Урок 130



Диалог урока
- Alors Anna, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien, merci.
- Ça va mieux. Ça va bien et ça va mieux.
- Mieux que que ? [Mieux que quoi ?]
- Mieux que mercredi dernier. Ça va mieux que mercredi dernier ?
- J'espère que oui, mais j'ai oublié comment ça allait mercredi dernier.
- Mercredi dernier j'étais très occupée, trop occupée, c'est pourquoi j'ai manqué une moitié de notre cours.
- Mais j'en ai honte.
- J'ai manqué une moitié de notre cours mais j'en ai honte.
- Et j'en souffre. J'en suis confuse, j'en suis malheureuse, j'en suis mécontente. Content, mécontent.
- Je n'en suis pas contente [x2]. Je n'en suis pas satisfaite.
- Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien.
- Ça va mieux !
- Ça va mieux que que ? [que quoi ?]
- Pardon ?
- Que toujours [Que d’habitude].
- Ça va mieux qu'elle. Ça va mieux qu'Anna.
- Pourquoi ?
- Parce que la semaine dernière, j'ai assisté seul à notre cours. Une moitié de notre cours.
- Pourquoi ? Seul, ah pardon ! J'ai assisté seul à notre cours, j'ai été seul à [seul pendant] une moitié de notre cours.
Parce que je n'en manque pas [Parce que je ne le manque jamais / je n'en manque aucun].
- J'en suis fier, j'en suis satisfait, j'en suis content, j'en suis heureux.
- J'en suis heureux, j'en suis content, j'en suis satisfait, j'en suis confuse, j'en suis étonné, j'en suis surpris / surprise, j'en suis indigné, j'en suis choqué, responsable, fier.
- Anna, où est Michael ?
- Malheureusement il est malade.
- C'est pourquoi il reste chez lui.
- Il n'est pas avec nous.
- Il est malade depuis quand ?
- Il est malade depuis lundi, mardi ? depuis hier, depuis mardi, depuis un jour, deux jours, depuis hier, depuis mardi.
- Est-ce que c'est grave ?
- Je ne pense pas que c'est très grave [que ce soit très grave] mais il se sent mal.
- Est-ce qu'il se sent si mal qu'il ne peut pas aller [/venir] au bureau ?
- Oui parce qu'il a de la fièvre, il tousse et il est enrhumé.
- Combien de fièvre il a ? Combien de fièvre a-t-il ? Bravo, chapeau !
- Chapeau, ce n'est que le début !
- Il n'a pas de forte fièvre. Il n'a que 37,5 [trente-sept cinq] de fièvre mais c'est la fièvre la plus désagréable et insupportable, épouvantable et affreuse, dangereuse pour la santé.
- Il n'a que 37,5 de fièvre mais c'est désagréable, épouvantable, affreux, terrible, horrible.
- Trente-sept cinq ? почему cinq ?
- Parce que Michael a 37,5 [trente-sept cinq] de fièvre.
- Est-ce que c'est une grippe ?
- C'est une grippe ?
- Je ne pense pas. C'est possible. Peut-être [que] c'est une grippe mais j'espère que ce n'est pas vrai [C'est peut-être une grippe mais je pense pas que ce soit ça]. On verra.
- Est-ce qu'il en souffre ? Hourra ! J'en suis fière. Souffrir de.
- Bien sûr, il en souffre. Il en souffre parce qu'il doit manquer notre cours de français.
- C'est vrai. Savez-vous que votre mari en a manqué beaucoup, plusieurs ?
- Ça ne peut pas être vrai [x6]. C'est un scandale. J'en suis choquée, j'en suis étonnée, j'en suis surprise, j'en suis confuse. Indignée, choquée.
- Je n'en suis pas responsable. J'en suis, je n'en suis pas [x2].
- C'est-à-dire que Michael peut se passer de notre cours ? [/Ça veut dire que / Ça signifie que Michael peut se passer de notre cours ?]
- Non, bien sûr que non. Il ne peut pas s'en passer.
---------------------------
- Souffrir de, se passer de, s'en passer. Il ne peut pas s'en passer. S'approcher de, se passer de, souffrir de.
- Profiter de. Profiter du beau temps, profiter des vacances, profiter de l'absence de la femme à la maison.
- Utiliser. Se servir de, profiter de, s'approcher de, souffrir de, se passer de, dépendre de, se souvenir de, il y en a beaucoup, beaucoup.
- Orner de, décorer, remplir de, entourer de, entourage, couvrir de, parler de quelque chose à quelqu'un, s'inquiéter de, se moquer de, s'approcher de, rire de, je m’en moque... ça m’est égal, je m’en moque ?
- Avoir besoin de, avoir peur de, avoir honte de, avoir envie de, être fier de, être étonné de, s'occuper de, être plein de, plein de fric. Par. Avoir peur de.
----------------------------
- J'ai sommeil, j'ai faim, j'ai soif, j'ai sommeil ?
- Oui.
- J'ai mal à la tête.
- Jaloux, jalouse, jalousie.
- J'ai sommeil c'est vrai parce que je suis jalouse de votre élégance.
- J'ai sommeil, je suis triste et malheureuse parce que je suis jalouse de vous, je suis jalouse de votre élégance.
- Bien sûr, vous êtes très élégante aujourd'hui, vous vous mettez sur votre trente et un [vous vous êtes mise sur votre trente et un / vous êtes sur votre trente et un.]
- Aujourd'hui, vous n'êtes pas décontractée, vous êtes élégante, classique et vous vous mettez sur votre trente et un [et vous êtes sur votre trente et un / vous vous êtes mise sur votre trente et un.]
- Vous portez un slip ?
- Oohh !! Je ne porte pas de slip !! C'est un scandale ! Je suis choquée, je suis indignée ! J’en suis confus(e).
- Vous portez une culotte à pois, en soie, Christian Dior. Vous portez un soutien-gorge, une culotte et un soutien-gorge.
- Vous portez un soutien-gorge en soie, à rayures...
- À fleurs !
- Bravo Ilya !
- Vous portez une culotte ?
- Qui vous l'a dit ? La petite souris.
- Que fait-elle ? Les dentelles [de la dentelle]. Pour qui, pour qui ? Pour son mari.
- Vous portez une culotte et un soutien-gorge, en dentelle, en soie, à fleurs, à pois et à rayures.
- Un collant...
- Ilya, vous n'êtes pas gentleman aujourd'hui. Vous portez des bas, un collant, des chaussettes en soie, en dentelle, à carreaux.
- Vous portez un chemisier à manches longues en viscose, en coton, en soie, en dentelle, à carreaux, écossaise.
- Ce n'est pas très écossais. À carreaux. Blanc et bleu.
- Mal repassé, froissé.
- Vous portez un chemisier froissé, mal repassé, sale, propre, clair, déchiré, troué.
- Pardon, aujourd'hui nous avons des trous de mémoire. Un trou de mémoire.
- Vous portez un pantalon noir, court, droit, élégant, avec des boutons, à boutons, avec des poches, à motifs, imprimé. Une Imprimante.
- Vous portez encore, aussi, encore...Vous mettez [/portez] des escarpins noirs en cuir naturel, à talons [de] vingt centimètres. [Vous portez aussi des escarpins...]
- Des escarpins en cuir naturel de crocodile, à talons de vingt centimètres Luis Vuitton. [Des escarpins Luis Vuiton en cuir naturel de crocodile, à talons de vingt centimètres.]
- Je sais que vous avez aussi un manteau de fourrure naturelle et [que] vous avez aussi beaucoup d'accessoires et de bijoux.
- Vous portez des lunettes en or Cartier.
- Vous vous mettez un collier en or et en diamants [Vous avez mis / vous portez un collier...].
- Michael porte un collier en bois.
- Vous avez des bagues, cinq bagues. Vous avez des bagues en or, en argent, en platine et en diamants.
- Une alliance это обручальное кольцо. Une alliance, des bagues, un collier.
- Vous avez des boucles d'oreille, en or, en argent, en diamants.
- Vous mettez [/portez] des boucles d'oreille en or, en diamants et une chaîne. Chaîne, collier, bague, alliance, boucle d'oreille.
- Une montre suisse en or et en diamants.
- Vous avez aussi un sac à main en cuir de crocodile, de python, qui va très bien avec vos escarpins.
- Vous avez un sac assorti. Un sac, un sac à dos, un sac à main. Au magasin, vous avez des sacs en plastique.
- J'ai acheté un sac à dos.
- Eastpak ?
- Eastpak.
- Escarpin, sac à main, soutien-gorge, culotte, en soie, en dentelle, à carreaux, à pois, à rayures, à fleurs, à motifs.
- Un manteau de fourrure naturelle, collier, bague, bijou, chemisier, pantalon, etc, bas, collant, chaussettes, tout en même temps.

