Урок 106



Диалог урока
- Alors, ça va ? Alors Michael ?
- Alors Michael, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien, merci.
- Est-ce que vous voulez boire quelque chose ?
- Non merci. Je ne veux rien à boire, je ne veux rien à manger. Il n'y a rien à voir.
- Rien à + infinitif.
- Est-ce que vous êtes en forme aujourd'hui ?
- Je pense que oui.
- Je pense ou j'espère ?
- Je n'espère rien !
- Oh ! Mais c'est pessimiste.
- Nous sommes le 16. Est-ce que vous avez beaucoup de travail aujourd'hui ? Est-ce que vous êtes déprimé ?
- Non, je ne suis pas déprimé.
- Je ne suis plus... ?
- Je ne suis plus déprimé parce que je n'ai pas beaucoup de travail aujourd'hui.
- C'est un miracle !
- Oui, d'accord.
- Pourquoi vous n'avez plus beaucoup de travail ? Vous avez déjà fait tout le travail ?
- Non parce qu’aujourd'hui nous avons le jour des réunions (aujourd'hui c'est le jour des réunions), c'est pourquoi nous avons un peu de travail et beaucoup de réunions, beaucoup de conversations.
- Est-ce que vous avez aussi beaucoup de conversations téléphoniques ?
- Nous n'utilisons pas le téléphone, la téléphonie, parce que d'habitude nous utilisons le logiciel Skype, pour être en communication, pour cet objectif.
- Nous utilisons Skype pour cet objectif. Est-ce que c'est pratique ?
- Oui, c'est très pratique parce que nous ne perdons pas beaucoup d'argent.
- Ah ! Nous ne dépensons pas beaucoup d'argent.
- Ilya, comment ça va aujourd'hui ?
- Ça va bien, merci.
...dépensons ? Dépenser.
- Ilya, qu'est-ce qu'il y a, qu'est-ce qui se passe ? Vous ne vous êtes pas rasé aujourd'hui.
- Je suis toujours comme ça.
- Mais vous avez une barbe plus grande, aujourd'hui.
- Je ne pense pas.
- Oh là là ! Michael, vous êtes d'accord: Ilya a une barbe plus grande aujourd'hui ?
- Oui, je suis d'accord.
- C'est un scandale !
- Tu as la barbe très longue pour ce jour de la semaine.
- Est-ce que Ilya, vous avez chaque jour une barbe différente ?
- Oui, c'est vrai et c'est naturel parce que la barbe pousse.
- Augmenter, grandir, pousser. Pousser la voiture, pousser la porte.
- Ta barbe pousse chaque jour. C'est très “indignant”, indigné. (C’est indigne)
- Grandir, plus grand. Nan, c'est la maman. La maman doit pousser.
- Michael, c'est étonnant, c'est surprenant, c'est choquant. Je suis indigné, étonné et surpris.
- Je suis étonné et indigné.
- C'est étonnant, c'est surprenant, c'est choquant. Je suis surpris, je suis étonné, je suis choqué, je suis indigné.
- Les prix augmentent. Croître.
- Croissance.
- Je croîs, tu croîs, il croît, nous croissons, vous croissez, ils croissent. (« Croître » au présent de l'indicatif)
- Je suis, tu suis, il suit, nous suivons, vous suivez, ils suivent. (« Suivre » au présent de l'indicatif)
- Augmenter. La croissance, le croissant.

----------13'15''----------

- Le téléphone.
- Le téléphone, le combiné, la/une touche, le clavier, le téléphone sans fil, le fil, il y a 4 jours, le téléphone portable, c'est-à-dire le téléphone mobile.
- Décrocher, raccrocher. Après la conversation, on raccroche.
- Composer un numéro et faire un numéro. (x2)
- Sonner, to dring dring. On dring dring. Ça sonne. Un son.
- La ligne est occupée. C'est occupé.
- La conversation téléphonique, par exemple.
- Téléphoner à quelqu'un, appeler quelqu'un.
- Un coup de fil, un téléphone sans fil, un coup de téléphone. Un coup de foudre.
- Passer un coup de téléphone, passer un coup de fil à quelqu'un.
- Recevoir, avoir un coup de fil.
- Les renseignements. Minitel. Une cabine téléphonique. Une carte de téléphone.
- Le fax, la télécopie. La photocopie.
- La facture (de téléphone), le compte (en banque/bancaire), l'addition (restaurant), le score (sport).

