Урок 131



Диалог урока
- C'est très facile, grâce au français.
- Anna, on y va ? On y va.
- Oui.
- Ilya, nous commençons ?
- Oui
- Oui. Comment ça va Anna, aujourd'hui ?
- Généralement, ça va bien.
- Ça va très bien.
- Très bien, mais sous la pluie c'est un peu difficile de se concentrer ? de se sentir bien.
- Pourquoi ? La pluie porte bonheur. C'est très positif. « Aux Champs-Élysées, au soleil, sous la pluie, à midi, à minuit... »
- Au soleil !
- Sous la pluie ! « ...Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Élysées ».
- Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va pas mal.
- Ça va mal !
- Ça va mal parce que je suis en retard.
- Pourquoi, pour quelle raison êtes-vous en retard ? C'est un scandale.
- Est-ce que vous n'en avez pas honte ?
- Je n'en ai [pas honte]. J'en ai honte.
- Bien sûr que j'en ai honte, mais ce n'est pas ma faute. J'ai été bloqué dans un embouteillage parce qu'aujourd'hui c'est le premier jour, c'est la première fois que je suis parti à cette heure. J'ai découvert qu'il y a beaucoup de voitures.
- Il y en a beaucoup moins si on part de la maison [/de chez soi] plus tôt.
- ...À bientôt...
- Je voudrais répéter. Il y en a beaucoup moins si on part de la maison plus tôt.
- Oh là là, c'est une grande surprise pour moi, j'en suis surpris, j'en suis étonné, j'en suis indigné, j'en suis choqué, j'en suis frappé. Frapper à la porte.
- McDonald's. Il faut aller plus souvent chez McDonald [/au McDonald].
- Excusez-moi, je suis bête comme mes pieds, mal organisé, indiscipliné et je ne suis pas sage comme une image, mais au moins je suis arrivé pendant que Michael n'est pas là depuis deux semaines, depuis quinze jours.[..mais moi au moins je suis là / je suis venu, alors que Michael n’est pas venu depuis deux semaines.]
- À propos Anna, je voudrais savoir qu'est-ce qu'il se passe [savoir ce qu'il se passe] avec Michael.
- Qu'est-ce qu'il y a, qu'est-ce qu'il se passe. Comment ça va ? Comment Michael va ?
- Merci beaucoup Ilya de votre question, vous êtes très gentil et sympathique. Michael a eu dans son calendrier une visite chez son médecin. Agenda.
- Quelle horreur !
- Il a dans son agenda...
- Il a eu dans son agenda une visite chez le médecin.
- Quelle horreur ! Comment peut-on fixer un rendez-vous le mercredi matin ? C'est sacré !
- Comment peut-il fixer un rendez-vous le mercredi matin ?
- J'en suis scandalisé, j'en suis indigné, j'en suis choqué.
- N'en soyez pas 'frappé', choqué, indigné.
- N'en soyez pas frappé. Depuis que Michael a mal à la main au bras ? à l'épaule...
- Depuis que Michael a mal à l'épaule gauche, droite ? droite I:comme moi !, son épaule est plus sacrée pour lui que le reste, que le français.
- J'ai aussi mal à l'épaule droite mais c'est moins important que notre cours de français.
- Ça ne m'empêche pas [de venir/d'être là].
- Déranger quelqu'un. Quand vous frappez à la porte, toc toc toc : « Je ne vous dérange pas ? ».
- Ça ne m'empêche pas d'être là.
- J'ai menti, j'ai triché et j'ai trompé. C'est un mensonge, une tromperie et une tricherie.
- À vrai dire il n'a simplement rien à mettre. Rien à manger, rien à boire, rien à faire. Il n'a rien à mettre.
- Mon Dieu ! Est-ce que tu as dépensé tout l'argent pour ta garde-robe ?
- J'en ai honte, mais oui.
- Sans-culotte !
- À vrai dire, je dépense toujours tout notre argent, tout notre budget familial, pour ma garde-robe, c'est pourquoi Michael doit rester chez nous totalement nu, complètement nu; totalement, absolument nu.
- Sans caleçon. Culotte.
- Comment pouvez-vous penser, comment pouvez-vous imaginer que mon mari peut mettre, porter la [une] culotte. J'en suis indignée.
- Nous avons un style unisexe et les hommes comme les femmes peuvent porter la même chose, les mêmes vêtements. Tout ce qu'ils veulent.
- La garde-robe, c'est personnel. Le vestiaire. Une veste. Vêtement.
- Car comme je l'ai déjà dit, je dépense tout notre argent pour ma garde-robe, Michael simplement n'a aucune chance pour porter quelques autres sous-vêtements
- Il ne porte que mes culottes. Il ne peut porter que mes culottes.
- Est-ce qu'il porte ton soutien-gorge aussi ?
- J'espère que non.
- Michael reste nu à la maison. Sans caleçon, sans culotte et sans slip, sans soutien-gorge.
- Un collant, des bas, des chaussettes, un anorak, un manteau de fourrure, un tissu, un imperméable, « une robe de bricoleur », une salopette, une combinaison, un maillot de bain, un maillot de corps, le survêtement, un sous-vêtement, le linge, un pull, un pull en V, un pull ras du cul, ras du cou, cou, ras du cou, fesses, à col roulé, un chemisier, un tailleur, à rayures, à carreaux, écossais, écossaise, les pantoufles, les escarpins, les bottes en cuir, etc.
- Pauvre Michael ! Est-ce qu'il va venir aujourd'hui Anna, au travail ?
- Oui, il va venir au travail un peu plus tard. Après son rendez-vous avec le médecin.
- Est-ce qu'il est malade depuis longtemps ?
- Malheureusement oui. Il est blessé. Il s'est blessé quand il était en train de faire du sport, quand il faisait du sport [Il s'est blessé en faisant du sport].
- Michael s'est blessé quand il faisait du sport.
- C'est très dangereux.
- Il est victime [d’une blessure sportive.]
- C'est pourquoi je ne fais pas sport, je n'en fais pas. Je bois du café.
- C'est aussi très dangereux si vous en buvez beaucoup.
- Merci beaucoup de votre conseil, [de votre] recommandation. J'en ai bu, j'en bois et j'en boirai.

