Урок 117



Диалог урока
—Alors, Ilya, on y va ?
—On y va, d’accord. (Je vous propose de les attendre).
—Comment ça va aujourd’hui ?
—Ça va bien.
—Mais, Ilya, vous êtes en retard aujourd’hui.
—Oui, comme toujours (je suis toujours en retard) ! Je ne suis pas bien organisé, discipliné et sage comme une image, appliqué, assidu, je suis bête comme mes pieds. Je ne suis pas un étudiant brillant parce que je suis ennuyeux comme la pluie.
—Michail, comment ça va aujourd’hui ?
—Ça va mal aujourd’hui parce que je suis en retard aujourd’hui car je ne suis pas appliqué et assidu. Je ne suis pas sage comme une image, je suis mal organisé et indiscipliné. Je suis bête comme mes pieds, paresseux, ennuyeux comme la pluie (de temps en temps). Je ne suis pas un étudiant brillant parce que je n’étudie (n’apprends pas) pas mes leçons.
—Anna, comment ça va aujourd’hui ?
—Ça va mal parce que j’ai manqué le cours dernier (mercredi dernier).
—Pourquoi ?
—Parce que j’ai décidé que mon sommeil était plus important que le cours de français (j’ai décidé que notre cours était moins important que mon sommeil)... Parce que je suis paresseuse, bête comme mes pieds, ennuyeuse comme la pluie,  je ne suis pas appliquée, assidue et sage comme une image.
—Michail, comment ça va ? Ça va bien ?
—Ça va bien parce que la fête “le Beaujolais nouveau” est arrivée chez nous la semaine dernière. (Ça va bien parce que la semaine dernière, nous avons fêté l’arrivée du “Beaujolais nouveau”.)
—Vous avez bu du Beaujolais nouveau ?
—Non... J’ai bu beaucoup de Beaujolais nouveau la semaine dernière. C’est pourquoi j’étais très animé, amusant et j’ai fait beaucoup de bêtises, j’ai dansé, j’ai chanté et je me suis couché dehors (dans la rue).
—Vous avez bu combien de Beaujolais nouveau ?
—J’ai bu trois bouteilles de vin.
—Ilya, ça va bien aujourd’hui ?
—Oui. Parce que le Beaujolais nouveau est arrivé. Mais je suis français à cent pour cent et je ne bois jamais ce n’importe quoi, parce qu’il est aigre, jeune et fermente dans le ventre. Fais attention, Michail ! Si tu bois beaucoup de Beaujolais nouveau tu auras mal au ventre (et après peut-être mal au cœur !!).
—Anna, comment ça va aujourd’hui ?
—Maintenant ça va mieux parce que le Beaujolais nouveau est arrivé jeudi dernier parce que c’était le troisième jeudi de novembre. Et le Beaujolais nouveau arrive toujours le troisième jeudi de novembre.
—Vous en avez bu combien ? Vous avez bu combien de Beaujolais ? Michail a bu trois bouteilles. Ilya est snob, il n’a pas bu de Beaujolais. Il préfère le café.
—Je n’ai pas bu de Beaujolais parce que Michail a bu toutes les trois bouteilles seul que nous avons achetées en France !! Mais ce n’est aucun problème parce qu’il n’y a que des Américains, des Japonais, des Chinois, des Russes comme Michail, sauvages et barbares qui boivent du Beaujolais nouveau (ce vin aigre).

Aujourd’hui les Français boivent de moins en moins de Beaujolais nouveau. C’est un vin et c’est une tradition à exporter parce que c’est aigre, ce n’est pas bon pour la santé et l’alcool fait grossir. On préfère le cannabis.

[ 0:20:25 ]
Michail
Je n’écoute que de la musique rock, c’est premièrement. Deuxièmement outre le livre 'Panorama' je ne lis que des bandes dessinées. Troisièmement je suis un homme moderne c’est pourquoi je n’utilise que des gadgets perfectionnés.
Je n’aime pas beaucoup lire c’est pourquoi je ne lis que des bandes dessinées quand je suis assis sur le bidet. Quand je suis à l’étranger je ne visite que des musées ou des expositions. Chez moi il n’y a que des trois bouteilles (vides) de Beaujolais nouveau.

Ilya
—Quant à moi, je ne fais jamais mes exercices par principe mais je peux dire que je n’aime que le vin français, je n’adore que la France, je ne mange que du fromage Roquefort français, je ne bois que du champagne Dom Pérignon, je ne roule qu’en Citroën.
Je ne porte que des slips Christian Dior.

Anna
—Quant à moi, le matin je ne bois que du café, je ne mange que du chocolat, je n’aime que Michail parce qu’il n’y a que lui qui me prépare (fait) mon petit déjeuner. À vrai dire, il ne prépare (ne me fait) que des céréales avec un peu de yaourt.

Ilya
—Je n’aime pas que le français. Outre le français, j’aime aussi l’allemand.

Anna
—Je ne parle pas que français. Outre le français, je parle aussi dix langues étrangères.

Ilya
—Je ne bois pas que du Dom Pérignon. Outre du Dom Pérignon, je bois beaucoup d’autres boissons.

Anna
—Je n’aime pas que Michail. Outre lui, j’aime un autre Michail. J’aime les deux.

Ilya
—C’est le deuxième mercredi quand nous sommes tous ici sauf Michail.