-----------19’25’’---------

- Combien de téléphones avez-vous ?
- Cinq ?
- Je ne sais pas. Je vous demande combien de téléphones avez-vous ?
- ☏♫♪♫☏. Oh ! Ça marche.
- J'ai deux types de téléphone.
- Lesquels ? Quels téléphones avez-vous ?
- J'ai deux téléphones portables (x2).
- Est-ce que vous avez un téléphone sans fil chez vous ?
- Oui, j'ai un téléphone sans fil chez moi.
- Ça fait trois téléphones.
- Ça fait trois...
- Est-ce que vous avez le téléphone au bureau ?
- Oui, j'ai un téléphone au bureau.
- Ça fait quatre. Au bureau, à la maison et deux téléphones portables.
- Pourquoi avez-vous deux téléphones portables ?
- Parce que j'ai acheté mon premier téléphone portable il y a treize ans et le numéro est très cher maintenant mais, c'est pourquoi, mais tout le monde connaît ce numéro, c'est pourquoi je l'ai gardé.
- Pourquoi vous avez acheté le deuxième téléphone ?
- Le deuxième téléphone est pour téléphoner.
- À qui ?
- À tout le monde.
- C'est très logique. J'ai deux téléphones portables. Un téléphone portable est très cher mais je l'ai gardé et j'ai acheté le deuxième téléphone pour téléphoner. C'est très pratique.
- Mais beaucoup de services connaît (connaissent) seulement mon premier téléphone portable, des banques et d'autres organisations nécessaires.
- Michael, qui vient de vous téléphoner ?
- Euh, j'ai seulement eu...
- Qui vient de vous téléphoner ?
- Qui qui ! vient de me téléphoner...
- Qui vient de vous téléphoner ? C'est bien sûr votre...
- C'était ma femme.
- Ilya a raison. Ou peut-être que c'était votre femme ? votre maîtresse.
- Ma maîtresse ?
- Ilya...
- Je n'ai gardé...
- Ma femme vient de m'appeler.
- Michael, vous avez combien de téléphones ? Ilya a cinq téléphones. Deux portables, un téléphone sans fil...Pardon, il a quatre téléphones : Deux portables, le téléphone sans fil à la maison et le téléphone au bureau. Vous avez combien de téléphones ?
- Seulement deux. J'ai seulement deux téléphones. Un téléphone portable et un téléphone à la maison.
- Est-ce que c'est un téléphone sans fil ?
- Oui, bien sûr, c'est un téléphone sans fil parce que nous avons plus d'une chambre (/pièce), c'est pourquoi nous avons besoin d'avoir plus de téléphones sans fil.
- Pourquoi vous avez un portable ? Ilya a deux portables. Ilya est plus riche ?
- J'espère que oui, j'espère qu'Ilya est très riche pour avoir plus d'un portable.
- Est-ce que Ilya, vous payez cher les factures de téléphone ?
- Non, j'ai des téléphones portables pour diminuer mes factures.
- Est-ce que vous aimez bavarder au téléphone ?
- Je ne pense pas. Je n'aime pas bavarder au téléphone.
- Pourquoi ? Parce que vous préférez la communication réelle ou parce que c'est très cher.
- Parce que je préfère la communication réelle.
- Michael préfère la communication par Skype.
- Quand on ne peut pas avoir de communication réelle, nous avons des possibilités différentes. Une des possibilités est Skype, pour communiquer avec quelqu'un à l'étranger, par exemple.
- Michael, est-ce que vous aimez bavarder au téléphone ?
- Non, je préfère avoir mes (des) conversations courtes (/ Je préfère que mes conversations soient courtes.)
- Pour économiser sur les factures ?
- Pour économiser mon système nerveux. Le système, le problème.
- Nous ne sommes pas des femmes, c'est pourquoi nous n'aimons pas bavarder pendant des heures.
- Est-ce que Michael, votre femme aime bavarder au téléphone pendant des heures ?
- De temps en temps, elle a besoin de bavarder pour des raisons de travail (des raisons professionnelles). ouvrier
- Et avec ses copines ?
- Non heureusement elle n'a pas de copines comme ça, de copines bavardes. Bavard, bavarde, bavarder.
- Mais vous avez beaucoup de chance.
- ...De chance, de que ? (de quoi ?/pourquoi ?)
- D'avoir une femme comme ça, qui ne bavarde pas.
- J'ai beaucoup de chance avec ma femme parce qu'elle n'aime pas bavarder au téléphone.
- Elle préfère travailler.
- Elle préfère bavarder avec moi.
- Oh là là, parce qu'elle préfère bavarder avec moi, sans téléphone. Vous parlez de politique, ensemble ?
- Non. Quelle horreur !
- Tous les Français adorent parler de politique.
- Non, heureusement nos thèmes sont autour de la vie quotidienne, la vie personnelle, la vie privée.
- Autour de votre fils ?
- Aussi.
- Ilya, est-ce que votre femme est bavarde ?
- Non, elle déteste parler au téléphone.
- Mais c'est étonnant, c'est surprenant, c'est choquant, non (pas) choquant mais surprenant, surprenant pas choquant.
- Vous avez toujours des téléphones, vous devez les utiliser pour parler et bavarder.
- C'est un problème pour moi parce que quand je voudrais bavarder avec ma femme, elle refuse.
- Elle préfère le silence ?
- Non, mais elle n'aime pas. Elle ne l'aime pas.