--------------37'10'' :упражнения ------------

- Est-ce que Anna, vous avez fait les exercices ?
- Bien sûr que non.
- Pourquoi ?
- Parce que c'est notre style !
- Non, parce que c'est plus confortable [pratique] de faire mes exercices chez moi mais j'oublie toujours mes copies et mon cahier au bureau, parce que j'ai un trou de mémoire [des trous de mémoire].
- Trou, troué, déchiré et froissé et mal repassé et mal ciré. Cirer, repasser, froisser, déchirer et trouer.
- Costume gris, chemise à carreaux, tailleur, chemisier à fleurs, maillot de bain, bermuda, tee-shirt à pois, pantalon de cuir, blouson de cuir, jean, pull, survêtement rayé, robe longue, manteau de fourrure, jupe écossaise, pull-over en laine, lin et laine, collant, blouson et chaussures plates, pantoufles, sandales de toile, escarpins, mocassins, bottes de cuir, baskets, et escarpins à hauts talons, et il y a des situations, il faut choisir les vêtements et les chaussures. Par exemple :
- Si Roland va au terrain de sport, il porte un survêtement rayé, comme vêtements, et comme chaussures il porte des baskets.
- Si Charlotte sort en moto, elle porte tous les vêtements en cuir : Un pantalon de cuir, un blouson de cuir, et des bottes en cuir.
- Si Fabienne va à l'école, elle porte comme vêtements une jupe écossaise, un pull-over en laine, un collant et un blouson. Et comme chaussures elle porte des escarpins non! elle porte des mocassins ou des chaussures plates. Elle va à l'école !
- C'est vrai, ça choque toujours les Français.
- En Russie, c'est différent. Toutes les collégiennes et lycéennes portent des escarpins, des jupes et des collants.
- Et les Françaises portent toujours des baskets et des jeans troués, déchirés et froissés. C'est pourquoi tous les Français sont choqués par la manière de s'habiller des filles russes.
- Si Henri va au bureau, il met un costume et une chemise à carreaux, et une cravate à pois. Et comme chaussures, il met des mocassins.
- Si Francis reste à la maison, il met un jean avec un pull. Et comme chaussures il met des pantoufles. Il est pantouflard.
- Si Éric va à la plage, il porte un maillot de bain et c'est tout. Un bermuda et un tee-shirt à pois. Et comme chaussures, il porte des sandales.
- Et aujourd'hui si Éric va à la plage, il porte des Crocs. Ça dépend. Tout est fabriqué en [Chine]. - Elle est BCBG, elle connaît les Crocs. Des Nike, des Crocs, Eastpak : sac à dos.
- Si Anne a une soirée au Ritz, elle met comme vêtements une robe longue avec un manteau de fourrure et comme chaussures elle porte des escarpins à hauts talons.
- Si Hélène va au bureau, elle porte un jean. Au bureau ! Elle porte un tailleur et un chemisier à fleurs, et comme chaussures elle porte des escarpins.
- Pois, petits pois, le pois de senteur.

