Урок 127



Диалог урока
- Persiennes. Gespräch.
- Alors Anna, on y va ?
- Si vous insistez, on y va.
- Est-ce que nous attendrons Michael ?
- Oui il a dit qu'il nous attendra, non il a dit qu’il viendra, qu’il viendra à notre cours. Le voilà et le voici.
- Me voici ou me voilà. Me voici, te voici, le voici, la voici, nous voici, vous voici, les voici.
- Accuser. « J'accuse » par Émile Zola. L'affaire Dreyfus. Il a dit qu'il viendra. Le voilà ou le voici.
- Ilya, ça va bien aujourd'hui ?
- Oui, ça va bien aujourd'hui.
- Ça va bien aujourd'hui ?
- Oui, pourquoi pas ?
- Parce que...
- Ça va très bien parce que ce dimanche nous voterons au premier tour des élections présidentielles.
- Michael, vous voterez qui ?
- Je voterai Nicolas Sarkozy. M : Non, jamais !
- Quant à moi, je ne voterai jamais Nicolas Sarkozy. Je ne voterai jamais pour lui parce que je ne suis pas BCBG, parce que Nicolas Sarkozy est pourri, corrompu et pistonné. Corrompre, pourrir, pistonner. Il est BCBG. Il est bourgeois, il est riche.
- Je ne voterai jamais Nicolas Sarkozy. Il est corrompu, pistonné, riche...parce qu'il ne pense qu'à ses amis riches.
- Protéger, la protection. Protéger l'écologie (protéger l'environnement).
- Il ne pense qu'à ses amis riches. Je suis contre les gens pistonnés, contre la droite. Bien sûr, Nicolas Sarkozy c'est la droite.
- Je suis contre la droite, je suis pour la gauche.
- Je suis centriste.
- Mais Michael, il n'y a pas de centristes en France.
- Nous ne parlons pas de (la) France.
- Si, si, nous parlons de (la) France. Nous en parlons.
- Nous ne parlons pas de (la) France. Si, nous en parlons.
- Anna, est-ce que vous voterez comme Michael ce dimanche au 1er tour de l'élection présidentielle ?
- Bien sûr, je vote toujours comme Michael, c'est pourquoi ce dimanche nous irons aux urnes ensemble pour voter, parce que je suis une citoyenne responsable et je fais toujours mon devoir civil.(devoir civique)
- Est-ce que Anna, vous voterez pour le parti socialiste comme Michael ou vous voterez Nicolas Sarkozy, comme Ilya ?
- Contrairement à Michael, je voterai Nicolas Sarkozy parce qu'il est beau comme un dieu, il est intelligent, intellectuel, il est honnête, il pense à la France et à nous tous.
- Michael ne comprend rien à la politique, il ne connaît pas la politique, il ne comprend rien à la politique. Vive la droite, les BCBG, à bas la gauche, le parti socialiste. À bas le PS. Le PC, c'est le parti communiste. À bas, à bas...mais c'est l'extrême gauche. Il y a des communistes aussi en France.
- Qui nous avons (comme) ultranationalistes ?
- Ça n'existe pas. Il y a la gauche, la droite, l'extrême gauche et l'extrême droite.
- Vous voterez le parti socialiste, Anna votera l'UMP.
- Il y a quelqu'un qui proteste...
- En France, il y a tout, et tous. Il y a quelqu'un qui proteste contre l'Union européenne, contre l'euro.
- Non, contre l'immigration ?
- Ilya, vous êtes raciste ?
- Non, je ne suis pas raciste. Je suis une victime du racisme !
- En Russie ?
- Oui.
- Au Mali...La colle, collant, les oreilles décollées.
- Ilya, ça va bien aujourd'hui ?
- Oui parce que ce dimanche je pourrai m'exprimer au 1er tour de l'élection du président de la République, de l'élection présidentielle.
- Vous voterez pour qui ?
- Comme vous voulez.
- Il y a 10 candidats Ilya, à l'élection présidentielle. Tuer littéralement.
- Il y a 10 candidats, il y en a 10.
- Pour Michael, je voterai l'extrême droite, Marine Le Pen.
- Anna, c'est un scandale. Marine Le Pen, c'est notre candidate ! Quelle déception, c’est un scandale !
- Je suis étonnée, j'en suis étonnée.
- J'en suis surpris, j'en suis étonné, j'en suis confus, j'en suis choqué, j'en suis indigné, j'en suis content, j'en suis satisfait.
- J'en suis heureux.
- Je m'en suis inquiété, je m'en inquiète. J'en suis inquiet.
- La politique. Un politique. Un politicien. Un homme politique. L'élection présidentielle et législative. Élire. Être élu par le peuple.
- Voter pour, voter contre, voter Nicolas Sarkozy, voter Marine Le Pen, voter François Hollande, les socialistes, les communistes, etc.
- Menteur, trompeur, tricheur. Un mensonge, une tromperie, une tricherie. Les Français adorent parler de politique, c'est pourquoi à la page 124 vous avez un peu de politique.
- Michael, lisez la première phrase.
- Le président de la République : Il est élu par le peuple pour 5 ans.
- Ilya...Il nomme le premier ministre.
- Le premier ministre nomme les ministres.
- Il dirige le gouvernement.
- Le gouvernement dirige l'administration et prépare les lois. La loi, c'est la loi. Dura lex (sed lex).
- Le gouvernement et le premier ministre, c'est le pouvoir exécutif.
- Le pouvoir législatif: l'Assemblée nationale.
- L'Assemblée nationale ou chambre des députés: 577 députés élus pour 5 ans par le peuple.
- Et 321 sénateurs élus pour 9 ans par les responsables élus des communes et des départements.
- Le Sénat se trouve au Palais du Luxembourg.
- Le pouvoir législatif contrôle...Le Parlement contrôle...
- L'Assemblée nationale et le Sénat contrôlent l'action du gouvernement, votent les lois et proposent des lois.
- Devoir → le devoir. Pouvoir → le pouvoir. (Savoir →) le savoir.
- La France, c'est le berceau de la bureau..., de la démocratie et de la bureaucratie et c'est pourquoi il y a beaucoup de pouvoirs locaux. Local / locaux, animal / animaux, journal / journaux.