---------33'45''-------

- Est-ce que Michael vous avez fait les exercices ?
- Bien sûr que non.
- Malheureusement non. Je ne les ai pas faits.
- Pourquoi vous ne les avez pas faits ?
- Je ne les ai pas faits.
- Pour quelle raison ?
- Pour quelle raison ? Pour la raison de mon travail au mercredi qu'il a pris...’prendu’ couru et perdu, j’ai perdu, j’ai couru, j’ai perdu, j’ai mordu, j’ai cousu. C’est archaïque (x2). Baisser, diminuer, baiser. Pris, compris, appris, mis, conduit, écrit, parce qu'il a pris tout mon temps. (Pour quelle raison ? À cause de mon travail de mercredi qui a pris tout mon temps).
- Ilya, est-ce que vous avez fait les exercices ?
- Bien sûr que non.
- Le grain. Grain de beauté. C'est un grain de notre cours (C'est une caractéristique de notre cours). Je ne les ai pas faits parce que je ne les fais jamais.
- N'oubliez jamais. Édith Piaf. Je ne regrette rien. N’oubliez jamais. Je ne les fais jamais.

--------39’55’’--------
Ex3 p109, Vocabulaire Progressif Du Français (VPDF).

- Alors on commence par l'exercice 3. C'est un exercice très difficile et très compliqué.
- Le téléphone futuriste, décrivez-le.
- Il a deux claviers.
- Il a deux claviers et trois combinés.
- Il a deux claviers, il a trois combinés, il a quarante touches.
- Il a deux claviers, quarante touches, trois combinés et il n'a pas de fil.
- Il a deux claviers, il a trois combinés, il a quarante touches, il n'a pas de fil, il a un écran. Un moniteur, une monitrice.
- Il a deux claviers, trois combinés, il n'a pas de fil, il a un écran et il a beaucoup de factures.

----------43’05’’---------
Ex1 p109, VPDF.