-------------0h50'---------

- J'ai beaucoup de chance...Cinquante euros...J’ai acheté...Cinq euros sur la plage, fabriqué en Chine.
- J'ai beaucoup de chance, j'ai acheté un gros pull-over et une paire de chaussettes, des chaussettes en laine pour l'hiver. C'est plus chaud que l'acrylique.
- Le caleçon est un sous-vêtement d'homme et un vêtement de femme.
- Ces mocassins sont en cuir mais leurs semelles sont en synthétique.
- La vendeuse m'a proposé un ensemble culotte/soutien-gorge en coton imprimé mais je préfère la dentelle.
- Christophe met toujours un maillot de corps sous sa chemise. Comme tous les hommes russes.
- Ève a acheté des chaussures plates en toile pour mettre cet été avec un jean. L'eau plate, chaussures plates. La toile, c'est-à-dire Internet. « Sur Internet », c'est un mot anglais, ce n'est pas patriote. Sur la Toile, c'est français.
- Autrefois, les femmes portaient des bas car les collants n'existaient pas.
- Vous préférez un tissu uni ou imprimé ? Une imprimante.

----------57'40''---------

Pour acheter un vêtement, des chaussures.

- Bonjour, madame, je peux vous renseigner ? Un renseignement, un bureau de renseignement. Il y a beaucoup d’autres variantes : Je peux vous aider, je peux vous renseigner, et vous répondez :
- Bonjour madame, je cherche une jupe assez longue et légère, Facile, difficile. Léger, légère. Lourd, lourde. Par exemple, le manteau de fourrure est lourd et une jupe d'été est légère. Il y a un artiste français, Fernand Léger, pour l'été, et si possible qui se lave en machine.
- Bonjour, madame, je peux vous renseigner ?
- Bonjour madame, je cherche une jupe assez longue et légère, pour l'été, et si possible qui se lave en machine.
- Je peux vous proposer trois modèles. Celle-ci est plutôt ample, très confortable, celle-ci est plus gaie comme couleur, elle est plus près du corps, presque moulante, ça se fait beaucoup en ce moment, c'est très à la mode, celle-là fait plus classique, plus habillée à cause des plis. Les deux premières sont en coton, la troisième est en synthétique, mais les trois se lavent en machine.
Amplificateur. Ample, large. Près du corps, moulant, moulante. Serré. Serrer. Serrer la main. « Serrer le robinet ». Tout le monde est serré comme des sardines, dans le métro. Ça se fait beaucoup, c'est très à la mode. Celle-ci, celle-là. Faire. Cette jupe fait plus classique. Habiller, s'habiller, être habillé, mettre. Un pli, plisser. Plier. Déplier.
- Je peux les essayer toutes les trois ?
- Bien sûr madame, quelle taille faites-vous ? Quelle heure est-il ?
- Je fais du 40.
- Voilà, vous avez une cabine d'essayage derrière vous.
(Deux minutes après)
- Comment ça va, la taille ?
- La taille, ça va, mais je n'aime pas la forme, je trouve qu'elle ne me va pas du tout. Je vais essayer celle-ci.
- Je vous en prie. (...) Ça va, la taille ?
- Non, elle est un peu large, je trouve. Je pense que ce n'est pas la bonne taille. Est-ce que vous avez la taille en dessous ? Sembler, ressembler. « En d'sous et au d'sus ». Il y a partout des magasins de vêtements.
- Oui, tenez. (...) Ça va mieux ?
- Oui, je pense que c'est parfait pour la taille. Vous trouvez qu'elle me va bien ?
- La couleur vous va très bien, et la coupe aussi. Elle vous amincit. Couper. Mince, amincir. Gros, grossir. Mince, mincir, amincir.
- Elle fait moins classique que la plissée, mais je la trouve très élégante. Je vais la prendre. Est-ce que vous auriez un T-shirt assorti (= de la même couleur) ? Futur simple, conditionnel.

- Monsieur, vous désirez ?
- Bonjour, j'aurais voulu des mocassins marron, pour aller avec ce costume.
- Oui, monsieur, je vais voir, quelle est votre pointure ? La taille, la pointure.
- Je chausse du 43. Chausser, chaussure, chaussette.
- Dans votre pointure, j'aurai ces deux modèles.

Quelques expressions synonymes
- Quelle est votre taille ? Vous faites quelle taille ? Quelle taille faites-vous ? Vous faites du combien ?
- Ça va la taille ? Comment ça va la taille ? C'est la bonne taille ?
- Quelle est votre pointure ? Quelle pointure faites-vous ? Vous chaussez du combien ?
- Politesse: Plutôt, presque...
- « Un peu grand », « un peu serré » signifient «un peu trop grand », « un peu trop serré ».

- Serrer, serrer les vis. Cheville. Vis, un tournevis. La garde-robe. Le bricolage.

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)

Конспект 131-го урока

Comments