-----------33'25'’: p125----------

- Le préfet, Michael.
- Le préfet et les fonctionnaires de la préfecture représentent le gouvernement.
- La préfecture: passeports, visas, invitations, permis de travail...à la préfecture.
- Le maire et le conseil municipal élus par le peuple pour 6 ans dirigent la commune.
- Le conseil général élu par le peuple pour 6 ans dirige le département.
- Vive la bureaucratie !
- Le conseil régional élu par le peuple pour 6 ans dirige la région.
- Parce que la France, c'est le plus grand pays de l'Europe occidentale.
- La division administrative de la France est très facile. La France est divisée en 22 régions, dans chaque région il y a le conseil régional. Dans l'exercice 1 vous avez comme exemple: les régions, c'est la Bretagne, la Normandie, etc, parce que les provinces n'existent pas (plus) depuis Napoléon. Depuis Napoléon, les provinces n'existent pas. Avant il y avait des provinces, maintenant la France est divisée en 22 régions. Dans chaque région, vous avez le conseil régional, c'est logique ? Logique !
- Limousin, limousine...bien sûr...
- Ce dimanche, je voterai aux élections présidentielles contre Nicolas Sarkozy parce que je suis nationaliste, je suis patriote de la France, j'aime la République Française. Je suis patriote, j'aime la France, la République Française.
- Nous devons tous aller voter parce que l'avenir du pays dépend de notre choix et de notre voix, de notre vote.
- Nous aimons, nous adorons notre pays préféré la France et c'est le pays le plus grand en (de) toute l'Europe.
- La France est divisée en 22 régions et chaque région est dirigée par le conseil général.
- Chaque région est divisée en plusieurs départements.
- Le département est la division administrative principale. Unité.
- Le département est l'unité principale des divisions administratives de (la) France, c'est pourquoi chaque département a son propre numéro.
- Par exemple le numéro de Paris est 75.
- C’est pourquoi tous les numéros de voitures et d’assurance, et les codes postaux commencent par 75 à Paris. À Paris, ça commence par 75.
- En plus, la France est encore plus grande que son territoire en Europe parce que la France a beaucoup de départements et territoires d'outre-mer. Dom-Tom.
- Par exemple M: Le Mali ! non, par exemple la Martinique, Tahiti, Bora-Bora, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française.
- La Guadeloupe, la Martinique, Tahiti, Bora-bora, la Réunion, la Nouvelle-Calédonie, la France est très grande, la Guyane Française. Ça s'appelle les Dom-Tom. Non, les territoires les plus pauvres, ce sont d'anciennes colonies, comme Haïti.
- Tous les 6 ans les Français élisent le conseil général dans chacun des 96 départements, qui dirige le département.
- La plus petite unité de la division administrative est la commune. Il y a à peu près 35000 (36000) communes en France.
- Pardonnez-moi, pardon...
- Tous les 6 ans, les Français votent et élisent le maire et le conseil municipal.
- C'est pourquoi il y a beaucoup d'élections en France. Il y a beaucoup de fonctionnaires et beaucoup de bureaucratie...et démocratie aussi.