- Ah, ça marche. C'est pourquoi Michael, on revient à l'exercice 1, c’est aussi très compliqué. Choisissez dans la deuxième liste la ou les bonnes réponses.
- La réponse a). On laisse un message. On décroche. On rappelle les personnes. On raccroche. On raccroche et on rappelle plus tard.
- Que fait-on Michael avant de composer un numéro ?
- Avant de composer un numéro, on décroche le combiné. (x2)
- Que fait-on si ça ne répond pas ?
- On raccroche...Si ça ne répond pas, on raccroche le combiné.
- Que fait-on quand on a écouté des messages sur son répondeur ?
- Quand on a écouté des messages sur son répondeur, on raccroche et on rappelle plus tard.
- Quand on a écouté des messages sur son répondeur, on rappelle les personnes.
- Que fait-on quand on tombe sur un répondeur ?
- Quand on tombe sur un répondeur...
- On laisse un message.
- Laisser le (un) pourboire, laisser un message. Laisser + infinitif. Laisser tomber, laisser passer.
- Quand on tombe sur un répondeur, on laisse un message.
- Que fait-on à la fin d'une conversation téléphonique ?
- À la fin d'une conversation téléphonique, on raccroche.
- Que fait-on Ilya, quand le téléphone sonne ?
- Quand le téléphone sonne, on décroche.
- Que fait-on quand ça sonne occupé ?
- Quand ça sonne occupé, on raccroche et on rappelle plus tard.
- Accrocher. Quand vous conduisez, vous pouvez accrocher une autre voiture. Ça s'appelle aussi « accrocher » (un accrochage).
- J'ai accroché une autre voiture, parce que maintenant en France il fait froid, il y a beaucoup de glace, il y a beaucoup de verglas, il y a beaucoup de voitures en panne et beaucoup d'accidents. Les voitures,...deux, trois, quatre voitures accrochées.

---------51’20’’---------
VPDF p114

- La conversation téléphonique. Tomber. Tomber malade, tomber amoureux, tomber sur...
- Vous téléphonez à Barbara mais vous tombez sur Julie. C'est Julie qui répond. Vous dites :
- Je voudrais parler à Barbara, svp. Je voudrais parler à...Je pourrais (parler à)...
- Est-ce que je pourrais parler à Barbara, svp ?
- Est-ce que Barbara est là, svp ?
- Est-ce que vous pouvez me la passer ?
- Julie vous répond, si Barbara est là : Ne quittez pas, je vous la passe.
- Si Barbara n'est pas là : Je suis désolé(e), je regrette, elle n'est pas là. Elle est sortie, elle s'est absentée. S'absenter, être absent(e).
- Son poste ne répond pas.
- Puis : Je peux prendre un message ? Je peux lui transmettre un message ?
- Si Barbara est déjà au téléphone, elle est déjà en ligne. Elle est en communication, son poste sonne, il est occupé.
- Vous patientez un instant ou vous préférez rappeler dans quelques minutes ? Attendre, patienter.
- ...можно сказать « une minute, svp » et « un instant ».