----------48'40'': Mots croisés-----------

- Mots croisés.
- Horizontalement.
- Se trouve au rayon homme. Radius. Un rayon de soleil. C'est un rayon de soleil pour nous. Rayure.
- Se trouve au rayon homme; composé d'un pantalon et d'une veste dans le même tissu. C'est un costume. Le tissu. J'ai compris ! C'est un costume.
- Vêtement d'hiver pour l'extérieur, pour faire du ski par exemple.
- C'est un anorak. I:C'est une combinaison. C'est un anorak.
- Il est composé de plusieurs vêtements dans le même tissu ou de couleurs assorties.
- C'est un ensemble. Huit. Un ensemble.
- Le vrai jean est « made in... »: deux lettres.
- US. Hourra ! US.
- Vêtement pour homme ou femme, d'été ou d'hiver, qui couvre les jambes.
- Un pantalon. Couvrir. Qui couvre les jambes.
- Dans le costume, la partie qui n'est pas le pantalon.
- Veste. Une veste. Le costume, c'est une veste et un pantalon.
- Vêtement que les femmes ont adopté dans les années 80-90, qui habille les jambes, qui est généralement élastique.
- Le caleçon.
- Pour femmes exclusivement, sauf en Écosse; il y en a des droites, des plissées.
- Une jupe. Exclusivement. Sauf et excepté. Écosse. Écossais.
- Exclusivement pour les femmes, sauf / excepté en Écosse. Il y en a des droites et des plissées.