----------- 54’20’’: Panorama p124 à droite ----------

- Et il y a la constitution. La Vème constitution...et tout le monde attend la mort de la Vème République parce qu'il y a la crise économique et tout va très mal.
- Le 1er président, c'est Charles de Gaule: Fondation de la Vème République, fin de la guerre d'Algérie et développement de l'arme atomique.
- Le 2ème président, c'est Georges Pompidou: développement industriel des régions.
- Le 1er président de la Vème République...quatrième...troisième, deuxième et la première: La Grande Révolution Française.
- Le mandat présidentiel : 7 ans.
- Le 3ème président de la Vème République, Valéry Giscard d'Estaing.
- Colombay-les-Deux-Églises...Crise ministérielle...
- Valéry Giscard d'Estaing: Droit de vote à 18 ans et aide aux chômeurs.
- François Mitterand: Il est le recordman: Suppression de la peine de mort, retraite à 60 ans et pouvoirs et liberté de gestion donnés aux régions.
- Jacques Chirac, président élu pour 7 ans (la 1ère fois), après il a été réélu pour 5 ans. Il a été président 2 fois mais au total ça fait 12 ans.
- Anna, est-ce que vous vous intéressez à la politique ?
- Non, à vrai dire je ne m'intéresse pas à la politique.
- Pourquoi ? Ilya pense que l'avenir du pays dépend de notre voix, notre choix.
- Je crois que faire est toujours mieux que parler, parler et bavarder.
- Est-ce que vous votez toujours aux élections ?
- Malheureusement, je n'ai pas toujours la possibilité de voter chaque fois.
- Pourquoi ?
- Parce que j'habite très loin de mon bureau de vote et je suis paresseuse.
- Quelquefois je suis paresseuse et je préfère rester chez moi pour cuisiner quelque chose de délicieux pour ma famille.
- Mais ça fait grossir ?
- Non ! Je choisis des recettes diététiques, végétariennes, diététiques mais très délicieuses.
- Est-ce que vous pensez qu'il y a des politiques honnêtes, intelligents, professionnels et compétents en Russie ? Ou dans le monde.
- Je pense qu'il y a partout des politiques honnêtes et professionnels, aussi bien que des politiques malhonnêtes, pourris et corrompus, menteurs, trompeurs et tricheurs, et ça ne dépend pas du pays.
- Vous préférez la gauche ou la droite ? Michael préfère l'extrême droite, il est allé au Mali ! À Tombouctou.
- Je préfère la vie contente, calme, tranquille, stable et sûre. Pour moi, ce n'est pas important qui le fera, la droite ou la gauche.
- Est-ce que vous êtes contre le régime de Poutine ? Tous les Français, tous les Français posent cette question.
- Ça m'est égal. Je suis contre Poutine et je suis contre la guerre en Tchétchénie parce qu'il n'y a pas d'égalité, de liberté, de fraternité, fraternité ce n'est pas obligatoire, il n'y a pas de droits de l'Homme.
- On ne respecte pas les droits de l'Homme. On, en Russie, les libertés, etc.
- Est-ce que vous lisez les nouvelles politiques, est-ce que vous regardez le journal télévisé ?
- Je regarde les journaux télévisés de temps en temps, par hasard.
- Est-ce que vous suivez les événements au Mali ? Au Mali, il y a un coup d'état.
- Non, je n'ai pas lu et je n'ai pas entendu parler du Mali.
- J'ai entendu parler de, j'ai entendu dire que...
- Ilya, est-ce que vous vous intéressez à la politique ?
- Nein ! Je suis Russe c'est pourquoi je ne m'intéresse pas à la politique, mais je sais que les Français adorent ce sujet. Tous les Français critiquent Poutine et son régime qui ne respecte pas les droits de l'Homme et les libertés civiles, et la constitution.
- Tous les Français critiquent !
- Je suis d'accord avec eux parce que nous n'avons que des « sons », nous n'avons pas de réalité, de liberté, de fraternité, d'égalité et de droits de l'Homme, c'est pourquoi je vais à chaque manifestation, protestation, à chaque grève, à chaque révolte. Ça me révolte. Je vote à toutes les élections, M: pour ma santé, pour exprimer mon opinion.
- C'est très utile pour ma santé.
- Je vote à toutes les élections mais je sais que tous les résultats des élections sont falsifiés, fabriqués et truqués, c'est pourquoi nous devons faire une révolte. Ça me révolte. Il faut faire une révolte, il faut se révolter.
- C'est pourquoi je surfe sur Internet, je lis la presse, les journaux, les magazines politiques et je regarde chaque soir le journal télévisé de 20 heures, comme tous les Français.
- Je m'intéresse à la politique et surtout je m'inquiète de la situation au Mali parce que le Mali est une ancienne colonie française, c'est pourquoi tous les gens au Mali parlent français.
- Vive le Mali, et la capitale du Mali s'appelle...je ne sais pas.
- Je sais que la capitale de la région du nord du Mali est Tombouctou.
- Et ce n'est pas la capitale. La capitale, c'est Bamako.

---------1h21’20----------

- S’intéresser à, s’inquiéter de.
- Parler à quelqu'un de quelque chose.
- Je leur en parle. Je m'en inquiète. Je ne m'en inquiète pas. Je ne leur en parle pas.
- J'en ai parlé, je n'en ai pas parlé.
- Je peux, je dois, je veux, je vais, je viens de..., je suis en train de...
- Je suis en train d'en parler, je viens d'en parler, je vais en parler, je dois en parler, je peux, je veux en parler, il faut en parler.
- Excusez-moi.
- Parlez-en, parlons-en, parles-en.
- N'en parle pas.
- J'aime les femmes, je les aime.
- C'est tout. J'ai exagéré.
- Quelle horreur !
- Quel bonheur.

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)

Конспект 127-го урока

Comments