- Luc Dupré téléphone à André et il se présente :
- Allô, bonjour c'est Luc Dupré à l'appareil. Je voudrais parler à André.
- Ou : Allô, bonjour, je voudrais parler à André. Elle n'est pas là, il n'est pas là.
- Ne quittez pas, patientez.
- C'est de la part de Luc Dupré.
- De la part de votre ami. De la part de …
- Allô André, c'est Luc.
- Bravo Ilya (x2). Ilya a trouvé sa version préférée.
- Vous téléphonez et vous vérifiez que vous êtes au bon numéro.
- Allô, Christine ?
- C'est bien l'hôtel Concordia ?
- Allô bonjour, je suis bien chez M. et Mme Leroy ?
- Allô bonjour, je suis bien au 01.45.87.44.21 ? (x2)
- Numéro de téléphone : 01 c'est la région. 01 c'est l'indicatif de la région. 01 c'est la région de Paris. Ensuite vous avez 02, 03, 04, 05. Et tous les téléphone portables commencent par 06. Il y a cinq zones géographiques : 01, 02, 03, 04, 05 et 06, c'est pour tous les portables.
- Malheureusement, je dois sortir.
- Sortir ou partir ?
- Partir.
- Ce n'est pas bien Michael.
- J'ai la (une) réunion...
- Encore !
- Encore. À 4 heures. (Ilya en fond : Quelle heure est-il ?).
- Vous ne revenez pas après ? C'est fini, après c'est la fin ?
- Ce n'est pas ma dernière réunion. (x2)
- ...C'est pourquoi, je peux partir. Merci beaucoup.
- Merci.
- 01.45.85.44.21, c'est bien l'hôtel Concordia ?
- Si vous n'êtes pas au bon numéro, la personne qui répond vous dit : Vous avez fait erreur (/vous faites erreur), vous vous êtes trompé de numéro. Tromper quelqu’un. Se tromper.
- Si je ne me suis pas trompé. Si je ne me trompe pas, c'est vrai.
- Vous répondez au téléphone. Vous demandez son nom à la personne qui appelle.
- (C’est) de la part de...
- C'est de la part de qui ? C'est de la part d'Ilya.
- Vous êtes Monsieur ? Vous êtes Madame ? Vous êtes Mademoiselle ?
- Puis vous lui demandez son numéro de téléphone: Je vais prendre, je vais noter votre numéro de téléphone / votre numéro / votre téléphone / vos coordonnées / votre adresse et numéro de téléphone. (/ votre numéro de portable / votre portable)
- Et puis la personne vous donne son numéro de téléphone : Il ou elle peut me joindre au....Mon numéro est le...Je suis au...
- Je vous laisse mon téléphone.
- Un instant, svp. Je voudrais boire un café. Voulez-vous un café ?
- Non merci, je ne veux pas de café.
- Est-ce que je pourrais me faire un café ?
- Bien sûr Ilya.
- C'est très...un instant...très vite...vous vous êtes levé...
- Si vous téléphonez en France, vous prenez ça ? Parce qu'on dit toujours: Bonjour, c'est de la part de …, je voudrais parler à …, est-ce qu'il est là ?, je vous le passe, ne quittez pas, etc.

