match truqué?

d'aucuns disent que le match à été truqué. Dans un pays comme la Russie ou la corruption est monnaie commune on serait facilement mené à cette conclusion. Mais autant il est facile de corrompre un homme autant il difficile de corrompre une équipe. de plus pour corrompre un individu avec le seul argent il faut être dans la bonne proportion. Un homme qui gagne 1000 euro peut être pourrez vous le corrompre pour 10000 mais il faudra que le risque soit bien maigre. Non il vous faudra ajouter  2 zéros, 100000 et pour beaucoup un peut de menace. Donc faites le calcul. Combien faut-il donner à chaque joueur de l'équipe et combien de menace et surtout par quel truchement.

Et puis au pire même si c'est le cas, quel mal cela fait-il? Ce n'est que du foot, un monde hors réalité, plongé dans l'argent usurpé au grand nombre, qui n'a pour seul mérite que celui de faire rêver.
Ce pourrait-il que ceux qui y voit une machination soient en fait, incapables de se réjouir, d'être surpris, de ne pouvoir jamais concevoir que la logique bien encrée dans cette insondable vie quotidienne?

Moi, je suis persuadé que tout ça existe bien. Les matchs truqués, la corruption, le dopage... Aucun doute là-dessus. Et rien ne m'étonnerait. L'argent est un enjeu trop immense pour que tout serait clean. Ce ne sont que les règles du jeu. Des exemples foisonnent.
Exemple 1 (Italie),
Exemple 2 (Allemagne),
Exemple 3 (FIFA).

Charles Olivier: quel mal cela fait-il?

Non, je ne suis pas d'accord. C'est pas juste, donc c'est injuste, donc c'est préjudiciable. Aussi simple que ça. Mais ce n'est pas moi qui décide, c'est le capitalisme qui a tout planifié. Et je crains que le point de non-retour soit déjà derrière...

Иногда нам кажется, что мы понимаем друг друга, в то время как каждый домысливает себе слова собеседника, как ему вздумается. ©

Non, je ne suis pas d'accord. C'est pas juste, donc c'est injuste, donc c'est préjudiciable. Aussi simple que ça. Mais ce n'est pas moi qui décide, c'est le capitalisme qui a tout planifié. Et je crains que le point de non-retour soit déjà derrière...

Je suis entièrement d'accord avec toi dans le fond et dans la forme. Mais n'est-il pas bon un instant de se réjouir et de prendre tous ces sourires et cette joie qui de la foule fusaient. Même si pour moi, qu'elle fut générée par une victoire à un match de foot est totalement incompréhensible.
Mais mon billet n'avait pas pour but de nier l’existence de la corruption du dopage et autres vice mais de dénoncer cette propension qu'a l'humain à amplifier le mal et à combattre le bien en toujours cherchant à voir le vice même là où il n'est peut être pas et jamais chercher à faire le procédé inverse.

Attention! C'est un texte éducatif. Il n'a aucun d'autre but.

Charles Olivier: Non il vous faudra ajouter 2 zéros, 100000 et pour beaucoup un peut de menace. Donc faites le calcul.

Voulez-vous dire que nous ne possédons pas cette somme-là ?! Mais c’est offensif ! (attention ! C’était une blague) Il y a encore des matchs arrangés, il y a les théories du compte, par exemple: ils nous cèdent le match, nous retirons nos troupes de Syrie ( exactement ceux-ci qui n’existent pas du tout, mais cinquième fois déjà ). (attention ! C’était encore une blague) Moi personnellement, je ne le crois pas pourtant, je ne peux pas exclure une telle option.

Et puis au pire même si c'est le cas, quel mal cela fait-il? Ce n'est que du foot…

En faite, plus d’argent nous avons dépensé pour la corruption, moins nous en avons resté pour la course aux armements. Il y a des côtés positifs partout. (c’était une blague un petit peu triste)
En tout cas, maintenant, ce sont des problèmes espagnols.

Charles Olivier: Ce pourrait-il que ceux qui y voit une machination soient en fait, incapables de se réjouir, d'être surpris, de ne pouvoir jamais concevoir que la logique bien encrée dans cette insondable vie quotidienne?

Hier, par hasard, tirée de la cuisine par des cris de la pièce voisine, j’ai vu quelques moments du jeu Belgique / Japon. J’ai vu des élans, presque des culbutes du gardien japonais, le but incroyable du dernier moment, les larmes japonais et la joie belge... Vous pouvez ne pas me prendre pour patriote, mais ce jeu m’a donné beaucoup plus de joie que notre victoire. Oui, bien sûr, la pied d’Acinfèèv était très impressionnant, cette pied mérite d’être honorée mais… un jeu brillant, risqué, audacieu vaut beaucoup plus qu'un morne attente d'un miracle. C’est une d'autre qualité de la joie, elle n'a pas de nationalité.

Je dirais que des choses pourries gâchent tout autour, le foot y compris.
Mais cette fois-là, il n’y en avait pas du tout ! ;-)

Charles Olivier: Même si pour moi, qu'elle fut générée par une victoire à un match de foot est totalement incompréhensible.

Je comprends sans peine ce point de vue. Même si je continue d'aimer le foot, je suis devenu beaucoup plus modéré dans mes convictions avec l'âge. Je sais parfaitement que dans la vie il y a plein de choses beaucoup plus importantes que ce jeu.

Charles Olivier: Mais n'est-il pas bon un instant de se réjouir et de prendre tous ces sourires et cette joie qui de la foule fusaient... Mais mon billet n'avait pas pour but de nier l’existence de la corruption du dopage et autres vice mais de dénoncer cette propension qu'a l'humain à amplifier le mal et à combattre le bien en toujours cherchant à voir le vice même là où il n'est peut être pas et jamais chercher à faire le procédé inverse.

Ah ça, oui. Sans aucun doute. C'est d'ailleurs pour ces gens que je me réjouis. Parce qu'il faut savoir apprécier chaque instant, chaque minute. Avant qu'il ne soit trop tard. La machine à remonter le temps n'existe pas. Oui, il ne faut pas perdre le temps en cherchant la petite bête.

Ирина Shire: Voulez-vous dire que nous ne possédons pas cette somme-là ?! Mais c’est offensif ! (attention ! C’était une blague)

Не хочу расстраивать дядю Вову, но рано или поздно нефть закончится... Ta blague me fait pleurer en fait...

Ирина Shire: Vous pouvez ne pas me prendre pour patriote, mais ce jeu m’a donné beaucoup plus de joie que notre victoire.

T'inquiète pas, tu n'es pas la seule à le ressentir, je t'assure. Et ça n'a rien à voir avec le patriotisme. Ce sont nos joueurs qui ne savent pas ce que signifie ce mot. Ils pensent que dérouler la banderole avec une inscription pathos suffit pour nous faire oublier tous leurs péchés ? Bien sûr que non.

Иногда нам кажется, что мы понимаем друг друга, в то время как каждый домысливает себе слова собеседника, как ему вздумается. ©

 
S'inscrire ou se connecter чтобы оставить сообщение.