(Verticalement)
- Se trouve au rayon homme; elle a des manches et un col; elle est ouverte devant. Elle se porte souvent sous une veste.
- Chemise. Hourra, une chemise. Col, collier. Casquette.
- Vêtement d'homme ou de femme que l’on porte l’hiver. Il peut avoir un col roulé, en V ou ras du cou.
- C'est un chemisier ? C'est un pull-over, un pull.
- Vêtement de sport quand il fait trop froid pour mettre un short; composé de deux parties.
- C'est un survêtement.
- Vêtement, sous-vêtement, survêtement.
- Pantalon de toile, la toile, Internet, pour homme, pour femme, inventé aux États-Unis qui a fait le tour du monde.
- C'est un jean.
- Vêtement d'hiver d'homme ou de femme, pour l'extérieur; on le voit surtout à la ville.
- C'est un manteau.
- Vêtement du bricoleur, mais aussi d'enfant; c'est un pantalon qui monte plus haut.
- C'est une salopette. Hourra !
- Se trouve au rayon femme; jupe et veste dans le même tissu.
- C'est un tailleur. I: Un costume ?
- Costume, c'est pantalon et veste. Tailleur, c'est jupe et veste.
- Aujourd'hui, ce n'est pas important, ce n'est pas actuel. Aujourd'hui c'est le style unisexe.

---------1h03’---------

- Slip, culotte, caleçon. En. Manquer.
- L'exercice 2, très intellectuel. Vrai ou Faux.
- Une chemise a des manches ?
- Oui, c'est vrai.
- Bravo Ilya.
- C'est vrai, une chemise en a deux.
- Des enfants. Vous avez quelques [/des] enfants ?
- Vous avez treize [trois] enfants ? Oui, j’ai trois enfants, j'en ai trois.
- J’aime les enfants: Je les aime.
- Un pantalon a un col ?
- Ce n'est pas vrai, c'est faux, il n'en a aucun. Il n'en a pas, il n'en a aucun.
- On met un imperméable quand il pleut ?
- Oui, c'est vrai. On en met un quand il pleut.
- On met un bermuda quand il neige ?
- Ce n'est pas vrai. C'est faux. Quand il neige, on n'en met pas. On en met un quand il fait chaud et beau, quand il fait soleil, en vacances.
- On porte un maillot de bain à la piscine ?
- Oui c'est vrai, on en porte un.
- On porte un survêtement pour aller au bureau ?
- Désolé mais ce n'est pas vrai. Ça dépend du bureau !
- D'habitude pour aller au bureau, on n'en porte pas, on n'en met pas. On en porte un pour faire du sport.
- Un manteau se porte à l'intérieur ?
- Oui c'est vrai. Ah, c'est faux, à l’intérieur. C'est faux. On n'en porte...On ne porte pas de manteau, on n'en porte pas à l'intérieur, on en porte à l'extérieur.
- Un tailleur est composé d'une jupe et d'une veste ?
- C'est vrai, il en est composé.
- On porte un pyjama pour dormir ?
- C'est vrai, on en porte un pour dormir.
- Les femmes ne portent jamais de peignoir ?
- Ce n'est pas vrai. Les femmes en portent toujours.
- Pourquoi « toujours » ? Les femmes en portent parfois. Les femmes en portent toutes, comme tous [comme tout le monde]. Parce qu’un peignoir, c'est pour la salle de bain. À l'hôtel.
- Les femmes en portent comme tous, comme les hommes et les enfants.

---------1h20'45''-----------

- Dentelle...
- Satisfait et responsable, fier de. Peur de. Parler de. S'approcher de, s'occuper de.
- Je ne me sers pas de cet instrument. Profiter de, se servir de. S'approcher de.

- Je me suis approché de leur banc. Je m'en suis approché.
- Nous nous sommes passés de leur aide. Nous nous en sommes passés.
- Je ne me suis pas servi de ce verre. Je ne m'en suis pas servi.
- Vous ne devez pas vous étonner de leur refus. Vous ne devez pas vous en étonner.
- Tu peux très bien te passer de cette visite. Tu peux très bien t'en passer.

---------------------------
- C'est tout.
- La vie est difficile. Discrimination.

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)

Конспект 130-го урока

Comments