là-bas ?
— ...mais je voudrais visiter cette ville, parce que c’est intéressant pour moi, parce que les gens parlent anglais...
— Parce que chaque homme intelligent et intellectuel doit visiter la maison de Sherlock Holmes, des villes célèbres.
— C’est votre logique ?
— Je suis d’accord avec Michael.
— Chaque homme intelligent et intellectuel doit visiter des villes célèbres ?
— Oui.
— D’accord.
— ...doit visiter des capitales culturelles.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes d’accord avec Michael, que Londres c’est la capitale culturelle de l’Europe ou du monde ?
— Pourquoi pas ?
— Une des capitales culturelles !
— Je suis d’accord que Londres est une capitale culturelle du monde.
— Est-ce que, Ilya, vous avez été à Londres ?
— Non, je n'ai pas été à Londres du tout dans ma vie.
— Est-ce que, vous avez déjà été à Londres, Michael ?
— Non, je n’ai pas été à Londres, c’est ma première fois, c’est mon premier voyage à Londres.
— Mais, Ilya, les gens parlent anglais en Finlande aussi. La Finlande ce n’est pas l’Angleterre, mais on peut parler anglais dans beaucoup de pays. Vous pouvez parler anglais en Finlande, en Suède, dans beaucoup de pays les gens parlent anglais.
— Oui, il y a beaucoup de pays où les gens parlent anglais, spécialement la Suède où chaque personne peut parler anglais même si elle est SDF, mais je voudrais visiter l’Angleterre, parce que à Londres on parle le vrai anglais.
 
——[ 0:12:20 ]————————————
— Est-ce que vous avez froid aujourd'hui, Michael ?
— J’ai froid aujourd'hui.
— Est-ce qu’il fait chaud aujourd'hui, Ilya, dehors ?
— Il fait très froid aujourd'hui dehors.
— Combien fait-il aujourd'hui ?
— Il fait moins 5 (cinq) aujourd'hui.
— Est-ce qu’il fait du soleil, Ilya, aujourd'hui ?
— Non, il ne fait pas de soleil aujourd'hui.
— Est-ce qu’il fait gris, Michael ?
— Il fait très gris aujourd'hui.
— Est-ce qu’il fait humide, Ilya, aujourd'hui ?
— Non, il ne fait pas humide aujourd'hui, il fait sec.
— Pourquoi ?
— Parce qu'il ne pleut pas et il ne neige pas aujourd'hui.
— Est-ce que vous êtes de bonne humeur, Michael, aujourd'hui ?
— Oui, je suis de bonne humeur aujourd'hui, parce que je pars demain au pays des rêves de mon enfance.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes de bonne humeur aujourd'hui ?
— Oui, je suis de bonne humeur aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes jaloux de Michael ?
— Oui, je suis très jaloux de Michael, je veux aussi partir au pays de mes rêves d’enfance.

--------[0:22]= La famille (vocabulaire)----------

La famille, le mari, la femme, les parents, la grand-mère (mamie), le grand-père (papy), un enfant, un fils, une fille, un frère, une sœur, un cousin, une cousine, un neveu, une nièce, un oncle, une tante, une relation, un membre.
Amical, chaleureux, chaleureuse, la chaleur, les relations.
Une famille unie (union).