Michail
—Ce n’est pas vrai. Outre moi, il y a encore trois personnes.

[ 0:36:00 ]
Panorama, p.121, ex.2
« Deux. On pose des questions à un garçon difficile. Répondez comme dans l’exemple. »
Tous les exercices pour « ne...que » parlent d’une personne difficile.
« Exemple.
— Tu bois autre chose que de l’eau ?
— Non, je ne bois que de l’eau. »
À vous :
— Tu manges autre chose que des pizzas ?     
— Non, je ne mange que des pizzas.
— Tu lis autre chose que des bandes dessinées ?
— Non, je ne lis que des bandes dessinées, comme Michael.
— Tu vas voir autre chose que des westerns au cinéma ?
— Non, je ne vais voir que des westerns au cinéma.
— Tu fais un autre sport que le tennis ?
— Non, je ne fais que du tennis, parce que je suis très sportive.
— Non, je suis bourgeoise, BCBG et très riche ! Le tennis – ce n’est que pour les bourgeois, comme le golf. Le golf, le tennis, le cheval – c’est très cher.
 
[ 0:40:00]
Il faut être fier ! C’est éternel ! C’est classique ! À notre université il n’y a que des choses rares, anciennes, classiques et éternelles.
 
L’école.
 
[ 0:50:20]
 — Au lycée les élèves ont un instituteur ou une institutrice.
— C’est faux, parce que au lycée les élève ont des professeurs, qui se spécialisent chacun dans une matière. Parce que dans l’enseignement secondaire, dans le secondaire il y a beaucoup de matières, beaucoup de professeurs, et les élèves ne doivent qu’étudier pour passer le bac. Les instituteurs ou les institutrices travaillent à l’école primaire et l’école maternelle avec des écoliers, avec des petits enfants.
— Hourra ! Ilya : l’école primaire n’est pas obligatoire.
— Ce n’est pas vrai que l’école primaire n’est pas obligatoire. Parce qu’en France l’école primaire, le collège et le lycée sont obligatoires. Parce que les enfants français doivent étudier jusqu’à seize ans, de six à seize ans. Parce que l’école française est publique, laïque, gratuite et obligatoire, contrairement à l’école russe.
— Anna : l’école maternelle n’est pas obligatoire.
— C’est vrai. Mais tous les enfants français à partir de 3 ans vont à l’école maternelle, parce que là-bas ils peuvent danser, chanter, faire des exercices sportifs, communiquer ensemble. C’est la socialisation. C’est pourquoi ils deviennent de vrais membres de la société démocratique.
— Les grandes écoles font partie de l’enseignement supérieur.
— C’est vrai, bien sûr, parce que les grandes écoles avec les universités font partie de l’enseignement supérieur. L’enseignement supérieur comprend les universités et les grandes écoles, par exemple l’École Polytechnique, qui est très prestigieuse et difficile pour entrer (..qui est très prestigieuse et dans laquelle il est difficile d’entrer).
— La Sorbonne – c’est nul, c’est une université. L’École Polytechnique, les grandes écoles, c’est très prestigieux.
— C’est intéressant, qu’il n’y a aucune université sur la liste des universités (des écoles supérieures) les plus prestigieuses du monde.
— Parce que les universités ce n’est pas prestigieux. Les grandes écoles, c’est autre chose.
— Laure passe dans la classe supérieure car elle a de très mauvais résultats.
— C’est faux, parce qu’elle ne peut pas passer dans la classe supérieure si elle a de très mauvais résultats. Si elle étudie mal, si elle a de mauvais résultats, elle doit redoubler, ça veut dire qu’elle doit rester deux ans dans la même classe.
— Après le collège on entre au lycée. Anna ?
— C’est vrai. Parce que, malheureusement notre système d’enseignement est très différent, il ne ressemble pas du tout à leur système. Parce que nos enfants doivent aller à (dans) la même école pendant dix ans (pendant onze ans). Et les enfants français vont d’abord à l’école maternelle, puis à l’école primaire, après l’école primaire ils vont au collège et puis (ensuite) au lycée.
— Sans le bac on ne peut pas entrer à la fac.  
— C’est vrai, sans le bac on ne peut pas entrer à la fac, parce que le baccalauréat est nécessaire pour faire des études supérieures. En Russie nous avons le même système maintenant: Pour entrer à l’université (à la fac), c’est nécessaire de passer un examen qui s’appelle le bac et après c’est nécessaire d’envoyer ses résultats aux universités différentes.
— Les étudiants vont au collège. Ilya ?
— Ce n’est pas vrai, c’est faux, parce que les étudiants vont à l’université, pendant qu’au collège il y a des collégiens (des élèves qui s’appellent collégiens).
— Au lycée on prépare obligatoirement un diplôme professionnel.
— Ce n’est pas vrai, parce qu’on peut choisir si on va suivre l’enseignement professionnel ou l’enseignement général, c’est parce que le diplôme professionnel est obligatoirement seulement au lycée professionnel.
— L’université catholique est une université privée. Michaïl ?
— Je ne sais pas... Bien sûr, l’université catholique est une université privée, parce qu’en France toutes les écoles publiques sont gratuites et laïques. La religion est exclue de l’école française et de la république.
 
[1:16:00]

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Андрей Мелентьев (Курган)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии Arnaud (Paris)

Конспект 117-го урока

Comments