- Est-ce que Ilya, vous téléphonez parfois en France ?
- Oui, quelquefois. J'ai téléphoné plusieurs fois.
- Est-ce que c'était difficile de comprendre les Français ?
- Oui, ce n'était pas facile parce que les Français parlent très vite.
- Mais vous pouvez demander de parler lentement.
- Oui, j'ai demandé de parler lentement mais ça marche seulement pour une ou deux phrases pour une ou deux propositions et après ils parlent vite, après ils recommencent à parler vite.
- Est-ce que vous allez aller en France ? (x2)
- Oui, mon copain italien qui habite à Paris m'a invité encore une fois à venir à Paris, chez lui. Donc je pense...
- Pourquoi ?
- Parce que c'est assez cher. Si...L'année dernière nous avons voyagé à Paris et nous acheté des billets pas chers parce que nous avons commandé d'avance et nous avons habité (nous étions logés) gratuitement, et quand même nous avons dépensé assez d'argent.
- Et cette année ?
- Et c'est pourquoi cette année, nous pensons si on prend, si on accepte cette invitation (..cette année nous allons réfléchir avant d’accepter cette invitation.)
- C'est attrayant. C’est intéressant.
- C'est intéressant, mais ça demande assez d'argent, ça demande de l'argent que nous n'avons pas parce que évidemment, naturellement, parce que nous devons acheter un appartement.
- Ouh ! C'est possible? Est-ce que vous avez la possibilité d'acheter un appartement ?
- Nous devons prendre un crédit très grand pour très longtemps, pour dix ans.
- Dix ans, ce n'est pas très...
- Je peux prendre un crédit pour treize ans.
- C'est normal. En Europe, on prend le crédit pour vingt-cinq ans.
- Aucune banque en Russie ? ne me donne crédit plus que treize ans.
- Pourquoi ?
- Parce que des crédits...Parce qu'on donne des crédits seulement aux personnes ? Dans treize ans, je vais prendre la (ma) retraite et je vais avoir soixante ans. Les banques ne donnent pas de crédits aux personnes qui ont soixante ans ou plus.
- C'est triste.
- C'est triste mais pour la Russie, nous avons... L'espérance de vie est courte ? plus courte que l'âge de (la) retraite.
- Pour les hommes.
- Pour les hommes.
- Mais pas pour les femmes.
- Mais pas pour les femmes.
- Vous voulez être une femme ?
- Je suis content d'être un homme.
- Les femmes vivent plus longtemps.
- C'est la vie.
- Dans le monde entier. En France aussi, les femmes vivent plus longtemps, mais il faut acheter un appartement parce que si vous payez le crédit, l'appartement est à vous.
- Oui, c'est exactement l'idée qui...Nous partageons cette idée (x3). Nous avons trois...Nous sommes trois personnes qui travaillent (travaillons) avec votre fille ? avec ma fille et dans six mois elle va avoir un bébé ? non.
- Ce n'est pas grave. Le diplôme (x2). On remplace le bébé par le diplôme.
- Elle va mieux gagner sa vie. Le salaire de ma fille va augmenter parce qu'elle ne sera pas (plus) étudiante, elle ne sera pas stagiaire et elle va travailler tous les jours et c'est pourquoi son salaire va augmenter.
- Elle veut vivre avec vous ?
- Oui. Nous allons acheter un appartement ensemble parce qu’elle a dit que au moins deux ans, elle ne va pas se marier. (parce qu'elle a dit qu'elle ne se marierait pas avant deux ans).
- Elle ne va pas ou elle ne veut pas ?
- Elle ne va pas se marier.
- Elle ne veut pas se marier.
- Elle pense qu'il faut vivre au moins deux ans ensemble pour décider si on peut se marier ou non.
- Elle est très raisonnable, ou trop raisonnable ?
- Trop raisonnable.
- Elle n'est pas très romantique.
- Malheureusement.
- Parce qu'elle est informaticienne ?
- Non.
- Mathématicienne ?
- Non, elle n'est pas mathématicienne, mais c'est ça. C'est très étonnant pour moi (ça m’étonne beaucoup) parce que ma fille est...Je suis plus romantique, moins raisonnable et je ne peux pas comprendre beaucoup de ses actions.(et je n’arrive pas à comprendre son comportement)
- D'accord. Est-ce que vous parlez avec votre copain au téléphone ?
- Est-ce que vous parlez au téléphone avec votre copain parisien ?
- Non, non, non seulement...Nous nous écrivons par Internet.
- Vous vous écrivez en anglais ou en français ?
- C'est un mix de toutes les langues. Parfois c'est plus facile d'expliquer (de s’exprimer) en français et d'autres fois en anglais, mais c'est très difficile pour moi d'écrire en français parce que je ne sais pas comment taper les mots.
- Je ne connais pas l'orthographe ?
- Oui et je dois consulter le dictionnaire pour des mots que je sais (que je connais) très bien.
- Mais c'est très pratique, Ilya, de consulter le dictionnaire.
- Oui mais...
- C'est très utile.
- ...mais ça prend beaucoup de temps. Je peux utiliser l'anglais sans dictionnaire et je peux écrire des messages très longs pendant que (alors que) une phrase française prend beaucoup de temps et beaucoup d'efforts.
- Mais en anglais, ce n'est pas intéressant si vous savez tout.
- Et le temps dernier, j'essaye de parler Allemagne (et ces derniers temps, j'essaye de parler allemand).
- Alors, ça marche l'allemand ?
- Un peu.
- C'est difficile ?
- C'est très difficile.
- C'est plus difficile que le français.
- Je pense...Je ne sais pas comment les gens peuvent apprendre la langue russe parce que le russe, c'est encore plus difficile que la langue allemande. Il n'y a pas de logique et (il y a) beaucoup de choses à mémoriser.
- Il y a aussi le japonais ! Le finnois ! Il y a beaucoup de langues difficiles et compliquées, mais il faut continuer.
- Oui.
- ...D'accord mon numéro est le 01...Vocabulaire progressif...Grammaire progressive...


В работе над транскриптом принимали участие


Транскрипт диалога: Arnaud (Paris)
Правка, дополнения: Татьяна Полякова (Волгоград)

Конспект 106-го урока

Comments