Урок 116



Диалог урока
—Alors, Miсhail, on y va ? Comment ça va aujourd'hui ?
—Je suis en train de dormir comme ma femme.
—Pourquoi ?
—Parce que je n'ai pas dormi (de) toute la nuit.
—Qu'est-ce que vous avez fait ? Vous avez surfé sur Internet ?
—Nous avons parlé toute la nuit de nos problèmes.
—C'est-à-dire vous avez beaucoup de problèmes ? Pour parler toute la nuit ?
—Pas beaucoup, mais assez pour passer tout le temps en parlant (pour parler, discuter) pour résoudre ces problèmes.
—Miсhail, où est votre femme ?
—Ma femme est chez nous, elle est en train de dormir parce qu'elle n'a pas pu se lever.
—Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
—Ça va mal. Premièrement je suis en retard. Deuxièmement je suis en train de dormir comme eux. Troisièmement j'ai oublié mes livres comme toujours. Ils sont toujours dans les cartons.
—Ilya, est-ce que vous êtes bien organisé aujourd'hui ?
—Bien sûr que non ! Je ne suis pas bien organisé pour les raisons que je viens de dire.
—Miсhail, est-ce que vous êtes bien organisé et discipliné aujourd'hui ?
—Euh ! Je suis en train de dormir mais malgré ça je peux dire que je suis bien organisé  et discipliné.
—Est-ce que, Miсhail, vous êtes sage comme une image aujourd'hui ?
—Je suis bien organisé et discipliné, je suis sage comme une image parce que je n'ai pas oublié mes livres contrairement à mon ami (lui).
—Est-ce que, Ilya, vous êtes sage comme une image ou bête comme vos pieds ?
—Je ne suis pas sérieux comme un pape, sage comme une image, je suis ennuyeux comme la pluie et je suis bête comme mes pieds parce que je n'aime pas étudier, j'aime dormir plus que faire mes études !
—Est-ce que c'est bien, Ilya ?
—Ça dépend.
—Est-ce que, Miсhail, vous êtes ennuyeux comme la pluie et bête comme vos pieds ?
—Bien sûr ! Je suis ennuyeux comme la pluie et je suis bête comme mes pieds par solidarité. Je suis solidaire.
—Est-ce que, Miсhail, vous êtes un bon étudiant ? Ilya préfère dormir.
—En général oui, je suis un bon étudiant. Je suis un étudiant brillant, parfait, idéal parce que je suis intelligent, travailleur, assidu, appliqué. Je suis arrivé le premier parce que je préfère étudier (apprendre, faire mes études) contrairement à Ilya qui préfère dormir et oublier ses livres.
—Je ne suis pas assidu et appliqué. Je préfère dormir et ne pas apprendre.
—Mikhail, vous êtes en forme aujourd'hui ?
—Comme vous pouvez voir non. Je ne suis pas en forme aujourd'hui, je suis en train de dormir.
—Ilya, vous êtes malade aujourd'hui ?
—Je pense que non, je n'ai pas de fièvre, je ne suis pas enrhumé, je ne tousse pas, je ne suis pas allergique... Ce n'est pas vrai !! Je bois du café malgré mes problèmes cardiaques (avec le cœur).

—Miсhail, il fait quel temps aujourd'hui ?
—Il fait gris, il fait humide... Il ne fait pas humide ! Il fait sec, nuageux, il fait couvert. Il n’y a pas de soleil, il y a du vent. Il n’y a pas d’inondation. Il n’y a pas d’orage, il n’y a pas d’éclairs, il n’y a pas de foudre.
—Je suis en train de dormir c'est pourquoi je ne peux pas avoir un coup de foudre.
—Le mercredi ma vie est épouvantable, affreuse et insupportable jusqu’à notre cours de français.
—Après j'ai encore deux cours d'espagnol c'est pourquoi ma vie est parfaite, magnifique, splendide, excellente, formidable et géniale.

[ 0:21:50 ]
 
Il fait frais. Il fait un froid de canard. Quelle canicule. Il fait une chaleur torride et insupportable.
Un slip. Des chaussettes. Des chaussures. Des bottes. Un anorak. Une chemise. Une cravate.
 
— Je suis une victime de la mode. Je n’aime que la mode.
— Le matin je ne bois que du café et aujourd’hui je n’ai bu que du café. Je n’ai pas bu que du café.
— J’ai mangé du poulet, du bœuf, de la viande, du porc, des pommes de terre, du riz, des pâtes, du sel, du pain, des légumes, des fruits (une pomme, une banane, une orange, du raisin), une tomate, un concombre, du chou (de la choucroute), des haricots, des petits pois, de la betterave.
 
— Je ne bois pas que du café.
— Je ne bois rien sauf du café.
 
La restriction et l’exception. (Panorama p121)
Il ne fait que du violon. Rien ne l’intéresse en dehors de ça. Toute la journée je n’entends que son violon, sauf les jours de concert, bien sûr.
 
[ 0:42:15 ]
J’étudie. Je suis en train d’étudier. Je vais étudier.
Je viens de dire. J’ai dit. Je disais.
 
Le futur simple.

В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Андрей Мелентьев (Курган)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)
Правка, комментарии Arnaud (Paris)

Конспект 116-го урока

Comments