——[ 0:27:30 ]———————————
— À votre avis comment est la famille en Russie, grande ou petite ?
— En général, à mon avis, la famille en Russie est petite.
— Il y a combien de personnes ?
— Il y a trois personnes: ce sont le père, la mère et leur fils.
— Est-ce que, Michael, les garçons sont plus nombreux que les filles en Russie ?!
— Non, le nombre de garçons est moins [moins grand] que le nombre de filles en Russie en général.
— Pourquoi la famille moyenne est petite en Russie ?
— La famille moyenne est petite en Russie, parce que les conditions sociales sont mauvaises pour élever beaucoup d’enfants (il n’y a pas de conditions sociales pour élever beaucoup d’enfants) et parce que les enfants coûtent cher.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes d’accord avec Michael qui est pessimiste ? Vous êtes d’accord [avec le fait] que la famille moyenne en Russie est petite ?
— En général je suis d’accord avec Michael, la famille moyenne est petite en Russie.
— Il y a combien de personnes ?
— Je pense [qu’] il y a 4 personnes: ce sont le père, la mère et deux enfants. Je pense que la femme (la famille) moyenne en Russie a 1,5 (un virgule cinq) enfant.
— Est-ce que vous êtes d’accord avec Michael qu’en Russie il n’y a pas de conditions ?
— Il n’y a pas de conditions pour tout. C’est pourquoi les gens ont peur d’avoir beaucoup d’enfants. C’est pourquoi il y a beaucoup de problèmes démographiques en Russie maintenant. Nous devons inviter des étrangers pour travailler, par exemple des Chinois.
— Est-ce que, Ilya, vous êtes pessimiste ?
— Je suis réaliste.
— Nous avons beaucoup de problèmes démographiques et nous allons mourir. Nous devons inviter des immigrés. Est-ce que, Michael, vous êtes optimiste ?
— Oui, je suis optimiste. À partir du troisième enfant, les conditions perdent leur (importance) pertinence.
— Vous êtes très optimiste, Michael ! Le père moyen en Russie est comment ?
— Le père moyen russe est travailleur, intellectuel, intelligent, il n’est pas très gentil et sympathique, il boit beaucoup de bière, il regarde la télé (le football à la télé) et lit les journaux.
— Tout ce que Ilya dit c’est de la science-fiction. Ce n’est pas vrai.
— La mère moyenne russe est comment ? Le père moyen n’est pas gentil, il n’est pas sympathique, mais il est travailleur, intellectuel, intelligent, il boit de la bière, il lit le journal et il regarde le foot à la télé.
— La mère moyenne est très sympathique et très gentille et elle est souvent fatiguée parce qu'elle travaille beaucoup au bureau pendant la journée et après elle travaille beaucoup à la maison, elle fait le ménage et elle cuisine toute la soirée.
— Le père moyen lit le journal et regarde la télévision. La mère moyenne travaille toujours. Elle fait le ménage, elle cuisine, elle travaille au bureau.
— L’enfant moyen russe n’est pas stupide, mais il est paresseux, il passe beaucoup de temps devant son ordinateur et il ne lit pas de livres, il regarde la DVD des dessins animés, il lit beaucoup de BD, et il écoute du rap.
— La famille moyenne russe n’a pas son appartement.
— La famille moyenne russe habite chez la belle-mère ou le beau-père, chez leurs beaux-parents.
— Est-ce qu’il y a, Michael, beaucoup de divorces en Russie ?
— Oui, malheureusement il y a beaucoup de divorces en Russie.
— Pourquoi ?
— Parce que les conditions sociales ne conviennent pas (ne sont pas adaptées) pour la vie sociale.
— Il y a beaucoup de problèmes avec l’appartement, avec l’argent, avec le travail, avec les enfants et avec l’alcool.

----------[0:58]= Dans l'appartement (vocabulaire)----------

Un appartement, une porte, une fenêtre, une table, une chaise, une chaise longue, un fauteuil, un canapé, les rideaux, une plante, une plante verte, un placard, une armoire, une bibliothèque, une table, un tableau, un tapis, une carpette, la moquette.


——[ 1:06:30 ]————————
Panorama, p.46, ex.1
Complétez la présentation du guide du musée avec les mots de la liste ci-dessous.

Музей Арсе, Клод Моне

Voici un magnifique tableau de Monet, le peintre impressionniste.
Dans le bas du tableau, à gauche on voit un chemin au bord de la Seine.
Sur le chemin, il y a des promeneurs, et sur la Seine on voit des bateaux.
Sur le côté gauche du chemin, il y a des arbres.
Au fond, on peut voir un pont.
Au-dessus du pont et des arbres, c’est le ciel.

В работе над транскриптом принимали участие

Транскрипт диалога: Валерий Кабанов (Москва)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград) 
Правка, комментарии Arnaud (Paris)
HTML-версия для публикации: Андрей Мелентьев (Курган)

Конспект 42-го урока


Comments